Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment financer son projet de création d'entreprise ?

2 min. de lecture
Mis à jour le 16 Octobre 2023
Banque pour création d'entreprise
Accueil Créer mon entreprise Compte pro

En résumé

  • L’ancien Prêt à la création d'entreprise (PCE) n’existant plus depuis 2015, de nouvelles formules existent pour financer un projet de création d’entreprise.

  • Un business plan parfaitement rédigé est un élément indispensable pour présenter une demande de crédit pour son projet d’entreprise.

  • Des solutions de financement alternatives au prêt bancaire existent pour réduire le montant d’un prêt à la création d’entreprise

Comment obtenir un crédit pour création d'entreprise ?

Depuis le 31 mars 2015, le prêt à la création d’entreprise connu sous le nom de PCE n’est plus en vigueur. En effet, certaines règles ont été simplifiées afin de permettre aux porteurs de projet d’accéder plus facilement à un financement de départ.

👉 Pour obtenir un prêt pour son entreprise au moment de sa création, certaines conditions générales sont à remplir.

Checklist

  • La société ou l’entreprise doit être en phase de création.

  • Le plan de financement de l’entreprise ne doit pas dépasser 45 000 euros.

  • La demande de prêt bancaire création d’entreprise ne doit pas être soumise à une durée de plus de 5 ans.

Bon à savoir

Le prêt à la création d’entreprise permet d’obtenir un financement de 2 000 à 7 000 euros.

Il doit essentiellement servir à combler les besoins immatériels, comme les fonds de roulement nécessaires à un commerçant ou un restaurateur, par exemple.

Le prêt à la création d’entreprise est un crédit personnel qui peut être accordé par une banque pour les pros comme sa banque personnelle.

Il ne nécessite pas de garantie mais il doit être associé à un prêt bancaire dont le montant sera au moins deux fois supérieur au montant du crédit pour création d’entreprise. De plus, le compte professionnel de l’entreprise sera généralement domicilié auprès de l’établissement prêteur.

Quels sont les éléments à fournir dans un dossier de création d'entreprise pour une banque ?

Pour obtenir un prêt professionnel afin de créer son entreprise, l'élément principal du dossier de demande de crédit sera le business plan. Et qu’il s’agisse de créer son activité en tant qu’artisan, architecte ou freelance : ce dossier se doit d’être clair et complet pour ne pas risquer un refus de la banque !

Il s’agira donc de présenter les éléments suivants :

  • Le créateur d’entreprise afin de permettre à la banque de se faire une opinion sur la capacité du futur chef d’entreprise à réaliser le projet. Les associés, s’il y en a, devront également fournir une fiche de présentation chacun.

  • Le projet d'entreprise donnera un aperçu global du projet entrepreneurial au banquier et lui permettra de juger de sa viabilité.

  • Le plan financier qui est un élément essentiel du dossier de demande de prêt pour création d’entreprise. Il doit notamment mettre en avant les besoins pour démarrer les activités et les ressources à disposition.

  • Le contexte économique et concurrentiel du marché qui doit prouver la pertinence et la viabilité du projet. Pour cela, étude de marché incluant une analyse de la concurrence est primordiale.

💡 La préparation de ce dossier de demande de prêt pour création d’entreprise doit être minutieuse et mettre en évidence deux points essentiels : la faisabilité et la rentabilité du projet. Si vous décidez d’ouvrir un compte professionnel au crédit agricole, vous pouvez en profiter pour présenter votre business plan à votre conseiller en agence !

Bon à savoir

Le souscripteur d’un crédit pour création d’entreprise doit être titulaire d’un compte professionnel indépendant ou, a minima, d’un compte bancaire personnel.

S’il n’en dispose pas encore, il est tenu de prévoir l’ouverture d’un compte pro en ligne ou d’un compte pour une micro-entreprise dans une banque traditionnelle, par exemple.

Quelles sont les aides financières pour la création d'entreprise ?

Parce qu’elles peuvent être un véritable soutien pour la demande de prêt création d’entreprise, certaines aides financières peuvent agrémenter l’apport du porteur de projet et réduire le montant du financement bancaire. En effet, des organismes publics et privés proposent de nombreuses alternatives au crédit classique.

Les prêts d’honneurs

D’un montant variable pouvant aller de 1 800 à 90 000 €, le prêt d’honneur permet par exemple :

  • disposer de fonds pouvant servir d’apport pour un prêt bancaire ;

  • augmenter les fonds de roulement.

💡 Un prêt d’honneur est accordé à l’entrepreneur à titre personnel mais présente les avantages d’une garantie personnelle non exigible et d’un taux d’intérêt nul.

Le microcrédit

Proposé aux entrepreneurs qui ne peuvent prétendre à un emprunt bancaire classique, le micro-crédit est accordé par des institutions spécialisées dans ce type de financement. Il présente les particularités suivantes :

  • plafonné à 5 000 € ;

  • un taux d’intérêt réduit ;

  • remboursables sur 2 ans maximum.

Le financement participatif

Le financement participatif consiste à faire appel à divers investisseurs, particuliers ou entreprises, généralement via des sites de crowdfunding. Les montants investis peuvent prendre la forme de don, de prêt ou encore de participation au capital.

Ce type de financement est adapté aux entrepreneurs qui ne désirent pas solliciter les banques ou à ceux qui se trouvent bloqués par les institutions financières qui ne veulent pas prêter de l’argent aux auto-entrepreneurs.

Le financement participatif est aussi indiqué pour compléter un prêt bancaire ou un apport de capital dans le cadre d’une création de société comme une SARL, une SASU ou une SCI.

💡 Au-delà d’une solution de financement, le crowdfunding est aussi le moyen pour le porteur de projet de se constituer une communauté autour de l’entreprise. De plus, la participation au capital d’une entreprise permet de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Questions les plus posées

Article mis en ligne le 16 Octobre 2023