Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Les assurances professionnelles de l'entreprise nécessaires

Mis à jour le 20 Septembre 2022
assurance pour entreprise
Accueil Gérer mon entreprise

Lors de la création de votre entreprise, vous allez devoir vous assurer pour couvrir l'ensemble des risques auxquels votre activité vous expose. Un sinistre peut profondément perturber votre activité : si vous n'êtes pas correctement assuré, vous pouvez fragiliser votre entreprise, voire en compromettre la pérennité. Et s'il peut vous sembler évident de protéger votre entreprise, ne négligez pas de vous protéger vous-même et votre famille.

Bon à savoir

Veillez à bien intégrer dans vos prévisions financières les charges liées aux assurances que vous souscrirez pour vous couvrir.

Assurez votre activité professionnelle

Vous devrez tout d'abord assurer vos locaux. Pour être vraiment protégé, veillez bien à garantir tout le contenu (stocks, machines), à choisir toutes les garanties nécessaires, et soyez vigilant sur le mode d'indemnisation (à neuf ou application de vétusté). Si vous exercez votre activité chez vous, il faut souscrire une assurance professionnelle pour garantir tous les événements liés à cette activité qui ne sont pas garantis par l'assurance habitation.

Assurez également votre perte d'exploitation en cas de sinistre important pour couvrir vos frais fixes. Si vous avez des véhicules professionnels, pensez aussi à les assurer, ainsi que les marchandises que vous transportez. Enfin, n'oubliez pas de vous assurer en tant que chef d'entreprise pour continuer à percevoir des revenus si vous devez interrompre votre activité suite à un accident ou à une maladie.

Adaptez vos assurances à votre activité

Tous les professionnels ont des besoins identiques, tels que le risque incendie ou le vol. Mais chaque activité a des besoins spécifiques. Un boulanger, par exemple, souhaitera garantir ses fours et un artisan du bâtiment sa responsabilité décennale. Il existe quelques contrats préconçus, mais la plupart du temps les assureurs sont des spécialistes qui vont préconiser des garanties adaptées à votre activité.

N'oubliez pas les assurances « de personne »

S'il peut vous sembler évident de protéger votre entreprise, ne négligez pas de vous protéger vous-même et votre famille.

L'assurance multirisque professionnelle couvre les biens de votre activité, votre responsabilité civile et votre perte financière suite à un sinistre.

En revanche, cette assurance n'intervient pas si vous devez vous arrêter de travailler suite à un accident ou à une maladie. Vous devez aussi penser à la pérennité de votre activité en cas de décès. Pour ces deux dernières situations, ce sont les assurances dites de personne qui peuvent vous couvrir. Le Crédit Agricole, propose l'assurance garantie de revenus et la garantie décès. Pour les contrats « arrêt de travail », sachez que certains assureurs peuvent exclure le statut d'auto-entrepreneur en raison de l'incertitude du chiffre d’affaires.

Bénéficiez de tarifs préférentiels en tant que jeune entrepreneur

Certains assureurs proposent des tarifs préférentiels pour les jeunes entrepreneurs. Par exemple le Crédit Agricole propose une réduction dégressive sur cinq ans sur l'assurance garantie de revenus de même qu'une réduction sur la multirisque professionnelle pour les professions médicales qui s'installent.

Les offres en assurance sont très nombreuses. Prenez le temps de comparer celles-ci en étant attentif à l'étendue des garanties, des franchises et exclusions.

L'assurance multirisque professionnelle

Parce qu'un coup dur est si vite arrivé, il est important d'assurer la continuité de votre activité en disposant d'une assurance complète et qualitative.

L'assurance dommages aux biens

Cette assurance protège les biens de votre entreprise : les bâtiments, le mobilier, le matériel et les marchandises. Vous êtes alors couvert en cas d'incendie, d'explosion, de dégâts des eaux, de tempête, de vol, de vandalisme, de dommages électriques…

Également contre le vol, outre l'installation de systèmes de protection (rideau métallique, serrures multipoints, barreaux, etc.), il peut être intéressant de s'équiper d'un système de télésurveillance. En cas d'intrusion ou d’effraction, les agents du centre interpellent directement les voleurs vous permettant d’être plus serein 24h/24 et 7j/7.

Exemples : vous subissez un dégât des eaux ou un incendie dans votre local professionnel et votre mobilier et vos marchandises sont détruits lors du sinistre.

L'assurance responsabilité civile

L'assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pouvez causer à un tiers.

La responsabilité civile de l'entrepreneur comprend :

  • la responsabilité civile des locaux : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers en cas de sinistre dans vos locaux (voisins, propriétaire),

  • la responsabilité civile exploitation : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers dans le cadre de votre activité professionnelle (clients ou non),

  • la responsabilité civile professionnelle : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés par les travaux après leur achèvement ou par les produits après leur livraison.

Exemples : dommages causés à vos voisins suite à l'incendie de votre magasin, chute d'un client dans votre magasin, dommages subis par vos clients liés à vos produits ou travaux suite à un vice caché du produit, erreur de conception, intoxication alimentaire…

La règlementation de certaines activités professionnelles vous contraint de souscrire une assurance responsabilité civile spécifique (exemples : les professionnels du bâtiment, agence immobilière, garagiste…). Si vous êtes auto-entrepreneur, vous devez malgré tout vous soumettre aux obligations relatives aux assurances professionnelles.

Il est fortement recommandé de vérifier la règlementation qui s'applique à votre secteur d'activité en matière d'assurance.

L'assurance perte d'exploitation

L'assurance perte d'exploitation vous couvre en cas de perte financière liée à l'arrêt ou au ralentissement de l'activité suite à un sinistre (incendie, inondation….).

Elle couvre la perte financière résultant de la baisse du chiffre d'affaires et le remboursement des frais engagés pour poursuivre, si cela est possible, l'activité dans des conditions provisoires (location de locaux, frais de transport inhabituels…).

L'assurance perte de valeur vénale du fonds

L'assurance perte de valeur vénale du fonds couvre la perte partielle (diminution de la surface, de la clientèle, fermeture de l'établissement pour travaux…) ou totale (impossibilité définitive de poursuivre l'exploitation) du fonds suite à un sinistre.

La valeur vénale du fonds est constituée de la valeur marchande des éléments incorporels du fonds (droit au bail, pas-de-porte, clientèle, achalandage,… ).

L'assurance protection juridique

En cas de litige, votre assurance protection juridique vous permet de bénéficier : d'informations juridiques, d'une intervention auprès de l'autre parti pour trouver une solution négociée à l'amiable et/ou une prise en charge en cas de procès.

Exemples : litiges avec vos salariés, vos fournisseurs, les propriétaires

L'assurance « Homme Clé »

L'assurance « Homme Clé » couvre votre entreprise des conséquences financières de l'incapacité ou du décès du ou des homme(s) clé(s).

Il peut s'agir de vous en tant que chef d'entreprise, mais aussi de certains collaborateurs indispensables à l'activité de votre entreprise.

A noter, ce type d'assurance ne concerne que les entreprises sous forme sociétaire.

L'assurance des véhicules professionnels

Dans le cadre de votre activité, vous pouvez être amené à utiliser des véhicules (transport de matériel, de marchandises….). Vous devez les assurer au même titre qu'un véhicule particulier.

Vous pouvez souscrire des options particulières afin de garantir le contenu de vos véhicules (marchandises, matériels), les aménagements professionnels spécifiques…Plusieurs niveaux de garanties sont proposés par les assureurs en fonction de vos besoins (au tiers ou tous risques) et surtout de votre activité.

Article mis en ligne le 20 Septembre 2022