Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Comment devenir diagnostiqueur immobilier indépendant ?

Mis à jour le 21 Septembre 2022
diagnostic-immobilier
Accueil Idées business Le marché du diagnostic immobilier

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

Les métiers de l’immobilier attirent de plus en plus de candidats. Et il n’y a pas que la profession d’agent immobilier qui attire leurs faveurs !

C’est au diagnostiqueur immobilier que l’on s’intéresse aujourd’hui. Ce professionnel s'assure que les biens immobiliers vendus et loués respectent bien les normes réglementaires. S’il peut être salarié, il exerce souvent en tant qu’indépendant. Parmi les 7000 diagnostiqueurs immobiliers que compte la France, la majorité travaille ainsi à son compte.

Vous avez le projet de vous lancer comme diagnostiqueur immobilier indépendant ? Suivez notre guide.

Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier intervient sur un bien immobilier avant la location, la vente ou la réalisation de travaux sur celui-ci. La loi oblige en effet tout propriétaire à faire réaliser plusieurs diagnostics avant une transaction. Avant la location d’un bien, il s’agit par exemple de l'état des risques naturels et technologiques qui indique si le logement se situe dans un périmètre d'exposition à un ou plusieurs aléas naturels, ou encore le diagnostic de performance énergétique (DPE). Avant la vente d’un bien, on peut citer le constat de risque d’exposition au plomb (Crep), le constat de l’état relatif à la présence de termites, ou encore le diagnostic bruit.

Devenir diagnostiqueur immobilier, c’est donc s’assurer du respect des normes réglementaires en matière d’équipements, de sécurité et d’exposition à certaines substances. Ces normes évoluant régulièrement, il est impératif de se tenir régulièrement informé.

Le diagnostiqueur immobilier a plusieurs cordes à son arc. Il vérifie le bien proposé à la vente ou à la location, réalise des mesures, et fait effectuer (au besoin) des analyses de prélèvements en laboratoire.

De nombreux diagnostiqueurs immobiliers le sont devenus à l’issue d'une reconversion professionnelle. S’ils viennent la plupart du temps du secteur de l’immobilier ou du bâtiment, cela n’est pas systématique.

Les diagnostiqueurs immobiliers peuvent travailler à leur compte, en créant leur propre entreprise, ou en tant que salarié. Concernant la dernière option, il est possible de travailler pour une agence immobilière, un cabinet d’expertise spécialisé, ou encore une entreprise du BTP.

Peut-on devenir diagnostiqueur immobilier sans diplôme ?

En théorie, aucun diplôme n’est requis pour devenir diagnostiqueur immobilier, mais la profession requiert de solides connaissances techniques. La réglementation du diagnostic immobilier est en effet complexe et volumineuse. Une formation ou une expérience préalable dans le bâtiment est donc un avantage.

Le diagnostiqueur immobilier doit également être titulaire d’une certification pour réaliser les diagnostics DPE, amiante, plomb, gaz, termites et électricité. Chacune de ces certifications est délivrée pour une durée de 5 ans par des organismes accrédités par le Cofrac (Comité français d’accréditation).

Dans les faits, les connaissances nécessaires au métier de diagnostiqueur immobilier impliquent de se former en amont, soit en suivant une formation dans un organisme agréé, soit en réalisant un cursus de type Bac +2 dans les professions immobilières ou le bâtiment.

A l’issue de cette formation, le diagnostiqueur immobilier peut ensuite se présenter à des sessions de certifications (DPE, amiante, plomb, etc).

Quel est le salaire d'un diagnostiqueur immobilier ?

En moyenne, le salaire annuel brut d’un diagnostiqueur immobilier va de 25 000 à 35 000€.

Sa rémunération repose généralement sur une part variable, liée au nombre de diagnostics effectués ou au chiffre d'affaires de son employeur.

Les revenus du diagnostiqueur immobilier indépendant dépendent de la taille de son entreprise, de sa clientèle, de son lieu d’exercice, et de la facilité avec laquelle il parvient à développer son activité. De manière logique, un diagnostiqueur immobilier débutant gagnera des revenus bien moindres qu’un diagnostiqueur immobilier installé depuis de longues années.

💵 D’après une étude de Studyrama, le chiffre d’affaires moyen d’un diagnostiqueur immobilier indépendant est compris entre 60 000 et 90 000 €.

📍Le prix moyen d’un diagnostic varie selon la réputation du professionnel, mais aussi selon son lieu d’exercice. Les tarifs d’un diagnostiqueur immobilier sont ainsi toujours plus élevés à Paris qu’en province. A titre d’exemple, on estime que le prix d’un diagnostic amiante varie entre 70 € pour un studio à 150 € pour une maison de plusieurs pièces. Quant au diagnostic plomb, il varie entre 90 € pour un petit appartement à 300 € pour une grande maison.

Quel est le meilleur statut pour un diagnostiqueur immobilier ?

De nombreux diagnostiqueurs immobiliers exercent en tant qu’indépendants. Pour cela, il leur faut créer leur propre entreprise, ce qui implique de choisir le statut juridique le plus approprié.

Si vous exercez seul, vous avez alors le choix entre créer une entreprise individuelle, en optant notamment pour le statut de micro-entrepreneur, et créer une société unipersonnelle (SASU, EURL).

Le statut de micro-entrepreneur peut être intéressant pour débuter son activité, mais il n’est pas conseillé sur le long terme car il comporte des plafonds de chiffres d’affaires et ne permet pas de séparer le patrimoine personnel du patrimoine professionnel. Si l’on souhaite développer son activité, la création d’une société commerciale semble ainsi plus indiquée.

De même, si vous exercez à plusieurs, vous n’aurez pas d’autre choix que de créer une société. Vous avez ainsi le choix entre la SAS (réputée pour la souplesse de son fonctionnement), la SARL ou encore la SNC. A ce titre, sachez que chaque personne travaillant pour la même société doit posséder les certifications nécessaires pour réaliser les diagnostics.

📌 Avant de vous lancer dans ce secteur en tant qu’indépendant, n’hésitez pas à réaliser une étude de marché du diagnostic immobilier.

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022