Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment ouvrir un centre de formation ?

6 min. de lecture
Mis à jour le 14 Juin 2024
ouvrir un centre de formation
Accueil Idées business

En résumé

  • Aucun diplôme n’est obligatoire pour ouvrir un centre de formation. Vous devez simplement disposer d’une expertise solide dans votre domaine de spécialisation.

  • Votre centre de formation peut être éligible au CPF si vous êtes certifié Qualiopi ou Datadock.

  • Ouvrir un centre de formation en ligne permet de diminuer les coûts d’investissements et les charges.

  • Vous devez effectuer une déclaration d’activité auprès de la DREETS dès la conclusion de votre premier contrat de formation ou dans les 3 mois suivant cette convention.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un centre de formation professionnelle ?

Le formateur est avant tout quelqu’un qui dispose de solides compétences dans son domaine de prédilection (par exemple, l’esthétique si vous souhaitez ouvrir un centre de formation esthétique). Il doit aussi faire preuve de pédagogie.

Pour autant, aucun diplôme n’est exigé pour ouvrir son organisme de formation. Ainsi, pour que la qualité de votre centre de formation soit reconnue, il existe plusieurs certifications :

  • Certification Qualiopi (la plus importante) : atteste de la qualité des formations dispensées et permet de bénéficier de fonds publics et de mutualités.

  • Référencement Datadock : permet de faire recenser votre formation dans une base de données et de bénéficier de fonds publics.

Encadré bon à savoir : Si vous êtes référencé Qualiopi ou Datadock, vous pouvez rendre vos formations éligibles au CPF. Pour cela, il faut solliciter une certification au RS (Répertoire Spécifique) ou au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Étape 1 : Valider son projet de centre de formation

Préciser son activité de formation

L’ouverture d’un centre de formation est souvent l’aboutissement d’une carrière. Si vous souhaitez partager vos connaissances et expériences professionnelles, c’est une excellente idée de proposer de la formation professionnelle. Vous pourrez ainsi garder un pied dans votre secteur initial, tout en exerçant un nouveau métier.

L’une des premières étapes est de définir plus précisément votre projet. Deux questions sont capitales à ce stade :

  1. Exercerez-vous dans des locaux ou proposerez-vous de la formation à distance ? Cette question permet de prévoir les moyens financiers dont vous aurez besoin ;

  2. Travaillerez-vous seul ou avec d’autres formateurs ? Être formateur indépendant n’implique pas les mêmes investissements que si vous décidez d’ouvrir un centre de formation.

Vous devez ensuite définir votre offre, c’est-à-dire les formations que vous allez proposer : à distance ou en présentiel, domaine d’activité, nombre de formations, méthodes pédagogiques…

Faire une étude de marché de la formation

L'étude de marché de la formation devra mettre en évidence les attentes des personnes à qui vous vous adressez en priorité, votre offre et vos concurrents.

Vous devez analyser :

  • La demande du marché : quelles sont les compétences les plus recherchées par les employeurs ? Quels sont les besoins en formation des entreprises locales ?

  • La concurrence : combien de centres de formation sont déjà établis dans la région ? Quelles sont leurs spécialités ? Comment attirent-ils de nouveaux clients ?

  • La clientèle cible : qui visez-vous (étudiants, adultes en reconversion, employés, entrepreneurs, demandeurs d’emploi) ? Quels sont leurs besoins (formation à distance ou en présentiel) ?

Données

Chiffres clés

Nombre d’organismes
de formation en 2022

87 800

Chiffre d’affaires du secteur

15,5 milliards d’euros

Dépenses pour la formation
professionnelle continue

28,3 milliards d’euros

Durée moyenne d’une
formation professionnelle

1 mois

Répartition des
organismes de formation

80 % organismes privés

Nombre de Français qui
suivent une formation chaque année

32 %

Faire son business plan pour ouvrir un centre de formation

Le business plan permet de définir votre plan d’action pour l’ouverture de votre centre de formation. Il vous servira également à obtenir des financements en prouvant aux investisseurs que votre projet est viable financièrement.

Il récapitule certaines informations essentielles comme :

  • La présentation des membres de votre équipe, de vous-même et l’historique de votre projet ;

  • L’étude de marché réalisée en amont ;

  • Votre modèle économique, c’est-à-dire votre stratégie marketing et les moyens que vous mettez en place pour vous faire connaître et développer votre portefeuille de clients ainsi que votre offre de formation et vos prix ;

  • Le choix de votre statut juridique ;

  • Les prévisions financières : chiffre d’affaires prévisionnel, charges fixes, investissements prévus, financements nécessaires…

Encadré bon à savoir : Les secteurs de formations les plus demandés sont les suivants :

  • secrétariat ;

  • petite enfance ;

  • social ;

  • décoration ;

  • community management.

Est-ce que c’est rentable d’ouvrir un centre de formation privé ?

Le secteur de la formation peut être très rentable, mais cela dépendra du nombre de formations proposées, du prix moyen d’une formation et de votre éligibilité au CPF.

En moyenne, le chiffre d’affaires d’un centre de formation est compris entre 50 000 et 500 000 €.

Encadré exemple : Un organisme avec un catalogue de 50 formations dans différents secteurs aura un chiffre d’affaires bien plus élevé qu’un entrepreneur qui vend des formations sur l’investissement immobilier.

