Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L'activité de la société d'ambulances

Mis à jour le 14 Novembre 2022
L'activité de la société d'ambulances
Accueil Idées business Étude de marché des sociétés d'ambulances : chiffres et éléments

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

L'installation

Pour les sociétés d'ambulances, la création est un mode d'installation de moins en moins fréquent du fait de la saturation du secteur et de la mise en place du numerus clausus. Il subsiste toutefois des opportunités dans des zones géographiques à moins forte densité d'entreprises.

La valeur de l'entreprise dépend essentiellement de l'état et de l'importance du parc de véhicules. La situation géographique et les contrats hospitaliers constituent également des éléments déterminants.

Les investissements

Les véhicules sont renouvelés tous les 5 à 7 ans. Le professionnel peut également avoir lieu à la location financière.

L’équipement du local professionnel constitue également un poste d’investissement important (équipement téléphonique, informatique, aménagement des zones de stationnement).

De plus, l'équipement légal des véhicules (signalétique, matériel de réanimation, d'évacuation, etc.) entraîne des dépenses conséquentes, en phase initiale mais aussi tout au long de l'activité afin de les maintenir aux normes.

Enfin, face aux politiques restrictives menées par l'Assurance Maladie, les professionnels cherchent à se diversifier vers des marchés n'imposant pas de prescription médicale (transports de personnes âgés, de corps avant la mise en bière, location de matériel médical...). Ces investissements représentent des coûts conséquents que les petites sociétés ne parviennent pas toujours à réaliser.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit son chiffre d’affaires par véhicule. Il suit également la répartition entre transports en ambulance, transports en VSL et transports en taxi (dans le cas d'une activité mixte qui concerne plus de 40% de la profession). Dans le cadre de l'article 80 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, le financement des dépenses de transports sanitaires inter et intra établissement est transféré de l’Assurance Maladie vers les établissements de santé. Dans ce contexte, le professionnel doit répondre aux appels d’offres pour remporter les marchés auprès des établissements de soins.

Les recettes de l'activité

Les tarifs sont encadrés. 15% environ des recettes proviennent d'activités de diversification (transport de corps, de sang, de médicaments et de matériel médical).

Les charges à surveiller

Les charges de personnel représentent le poste de charge le plus important. Le coût d’exploitation et d’entretien des véhicules constitue le deuxième poste de charge principal (carburant, assurance, entretien)

La maîtrise du résultat

Le professionnel doit veiller à la rentabilité de son activité, notamment dans le cadre des appels d'offres lancés par les établissements de santé.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les fonds propres doivent représenter au minimum 30 % du montant des investissements. La trésorerie doit être maîtrisée. Il faut veiller à ce que les charges financières ne détériorent pas la rentabilité

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, Ambulances.

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours.

Article mis en ligne le 14 Novembre 2022