Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Travailler en freelance : Avantages et inconvénients

Mis à jour le 21 Novembre 2022
Travailler en freelance
Accueil Créer mon entreprise Freelance

Compte pro 100% en ligne

Ouvrir un compte pro

En résumé

  • Travailler en freelance a des avantages (indépendance, choix de son temps de travail, gagner plus), comme des inconvénients (l’incertitude, le manque de cadre, la gestion du temps).

  • Pour devenir freelance, il faut opter pour un statut juridique (auto-entrepreneur, EI, SASU/EURL).

  • Les entreprises ne peuvent sous-traiter leur salarié comme prestataire indépendant.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Un freelance est simplement un mot anglais pour décrire un travailleur indépendant qui vend son expertise à une ou plusieurs entreprises. Il n’est pas salarié et conserve une certaine autonomie dans la gestion de son activité.

Un freelance exerce souvent avec le statut d’auto-entrepreneur, qui s’agit d’un régime d'imposition, pas d’une profession. Attention à ne pas confondre les métiers exercés en freelance, du statut juridique permettant de travailler (et d'émettre une facture, par exemple).

Quels sont les avantages du travail en freelance ? 👍

Devenir freelance, c’est faire le choix de l’autonomie et bien sûr, de l’indépendance. Il y a de nombreux avantages à choisir le statut d’indépendant pour travailler.

Checklist

  • Gagner plus. Selon une plateforme de freelancing bien connue, le taux journalier moyen (TJM) d’un freelance se situe entre 400 € et 700 €. C’est bien plus qu’un salarié sur une journée.

  • La possibilité de fixer son propre prix et de valoriser une expérience rare, est un vrai plus à devenir freelance.

  • Être plus indépendant. Ne plus dépendre d’un patron ou d’une hiérarchie lourde.

  • Choisir ses horaires et son temps de travail. Parfait pour conjuguer vie de famille et vie professionnelle ou pouvoir travailler quand on le souhaite.

  • Monter en compétences et se former à certaines tâches complémentaires (pour les proposer ensuite à vos clients et facturer plus cher).

  • Être le seul maître à bord. Cela peut faire peur, mais certains freelances le sont devenu pour maîtriser pleinement leur évolution de carrière.

Quels inconvénients du travail en freelance ? 👎

Un grand pouvoir implique forcément des aspects plus contraignants et le statut de freelance n’est pas fait pour tout le monde, malgré la liberté qu’il apporte.

Checklist

  • L’incertitude. L’activité du freelance dépend des clients et du contexte économique. Il n’a pas de contrat de travail et son client n’est pas son employeur (ils signent un contrat de freelance). Il n’a donc pas le chômage si une mission s’arrête et pas de revenus fixes, à priori.

  • La prospection n’est pas un vrai inconvénient, mais elle occupe une grande partie du temps d'un freelance. Elle peut être décourageante, mais toujours nécessaire.

  • Le manque de cadre. L’indépendance est un avantage qui peut se transformer en inconvénient pour certains travailleurs indépendants. Il faut s’imposer une discipline et apprendre à gérer son temps seul.

  • Gérer les clients et savoir se vendre. Un freelance est en première ligne avec ses clients, il doit sans cesse donner le meilleur de lui-même, négocier et gérer des clients parfois problématiques.

  • Le temps. Certains freelances travaillent bien plus qu’un salarié, il faut éviter de s’user et à nouveau, savoir gérer l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Devenir freelance est un arbitrage. Aujourd’hui, le statut est plus répandu et accessible qu’il y a quelques années. Cela implique plus de concurrence et d’avoir des compétences solides, recherchées et identifiées par vos clients potentiels.

Comment travailler en freelance ?

Attention

Le statut micro-entreprise est une bonne option pour se lancer rapidement et avec peu de frais.

Quel statut pour travailler en freelance ?

Le statut d’auto-entrepreneur ou micro-entreprise est souvent l’option de choix pour commencer en freelance. Simple à créer et à gérer, la comptabilité et la fiscalité de l’auto-entreprise sont simplifiées également.

Malgré les plafonds de chiffre d’affaires et les limites du statut, la plupart des freelances qui commencent, choisissent ce régime.

L’entreprise individuelle au régime réel (EI) permet de dépasser les plafonds de CA de la micro-entreprise. Le freelance travaille toujours en nom propre, mais la fiscalité et les charges sont calculées sur le résultat (et non en pourcentage de CA).

La SASU ou l’EURL sont des sociétés unipersonnelles, des entités juridiques distinctes pour payer des impôts sur les bénéfices d’activité de freelance. La SASU permet aussi d’être assimilé salarié.

Le choix du statut de freelance se décide en fonction de votre activité et de l’imposition souhaitée.

Bon à savoir

Pour commencer à travailler en freelance, vous pouvez créer un statut d’auto-entrepreneur si votre activité le permet, pour tester. Si vous souhaitez passer en société, consultez un expert-comptable pour choisir le meilleur statut.

Travailler en freelance : le portage salarial

Le portage salarial permet de travailler en tant que consultant indépendant pour une entreprise, tout en étant salarié d’une entreprise de portage.

Vous avez un statut d’indépendant, en gardant les avantages d’un salarié.

Peut-on travailler en indépendant pour une entreprise ?

Travailler en freelance permet d’apporter ses compétences à différentes entreprises, ou à un client récurrent. Mais attention, le Code du travail interdit à l’employeur d’embaucher son salarié en prestataire indépendant.

Bon à savoir

Vous pouvez être salarié et freelance à la fois (sous certaines conditions - notamment pour les fonctionnaires) et donc, effectuer des missions de freelance en dehors de vos horaires de travail. Mais attention aux clauses d’exclusivité, de non-concurrence et au devoir de loyauté.

Questions les plus posées

Article mis en ligne le 21 Novembre 2022