Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

La réglementation du commerce d'équipements automobiles

Mis à jour le 21 Septembre 2022
commerce équipements automobiles
Accueil Idées business Le marché du commerce de détail d'équipements automobiles

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

Les aptitudes professionnelles

Dans les petites et moyennes structures indépendantes, le professionnel est issu des métiers de l'automobile.

Le professionnel doit être un excellent gestionnaire, maîtrisant parfaitement ses stocks, sa politique de prix et la gestion de son personnel.

L'environnement réglementaire

Les contraintes à l'installation

Pour les activités de ventes d'accessoires, le professionnel doit s'immatriculer au registre des sociétés. S'il réalise aussi des prestations de montage, il doit également s'inscrire au répertoire des métiers.

La loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008 (2008-776) a débouché sur des mesures portant sur l'urbanisme commercial : le seuil d'autorisation d'implantation et d’extension des surfaces commerciales est relevé de 300 à 1 000m². Les critères de densité commerciale par zone (ratio de surfaces commerciales au m2/1 000 habitant) sont supprimés.

Les principaux points de la réglementation professionnelle

La distribution de véhicules et d'équipements automobiles est très réglementée. Le règlement CE 461/2010 applique le règlement 330/2010 aux accords verticaux relatifs à l'achat, à la vente ou à la revente de pièces de rechange pour les véhicules automobiles, ou pour l'offre de services de réparation ou d'entretien.

La loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008 (2008-776) a débouché sur des mesures portant sur les délais de paiement aux fournisseurs. La LME plafonne les délais de paiement à 60 jours à compter de la date d'émission de la facture (ou 45 jours fin de mois). Les sanctions en cas de dépassement de ces délais sont renforcées.

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022