Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Le marché de l'ébénisterie

Mis à jour le 21 Septembre 2022
ebeniste
Accueil Idées business

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES
  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion
SPÉCIFICITÉS
  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l''emplacement
  • Intensité de la concurrence
VIE PRIVÉE
  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Contexte

Depuis plusieurs années, le secteur de l'ébénisterie subit une importante restructuration du fait du développement de la fabrication industrielle de meubles. Le comportement des consommateurs privilégiant les meubles fabriqués en série à prix compétitif ainsi que la concentration de la distribution ont rendu cette restructuration irréversible.

L'exercice de la profession est toutefois très différent selon qu'il s'agisse d'artisans fabricants vendeurs ou d’artisans ébénistes spécialisés dans la restauration de meubles (antiquités, conservation du patrimoine), dans la fabrication de pièces uniques ou de copies de meubles anciens.

Les premiers se diversifient la plupart du temps dans l'installation de meubles haut de gamme (Roset, Roche Bobois) et le montage de cuisines en sous-traitance de grands fabricants. Les artisans les plus qualifiés s'orientent également vers la création de prototypes. L'adhésion à une chaîne de compagnons permet des achats groupés.

Tendances

Dans ce contexte, la part de marché des ébénistes est très étroite. Elle se limite à un créneau exigeant un travail très qualifié qui ne nécessite pas d'investissement matériel coûteux mais une qualification professionnelle élevée et la maîtrise des nouvelles techniques de conception.

Seuls les artisans bien organisés produisant des meubles haut de gamme ou des meubles de cuisine devraient résister à la concentration du secteur.

L'organisation du marché

  • Les ébénistes “commerçants” disposent d'une surface d'exposition et de vente pour commercialiser eux-mêmes tout ou partie de leur fabrication.

  • Les ébénistes “non commerçants” ne disposent que d'un atelier et se font connaître par le “bouche-à-oreille”. Ils travaillent aussi en sous-traitance de revendeurs (magasins spécialisés, antiquaires, brocanteurs, etc.)

(1) Source : Insee, démographie des entreprises et des établissements 2020 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprises au 31 décembre 2020, Fabrication de meubles.

(2) Source : Insee, Esane, Fabrication de meubles.

(3) Source : Insee, Indice de chiffre d'affaires base 2015, Fabrication de meubles.

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022