Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L'activité des magasins de vêtements

Mis à jour le 21 Septembre 2022
photo de commerce de détail d’habillement
Accueil Idées business Ouvrir un magasin de vêtements : le guide complet

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

L'installation

Le coût élevé d'un emplacement de premier choix, le poids des stocks et la nécessité d'anticiper les nouvelles tendances afin d'ajuster les collections en conséquence, incitent les créateurs à opter pour un réseau sous enseigne ou à se spécialiser sur un segment moins concurrentiel (grandes tailles, commerce équitable, etc.). La commission-affiliation est la formule la plus répandue (pas de financement de stocks).

Les investissements

Quel que soit le mode d'installation, les investissements pour un magasin de vêtements sont élevés. Les agencements, pour être en parfait état, sont renouvelés tous les 5 à 7 ans. Les équipements informatiques doivent être sophistiqués et performants pour permettre la gestion en temps réel des stocks et le réapprovisionnement.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit son chiffre d'affaires par gamme de produits et par collection, afin de maîtriser ses réassortiments. A l'exception des commerçants exerçant dans le cadre de commission affiliation, il gère ses stocks en temps réel en suivant de très près la constitution et le volume de ses stocks. Il détermine sa politique de prix et de soldes en fixant les cœfficients multiplicateurs par produits, en fonction de la rapidité de leur rotation et de la concurrence. Le professionnel suit le chiffre d'affaires réalisé en période de prix courants et en période de soldes, cette répartition ayant une influence importante sur les niveaux de ses marges.

Les recettes de l'activité

Les recettes d'un magasin de vêtements sont très saisonnières. Les trois mois générant les chiffres d'affaires les plus élevés sont dans l'ordre : décembre (fêtes de fin d'année), octobre (premiers froids) et janvier (soldes d'hiver). Le chiffre d’affaires moyen des commerces sous enseigne est plus élevé que celui des indépendants isolés. Les effets de mode influencent considérablement, d’une saison à l’autre, la répartition du chiffre d’affaires par type de vêtements.

Les charges à surveiller

La maîtrise des charges repose essentiellement sur la gestion et l'optimisation des achats. Les redevances versées aux têtes de réseaux, les frais de publicité et les charges de personnel constituent les autres postes importants. A noter également le poids du loyer, notamment pour les commerces situés en centre-ville ou dans des centres commerciaux attractifs.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend essentiellement du choix des collections qui doivent être adaptées aux attentes de la clientèle (mode, prix). Une gestion rigoureuse des stocks est également indispensable afin de limiter les invendus et les soldes mais aussi d'éviter les ruptures d'approvisionnement qui diminuent d'autant le chiffre d'affaires du magasin.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Pour un magasin de vêtements, les fonds propres doivent représenter au minimum 40% du bilan total. Ils doivent consolider le fonds de roulement de l'entreprise afin d'assurer le financement de la partie du stock non couverte par le délai fournisseur.

(1) Source : Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé.

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours.

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022