Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L'activité du commerce de détail de carburants et de lubrifiants

Mis à jour le 28 Octobre 2022
commerce de détail de carburants et de lubrifiants
Accueil Idées business Le marché du commerce de détail de carburants et de lubrifiants

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

L'installation

La création de stations-service est presque exclusivement réalisée à l'initiative des grandes surfaces alimentaires.

Le nombre de reprises est très inférieur à celui des fermetures.

Les investissements

Le professionnel investit principalement pour favoriser la diversification de son entreprise : station de lavage, atelier de réparation, rayonnages d'épicerie…

L'instauration de nouvelles normes environnementales (récupération des composés organiques volatiles…) nécessite des investissements importants de la part des professionnels.

Suite à la dissolution du Comité Professionnel de Distribution des Carburants (CPDC), un dispositif d'aide spécifique aux stations- services indépendantes est proposé par le Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC).

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit son débit journalier en m3, ainsi que la répartition entre essence ordinaire, super sans plomb et gasoil, afin de planifier ses commandes de carburants sans jamais être en rupture de stocks. Enfin, le professionnel suit la répartition de son chiffre d'affaires entre distribution de carburants et autres activités.

Les recettes de l'activité

La vente de carburants est de plus en plus largement complétée par des ventes ou services annexes. Une station-service indépendante moyenne, distribuant 170 m3 par mois, réalise 40% de son chiffre d'affaires hors distribution de carburants : 5% sur la vente d'équipements automobiles, 35% sur la vente d'épicerie, journaux, articles divers et/ou sur l'entretien et réparation de véhicules.

Les charges à surveiller

Les achats représentent 85 à 90% du chiffre d'affaires HT pour les gros distributeurs. Leur poids décroît dans les petites stations, en raison d'un chiffre d'affaires hors distribution de carburants plus important. Les frais de personnel représentent 2 à 3% du chiffre d'affaires, avec des variations importantes selon les activités de la station (poids plus important si la diversification porte sur l’entretien et la réparation de véhicules).

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend soit de la capacité à maintenir un débit important, soit du développement du chiffre d'affaires hors distribution de carburants. Pour les stations peu diversifiées, le débit mensuel minimum doit être supérieur à 150 m3. En dessous de ce volume, les activités annexes devraient représenter plus de 40% du chiffre d'affaires. Cette diversification doit s'accompagner d'une parfaite maîtrise des charges de personnel.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les fonds propres représentent au minimum 30% des ressources stables. La trésorerie doit toujours être positive, du fait du règlement comptant de la clientèle et des délais de règlement accordés par les fournisseurs.

EVOLUTION DU NOMBRE DE CRÉATION
2020 125 (1)
2019 99
2018 126
2017 106
2016 104
2015 131
LES RATIOS DE GESTION CLEFS
Marge brute 15,10 % (2)
Excédent brut d’exploitation 4,33 %
Rotation des stocks 1 jour
Crédit clients 9 jours
Crédits fournisseurs 27 jours
Besoin en fonds de roulement 1 jour

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé.

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours.

Article mis en ligne le 28 Octobre 2022