Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L'activité de la couverture et étanchéité

Mis à jour le 21 Septembre 2022
couverture-étanchéite
Accueil Idées business Le marché de la couverture et étanchéité

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

L'installation

Sur le segment de la couverture, la création est le mode d'installation le plus utilisé. Pour ce qui est de l'étanchéité, les créations sont peu nombreuses. La reprise concerne surtout les entreprises les plus importantes et celles qui bénéficient d'une bonne pénétration d'un marché régional.

Les investissements

L'artisan doit disposer d'un local et d'une aire de stockage pour entreposer son matériel. Les investissements amortissables sont constitués pour l'essentiel d’un camion, d’outillage spécifique, d’échafaudages et de matériel d’élévation. Les autres petits équipements sont renouvelables fréquemment.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit l'évolution de son chiffre d'affaires et de son carnet de commandes. Il planifie, organise, gère le suivi des chantiers. Les bons de commande en portefeuille doivent lui permettre de gérer son activité sur les 2-3 mois à venir. Il se diversifie vers des secteurs connexes (les réseaux d'eaux pluviales par exemple) et propose des contrats d'entretien à ses clients. Il facture au prorata d’avancement des travaux pour les chantiers dépassant un mois et à la réception des travaux pour les petits devis.

Les recettes de l'activité

Les petites entreprises travaillent essentiellement pour des particuliers, effectuant des chantiers de logements neufs, de rénovation ou de réparation. Les sociétés plus importantes se sont orientées vers l'immobilier d'entreprise et non résidentiel . Les délais de paiement sont plus longs.

Les charges à surveiller

Les achats de matériaux représentent le premier poste de dépense des entreprises du secteur. Les professionnels doivent aussi maîtriser leur second poste de charges : les frais de personnel. Pour cela ils recourent fréquemment à la sous-traitance et, pour les petites entreprises, aux contrats d'apprentissage.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend d'une part, de la capacité à maintenir un chiffre d'affaires suffisant et d'autre part, de la maîtrise des achats et des charges de personnel. La stratégie d'investissements est également prépondérante : elle doit permettre à l’entreprise de développer son chiffre d’affaires, tout en produisant à moindre coût.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les investissements doivent être auto-financés au minimum à hauteur de 30%. Les fonds propres doivent aussi assurer une partie des besoins en fonds de roulement. Le suivi de la facturation et le recouvrement de créances doivent être rigoureux. Les délais de paiement des administrations et des grandes entreprises génèrent des besoins de trésorerie plus importants.

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, Travaux de couverture par éléments.

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours.

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022