Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment obtenir un prêt professionnel ?

2 min. de lecture
Mis à jour le 05 Janvier 2024
Obtenir un prêt professionnel
Accueil Créer mon entreprise Compte pro

En résumé

🟢 Pour obtenir un prêt professionnel, il est indispensable de bien préparer la présentation de son projet en amont afin de convaincre les partenaires financiers. L’élément indispensable d’une demande de prêt professionnel, c'est un business plan clair, bien rédigé et complet.

🔴 Avant de vous octroyer un prêt professionnel, la banque calcule et examine plusieurs critères : votre capacité d'autofinancement, votre solvabilité, la qualité du projet présenté et vos garanties de remboursement.

Que regarde la banque pour un prêt professionnel ?

Pour obtenir un prêt pour son entreprise, de nombreux critères entrent en jeu afin de convaincre le partenaire financier. Ces éléments que regarde la banque pour un prêt professionnel peuvent impacter, positivement ou négativement, vos chances d’obtenir votre financement.

La cohérence entre les moyens et le financement global du projet

En d’autres termes, vous devez avoir un apport personnel suffisant. Sinon, aucune banque pour création d’entreprise n’acceptera de vous financer.

L'équilibre financier et la rentabilité du projet

C’est votre prévisionnel qui permettra à une banque professionnelle de s’assurer que votre compte de résultat et votre budget de trésorerie sont positifs, avec un plan de financement équilibré.

Le fichage à la Banque de France

Même si vous avez pu ouvrir un compte professionnel en faisant ou non intervenir votre droit au compte auprès de la banque de France, si vous êtes inscrits à titre personnel sur l’un des 3 fichiers d’incidents de paiement de la BDF, vous n’avez aucune chance d’obtenir un prêt professionnel.

La bonne gestion de vos comptes personnels

Les banques sont souvent frileuses à l’idée de prêter de l’argent aux auto-entrepreneurs, alors si de surcroît le compte perso du demandeur présente des impayés ou des découverts à répétition, le refus risque d’être catégorique.

De même, pour une société, SARL, SASU ou SCI, la gestion des comptes personnels du dirigeant sera scrutée par les partenaires bancaires sollicités.

Les économies et autres revenus de l’entrepreneur

Rares sont les artisans, commerçants, restaurateurs ou freelances qui peuvent se verser un revenu dès le premier mois de leur nouvelle activité. Les partenaires bancaires le savent et c’est pour cela que vos économies personnelles ont un impact sur votre demande de prêt bancaire professionnel.

Bon à savoir

Pour faciliter l’obtention d’un prêt professionnel en adéquation avec l’ouverture d’un compte professionnel indépendant, il faut idéalement avoir un apport :

  • d'au moins 25 % du projet pour une création d’entreprise ;

  • de 20 % pour une reprise d’entreprise.

Quels sont les éléments à fournir pour demander un prêt ?

Que l’on soit artisan dans le BTP en EIRL ou architecte indépendant en EURL, obtenir un prêt professionnel implique de convaincre les banques sollicitées. Il faut donc posséder des arguments persuasifs, mais également un dossier impeccable !

Un dossier de demande de crédit professionnel doit donc être clair, ordonné, rédigé dans un style correct et comprendre la totalité des éléments à fournir :

  • Les justificatifs des coordonnées et de l’identité de l'emprunteur : état civil, lieu de résidence, etc...

  • Indiquer le statut juridique choisi, le capital et les associés, sans oublier le lieu d'exploitation et d'implantation de l'entreprise.

  • Le business plan : celui-ci comporte le plan de financement et les besoins financiers. Seront joints également à ce dossier, l'étude de marché, le Curriculum Vitae de l'entrepreneur, les justificatifs d'apport personnel, etc...

Bon à savoir

D’autres documents peuvent être demandés, comme des garanties ou un extrait de Kbis par exemple.

💡 Chaque établissement bancaire a ses particularités ! Alors, pensez à bien vérifier la liste des documents à fournir pour votre demande de prêt professionnel.

Quel est le taux moyen pour un prêt professionnel ?

Le taux nominal accordé pour un prêt professionnel dépend avant tout de la qualité du profil de l’emprunteur mais également du montant emprunté et de la durée du prêt. La Banque de France indique les taux d'intérêt moyens constatés sur le dernier trimestre 2022 en fonction du type de prêt et de projet financé :

  • 2,20 % sur les découverts ;

  • 1,48 % sur la trésorerie échéancée (la durée moyenne est de 23 mois) ;

  • 1,20 % sur le financement d'équipements (la durée moyenne du crédit est de 119 mois) ;

  • 1,26 % sur l'immobilier (la durée moyenne du crédit immobilier pro est de 200 mois).

Questions les plus posées

Article mis en ligne le 05 Janvier 2024