Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Calcul du chiffre d’affaires : comment procéder ?

3 min. de lecture
Mis à jour le 23 Janvier 2024
Calcul du chiffre d’affaires
Accueil Devenir entrepreneur Étude de marché

En résumé

  • Le chiffre d'affaires est égal à la quantité de biens ou de services vendus multipliée par leur prix de vente unitaire.

  • Connaître le montant de votre chiffre d’affaires est essentiel pour l’analyse des performances de votre activité. En étudiant l’évolution de cet indicateur, vous pourrez piloter votre entreprise plus efficacement.

Comment calculer son chiffre d’affaires ?

Le chiffre d’affaires est l’une des données les plus importantes à connaître pour un dirigeant d’entreprise. Heureusement, son calcul est relativement simple !

La formule de calcul du chiffre d’affaires

💡Le chiffre d’affaires correspond au montant total des ventes réalisées par une entreprise sur une période donnée.

Pour le calculer, vous n’avez besoin de connaître que deux éléments : le nombre de produits vendus et leur prix de vente. Pour déterminer le montant de votre chiffre d’affaires, il vous suffit alors de faire le produit entre ces deux données.

Chiffre d’affaires = Quantité vendues x Prix de vente

Sur le papier, c’est donc assez simple ! Dans les faits, les entreprises mono-produit sont cependant rares. Or, si vous commercialisez plusieurs biens ou plusieurs services différents, il est probable que vous ne les vendiez pas tous au même prix.

👉Vous devez alors appliquer la formule de calcul du chiffre d’affaires à chacun des biens ou services que vous vendez. Ainsi, vous obtiendrez le montant des recettes totales de votre entreprise !

Exemple

Un boulanger commercialise deux produits : une baguette vendue 1,50 € et une boule de pain vendue 3 €. Pendant l’année, il vend 18 000 baguettes et 10 000 boules de pain.

Chiffre d’affaires des baguettes = 1,50 € x 18 000 = 27 000 €

Chiffre d’affaires des boules de pain = 3 € x 10 000 = 30 000 €

Au total, le chiffre d’affaires du boulanger s’élève ainsi à 57 000 €

Parfois, vous pouvez avoir besoin d’obtenir le montant de vos recettes toutes taxes comprises. C’est par exemple utile lorsque vous souhaitez effectuer des prévisions de trésorerie. Il suffit alors d’affecter le taux de TVA applicable à votre activité au chiffre d’affaires hors taxes.

Calcul du chiffre d’affaires : comment l’analyser ?

Le calcul de votre chiffre d’affaires n’est qu’une première étape. Désormais, vous allez devoir interpréter cette donnée ! Pour évaluer la performance de votre activité, vous pouvez avoir recours à plusieurs méthodes d’analyse.

Étudier la progression de votre chiffre d’affaires

Vous pouvez commencer par comparer les recettes de votre entreprise avec celles qu’elle a perçu au titre des périodes précédentes. Vous pourrez ainsi déterminer si votre activité est en croissance, ou si elle a connu un recul.

L’analyse peut être effectuée sur la base d’un niveau de recettes annuelles ou mensuelles, par exemple. Dans le second cas, pensez à prendre en compte le potentiel impact de la saisonnalité sur votre activité. ☀️

Exemple

Imaginons que vous exploitiez un commerce de location de matériel de ski. Un recul de vos recettes en avril, par rapport au mois de mars, ne sera pas forcément alarmant. En effet, c’est en hiver que vous réalisez théoriquement la part la plus importante de votre chiffre d’affaires.

📈 Pour une analyse plus fine de l’évolution de votre chiffre d’affaires, prenez en compte l’inflation. Si celle-ci est importante, il est probable que le montant de vos charges fixes ait augmenté par rapport à la période précédente. Une légère augmentation de votre chiffre d’affaires ne serait alors pas forcément une bonne nouvelle.

