Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Comment vendre ses créations ?

Mis à jour le 19 Septembre 2022
Comment vendre ses créations ?
Accueil Développer mon entreprise

Bijoux faits main, tableaux, objets de décoration… De nombreuses personnes souhaitent vendre leurs créations, que ce soit à titre de complément ou d’activité principale. Une question se pose néanmoins : faut-il nécessairement créer une entreprise pour cela ? De manière générale, quel est le cadre légal de la vente de créations artisanales ?

Explications détaillées et conseils dans cet article.

Peut-on vendre ses créations en tant que particulier ?

Oui ! Cependant, vous devez le faire dans un cadre précis. Ainsi, vous avez l’obligation, même en tant que particulier, de déclarer votre activité. Que cette activité soit un simple complément ou qu’elle soit exercée à temps plein, la même obligation vous incombe.

En effet, vendre ses créations (que ce soit sur Internet ou ailleurs) relève d’une activité commerciale. Celle-ci doit être encadrée par un statut juridique, et imposée au même titre que toute autre activité professionnelle.

💵 À partir du moment où vous fabriquez (ou achetez) des biens pour les revendre, vous exercez une activité commerciale soumise à impôt.

📍 Seule la revente d’objets qui vous appartiennent et que vous souhaitez céder à une tierce personne n’est pas considérée comme une activité professionnelle. À ce titre, la revente d’anciens objets sur Vinted et Leboncoin n’est pas imposable, sauf si le prix de cession des biens est supérieur à 5000 € annuels. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de créer une entreprise, mais vous serez soumis au régime d’imposition des plus-values de cession de biens meubles au taux de 19 %.

Peut-on vendre ses créations sans être déclaré ?

Comme souligné ci-dessus, vous pouvez vendre des biens sans être déclaré s’il s’agit d’objets dont vous souhaitez vous débarrasser. A partir du moment où vous avez fabriqué vos créations dans le but de les revendre, les revenus générés par cette activité doivent être déclarés. Évidemment, il convient de prendre en compte les spécificités de chaque situation. Par exemple, si vous fabriquez quelques bougies à titre exceptionnel pour les revendre à des membres de votre famille, l’administration fiscale se montre tolérante.

Quel statut juridique choisir pour vendre ses œuvres ?

Pour commencer, le statut de micro-entrepreneur est le plus adapté. Créer une micro-entreprise est en effet facile et rapide, et vous n’êtes pas soumis à l’obligation de tenir une comptabilité. Vous devez en revanche déclarer vos revenus à l’URSSAF et aux impôts.

Le statut de micro-entrepreneur peut être cumulé avec une activité salariée. C’est donc une bonne solution si vous envisagez la vente de vos créations comme un complément de revenus, ne serait-ce que dans un premier temps.

En outre, vous conservez la possibilité de basculer vers un statut différent plus tard, si votre activité se développe ou si vous dépassez les seuils de chiffre d’affaires (176 200 € pour les activités de vente de marchandises). Dans ce cas, le choix de votre nouveau statut devra se faire en fonction des particularités de votre entreprise.

📌 Le saviez-vous ? En tant que micro-entrepreneur, vous pouvez bénéficier d’une aide pour vous lancer. Appelée ACRE (pour Aide à la création et à la reprise d’une entreprise), elle permet de bénéficier d’une exonération partielle de cotisations sociales la première année de votre activité. Les demandes d’ACRE doivent être adressées à l’URSSAF, au moment du dépôt du dossier de création d’entreprise. c

Où peut-on vendre ses créations ?

Plusieurs options s’offrent à vous.

Sur Internet : de nombreuses plateformes permettent aux créateurs de vendre leurs œuvres. La plus célèbre et la plus spécialisée est Etsy. Citons également Amazon Handmade (retrouvez ici des conseils pour vendre sur Amazon) et les boutiques en ligne sur les réseaux sociaux. A ce titre, Instagram se prête tout particulièrement à la vente de créations artisanales. A condition, bien sûr, de maîtriser sa communication d’entreprise et de savoir se démarquer des autres vendeurs.

Vous pouvez également songer à vendre sur Cdiscount.

📍L’utilisation d’Instagram pour une entreprise a beaucoup d’avantages. Ne négligez pas votre présence sur les réseaux sociaux : c’est un excellent moyen de vous faire connaître et d’acquérir de nouveaux clients !

Sur les marchés : vendre ses créations sur un marché ou un vide grenier est tout à fait possible. Il est cependant nécessaire de se déclarer en tant que professionnel. Pour cela, vous devez être enregistré auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de votre région, et demander à obtenir une carte de commerçant ambulant (valable 4 ans, puis renouvelable contre le paiement d’une redevance de 30€). Les marchés de créateurs sont aussi une option intéressante. L’obtention d’un emplacement est payant, mais ces événements ont l’avantage d’attirer une clientèle déjà intéressée par l’artisanat.

Dans une boutique physique : ouvrir une boutique est plus compliqué que les deux options précédentes et demande un investissement de départ nettement plus conséquent. C’est une option à envisager une fois que son activité s’est bien développée. Pour commencer, pourquoi ne pas vendre ses créations dans une boutique existante, comme un pop-up store ou une boutique de créateurs locaux ?

Article mis en ligne le 19 Septembre 2022