Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Ouvrir un magasin de pièce automobile : Guide 2024

4 min. de lecture
Mis à jour le 05 Janvier 2024
commerce équipements automobiles

Ouvrir un magasin de pièce automobile

Marché

Activité

Vigilance

Réglementation

Accueil Idées business

En résumé

  • Ouvrir une entreprise de vente de pièces détachées automobile est un métier de passion pour les véhicules et de précision ;

  • Il faut également des qualités de gestionnaire car optimiser la gestion des stocks est essentiel à la réussite ;

  • Si tous les statuts juridiques sont envisageables, il est plutôt intéressant de se lancer en société pour ce type d’activité.

Ouvrir un magasin de pièce auto : les prérequis

Qu’est-ce qu’une entreprise de pièces détachées pour automobiles ?

La réparation des biens est dans l’air du temps. Aussi, le marché de la réparation se porte bien, y compris dans le secteur automobile.

Ouvrir une entreprise de pièces détachées pour automobiles se conçoit de plusieurs façons :

  • vendre les pièces détachées sur un site e-commerce ;

  • ouvrir un magasin de pièces détachées pour rayonner localement ;

  • se lancer en franchise pour bénéficier d’une notoriété ou d’un savoir-faire préexistant.

En pratique, cela reflète donc des réalités d’entreprise très différentes.

Comment devenir vendeur de pièces automobiles ?

Vous devez acquérir une double compétence :

  • compétence technique pour connaître les pièces auto que vous vendez ;

  • compétence de gestion du stocks, des besoins de vos clients.

La seule vente de pièces détachées ne nécessite pas de compétences liées aux techniciens qui remplacent les pièces auto.

Quelle réglementation pour créer une entreprise de pièces détachées auto ?

🆕 La vente de pièces détachées automobile a changé le 1er janvier 2023 pour s’ouvrir à la concurrence.

Auparavant, seul le constructeur automobile pouvait fournir ses pièces détachées, le plus souvent protégées par des droits de propriété intellectuelle.

📕 La loi Climat et résilience du 24 août 2021 ouvre partiellement à la concurrence les pièces détachées visibles. La libéralisation est totale pour les pièces de vitrage.

Pour les rétroviseurs et les feux, deux cas de figure :

  • l’équipementier initial peut commercialiser des pièces de rechange, aux côtés du constructeur ;

  • les autres équipementiers doivent attendre 10 ans après l'enregistrement du dessin et modèle de la pièce, avant de pouvoir la commercialiser.

En premier lieu, vous devez être vigilant sur l’achat des pièces détachées, en toute légalité et en dehors d'un risque de contrefaçon ! Le choix des fournisseurs est donc une des clés indispensable à la réussite de votre commerce de pièces auto.

Étape 1 : Se préparer à ouvrir une entreprise de vente de pièces détachées automobile

👉Pas de création d'entreprise sans business plan ! Et vous allez voir que pour une entreprise de vente de pièces détachées automobiles, c’est indispensable pour répondre à toutes les questions…

L’étude de marché pour ouvrir un magasin de pièces auto

🏬 Si vous voulez ouvrir un magasin physique, la connaissance du marché local est impérative :

  • Combien de personnes ont un véhicule dans un rayon de X kilomètres ?

  • Quel est le revenu moyen des personnes ?

  • Combien de temps conservent-ils leurs automobiles ?

  • La commune est-elle soumise à des restrictions de circulation en raison de la lutte contre la pollution (vignette Crit’air) ?

  • Quels services proposer : vente de pièces ou installation des pièces et réparation ?

🌐 Pour un site de e-commerce, l’étude de marché se focalise sur la concurrence :

  • Quelles marques de voiture ?

  • Quelles pièces détachées ? Lesquelles sont rares et difficiles à trouver ?

  • A quel prix ?

  • Quels coûts de livraison ?

  • Quels moyens d’acquisition clients ?

  • Vente en France ou à l'international ?

  • Vendre à des garagistes détaillants (BtoB) ou vendre directement aux propriétaires de voitures (BtoC) ?

En complément, vous devez avoir une connaissance du marché automobile général, avec notamment la prise en compte de la croissance des voitures électriques ou des voitures à hydrogène, et la baisse générale des ventes de voitures.