Comparer vos performances avec celles de vos concurrents

Comparer le niveau de vos ventes avec celui de vos concurrents est un bon moyen d’analyser votre chiffre d’affaires. En vous comparant avec des entreprises équivalentes, vous pouvez évaluer le niveau réel de vos performances par rapport à votre secteur d’activité.

Il n’est pas toujours aisé d’obtenir des informations sur d’autres entreprises. Cependant, si vous pouvez y avoir accès, n’hésitez pas à comparer leurs performances avec les vôtres. Vous pourriez tirer des enseignements précieux de ce travail d’analyse.

💡Si vous ne pouvez pas avoir accès aux informations relatives à vos concurrents, consultez les tendances générales de votre marché. Elles vous permettront de savoir si vos recettes évoluent corrélativement à celles de votre secteur d’activité.

Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur notre outil d’étude de marché. Grâce à celui-ci, nous mettons à votre disposition les chiffres clés actualisés de plus de 150 secteurs.

Calculer votre marge brute

Le chiffre d’affaires n’évalue que le montant de vos recettes. En revanche, il ne donne aucune indication quant au niveau de rentabilité de votre activité. Pour cela, vous pouvez analyser votre marge brute, dont la formule de calcul est basée sur le chiffre d’affaires.

Marge brute (ou marge commerciale) = Chiffre d’affaires – coût de revient

Le coût de revient peut correspondre au coût d’achat de vos marchandises si vous avez une activité purement commerciale. Si vous vendez des biens transformés, il s’agit de leur coût de production. Si vous êtes un prestataire de service, il correspond à l’ensemble des coûts engagés pour fournir vos prestations.

Vous pouvez également calculer votre taux de marge brute, grâce à la formule suivante :

Taux de marge brute = Marge brute / Chiffre d’affaires

Exemple

Reprenons l’exemple du boulanger qui réalise 57 000 € de chiffre d’affaires annuel. Le coût de revient de ses différents pains s’élève à 16 000 € sur la période.

Marge brute = 57 000 – 16 000 = 41 000 €

Taux de marge brute = 41 000 / 57 000 = 72 %

💡Encore une fois, il est intéressant de comparer votre taux de marge avec les normes de votre secteur d’activité.

Le chiffre d’affaires prévisionnel

Le chiffre d’affaires prévisionnel correspond à la projection de revenus futurs. Il est donc basé sur des prévisions, et non sur des ventes réalisées.

Pourquoi calculer son chiffre d’affaires prévisionnel ?

Évaluer son chiffre d’affaires prévisionnel peut avoir plusieurs utilités pour votre entreprise. Ainsi, vous pouvez calculer cet indicateur dans les cas suivants :

  • Pour anticiper vos besoins de trésorerie ;

  • Pour établir un business plan : ce document prévisionnel peut vous être demandé par des investisseurs potentiels, par exemple ;

  • Pour appuyer une demande de financement auprès d’un établissement de crédit.

Comment calculer son chiffre d’affaires prévisionnel ?

👉Pour calculer le montant de vos recettes prévisionnelles, la formule à appliquer est sensiblement la même que pour le chiffre d’affaires réalisé. Simplement, vous allez devoir vous baser sur un volume de ventes et sur des prix estimés.

Vous devez donc prévoir le volume de vos ventes pour les périodes à venir. Une bonne connaissance de l’évolution et des perspectives de votre activité et de votre marché est donc essentielle.

Bon à savoir

N’hésitez pas à formuler plusieurs hypothèses pour le volume de vos ventes. Vous pouvez en formuler trois : une hypothèse probable, une hypothèse pessimiste et une hypothèse optimiste.

Déterminer vos prix de vente prévisionnels peut également se révéler complexe. C’est d’autant plus vrai si vous vendez vos biens sur des marchés sur lesquels les prix sont volatils. Là encore, n’hésitez pas à établir plusieurs hypothèses pour vos prévisions.

💡Dans tous les cas, pensez à prendre en compte l’inflation, si vous souhaitez la répercuter sur vos prix de vente.

Article mis en ligne le 23 Janvier 2024