C’est indispensable pour mieux cibler vos futurs clients.

Ensuite, vous devez transposer ces éléments en chiffres pour réussir votre business plan.

Les chiffres du business plan

L’étude de marché pose les bases de votre future activité de vente de pièces détachées. Elle précise vos besoins. Par exemple, vous êtes sans doute un passionné de voitures mais avez-vous les compétences nécessaires ou devez-vous embaucher un mécanicien diplômé ?

💰 Le compte de résultat prévisionnel vous aide à déterminer le chiffre d’affaires minimal nécessaire et à le traduire en nombre de pièces par mois, par semaine et par jour !

Au niveau des charges, vous devez choisir un local pour stocker et vendre les pièces détachées. Votre magasin physique doit être agréable, facilement accessible et avec la possibilité de se garer, vos clients se déplacent par nature en voiture ! Un site internet nécessite aussi un espace de stockage et d’expédition, à moins de privilégier le dropshipping (votre fournisseur expédie directement la pièce détachée auto à votre client).

Votre plan de financement comprend également les assurances indispensables à votre activité :

  • assurance du stock de l’entreprise de pièces détachées ;

  • assurance du matériel et du local ;

  • assurance responsabilité civile professionnelle.

Vous vous orientez vers l’ouverture d’un magasin de pièces automobile en franchise ? Pensez à ajouter le coût d’entrée dans la franchise, les coûts annuels ou commissions, et les coûts additionnels comme la communication. Le franchiseur peut donner accès à des fournisseurs pour optimiser la gestion des stocks en flux tendu.

Étape 2 : Le choix du statut juridique

Attention à la micro-entreprise pour créer une entreprise de vente de pièces détachées

Créer une entreprise de pièces automobiles est ouvert à tout statut juridique. Comme toute activité d’achat-revente de marchandises, réfléchissez bien avant de vous lancer en micro-entreprise !

Si la création d’une entreprise individuelle est très simple, le micro-entrepreneur bénéficie d’un régime simplifié spécifique : ses cotisations sociales et ses impôts se calculent directement sur le chiffre d’affaires encaissé, et non pas sur sa marge !

Vous pouvez toutefois créer une entreprise individuelle (EI) en la plaçant sous le régime réel et non le régime micro !

Créer une société !

Vous vous lancez dans la création d’une société ? Vous avez le choix entre :

  • une société unipersonnelle : EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) ;

  • une société à plusieurs associés : SARL (société à responsabilité limitée) ou SAS (société par actions simplifiée).

Étape 3 : Les démarches pour ouvrir un magasin de pièces automobiles

Les formalités s’avèrent plus complexes :

  • rédaction des statuts juridique ;

  • le dépôt du capital social ;

  • publication dans un journal d’annonces légales (JAL) ;

  • obtenir un numéro de TVA pour que vous puissiez facturer vos clients ;

  • avoir une licence d’activité (à vous procurer à la mairie de votre commune).

😁 L’ouverture d’un compte pro est obligatoire pour toute société !

Quel que soit le statut juridique, toutes les démarches de création d’entreprise se réalisent désormais en ligne sur le site guichet unique. Attention, les formalités demeurent identiques et ne sont pas simplifiées, juste centralisées !

Étape 4 : Ouvrir une entreprise de vente de pièces détachées automobile, et après ?

🚛 Un réseau de fournisseurs disponibles, un réseau de recommandation au top et c’est parti ! Pensez à nouer des liens avec tous les acteurs locaux autour de la voiture : garage, station service, etc.

Gagnez du temps sur la gestion ! Simplifiez-vous la vie avec un compte pro qui vous aide à piloter votre activité. Vous facturez, encaissez, déclarez et protégez votre activité en un seul endroit sécurisé. C’est une des clés pour réussir !

Est-ce rentable d'ouvrir une entreprise de vente de pièces détachées automobile ?

Le rentabilité d’une entreprise de vente de pièces détachées auto dépend de nombreux facteurs : la situation géographique du magasin physique (et donc son loyer), la taille du magasin en fonction de celles de pièces détachées, la gestion des stocks, le niveau de concurrence. Avec le développement des ventes de pièces détachées en ligne, garder des prix compétitifs peut devenir difficile.

Article mis en ligne le 05 Janvier 2024