Étape 2 : Déterminer les tarifs de son centre de formation

Pour fixer le tarif de vos formations, vous devez prendre en compte plusieurs éléments :

  • les prix pratiqués par la concurrence ;

  • vos coûts fixes (loyer, salaires des formateurs, matériel pédagogique, frais administratif) et variables (frais de déplacement, consommables, marketing ;

  • votre positionnement (offre premium ou abordable ?) ;

  • votre valeur ajoutée (ressources pédagogiques bonus, accès à des cours en ligne, réseaux professionnels…).

N’oubliez pas de définir en amont la marge que vous souhaitez réaliser. Cette marge doit être réaliste et prendre en compte les prix du marché. Une marge trop élevée pourrait rendre vos formations moins attractives, tandis qu'une marge trop faible pourrait compromettre la pérennité de votre projet.

Exemple

  • Formation en informatique de 5 jours : entre 1 000 et 5 000 €

  • Formation en communication de jours : entre 200 et 1 000 €

  • Webinaires et cours en ligne : 50 à 300 € par session

  • Programme de marketing digital de 3 mois : entre 3 000 et 10 000 €

Étape 3 : Choisir le statut juridique d’un centre de formation

Le choix du statut juridique est essentiel pour un organisme de formation mais dépend avant tout de l’ampleur de votre projet et de vos envies d’évolutions.

  • Si vous êtes seul : optez pour une entreprise individuelle (EI), une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) ;

  • Si vous êtes plusieurs à vous lancer dans la création d’entreprise : choisissez la société à responsabilité limitée (SARL) ou la société par actions simplifiée (SAS).

Voici les avantages et inconvénients des différentes structures juridiques possibles :

Avantages

Inconvénients

Régime de la micro-entreprise

  • Idéal pour débuter son activité
  • Peu d’obligations comptables
  • Plafonds de chiffre d’affaires (77 700 € en prestation de services et 188 700 € pour les activités commerciales)
  • Embauche impossible
  • Pas de déduction de charges

Entreprise Individuelle

  • Facilité de gestion et de création
  • Responsabilité limitée aux apports
  • Patrimoine peu protégé
  • Manque de crédibilité auprès des investisseurs

SARL/EURL

  • Cadre juridique fixe
  • Imposition à l’IS plus avantageuse
  • Statut de conjoint associé
  • Peu de liberté de fonctionnement
  • Démarches de création/gestion plus lourdes
  • Statut TNS (travailleur non-salarié) moins protecteur

SAS/SASU

  • Souplesse de fonctionnement
  • Embauches facilitées
  • Statut d’assimilé salarié plus protecteur
  • Charges sociales élevées
  • Gestion plus complexe

Étape 4 : Trouver un local

Si vous ne souhaitez pas ouvrir un centre de formation en ligne, vous devez trouver des locaux adaptés.

  • Optez pour un emplacement facilement accessible (centre-ville ou proche des transports en commun) ;

  • Privilégiez un quartier dynamique et professionnel, dans un environnement calme ;

  • Vérifiez que le local respecte les normes ERP ;

  • Examinez les conditions du bail commercial.

L’étude de marché vous aidera à déterminer l’emplacement idéal pour votre centre de formation.

Encadré bon à savoir : La superficie pour accueillir 200 élèves est comprise entre 500 et 1 000 m².

Étape 5 : Financer l’ouverture d’un centre de formation professionnelle

Les investissements nécessaires pour ouvrir un centre de formation

Bonne nouvelle : vous pouvez ouvrir un centre de formation avec très peu de moyens ! Tout dépend de vos projets :

  • un centre de formation entièrement en ligne ;

  • un centre de formation qui n’a pas de locaux (dans ce cas, vous devrez envisager l’achat d’un véhicule et penser aux frais de déplacement pour les interventions à l’extérieur) ;

  • un centre de formation traditionnel disposant de locaux pour accueillir les élèves.

Vos charges dépendent avant tout de vos choix. Une structure entièrement en ligne n’a que peu d’investissement de départ.

À l’inverse, si vous utilisez des locaux, il faut prévoir des financements et surveiller les charges liées à l’achat ou à la location du local commercial (bail commercial, mobilier, matériel informatique, etc.) et les frais de personnel.

Encadré Exemple : Comptez entre 45 000 € et 200 000 € pour ouvrir un centre de formation avec des locaux.

Les sources de financement possibles

Il existe plusieurs aides financières pour compléter un apport personnel ou un prêt bancaire :

  • l’ACRE pour bénéficier d’une exonération de cotisations sociales la première année ;

  • l’ARCE pour recevoir 45 % des allocations chômage sous forme de capital ;

  • le crowdfunding (financement participatif) pour récolter des dons auprès d’une communauté intéressée par votre projet ;

  • les prêts d’honneur BPIFrance pour emprunter à taux zéro.

Étape 6 : Réaliser les formalités de création d’entreprise

Les démarches pour créer un centre de formation en société sont les suivantes :

  • Choisir le statut et la raison sociale ;

  • Rédiger les statuts de la société (à faire en ligne ou avec un avocat spécialisé) ;

  • Déposer le capital social sur un compte professionnel en ligne (optez pour un compte pro Propulse by CA) ;

  • Publier un avis de constitution au Journal d’annonces légales (JAL) ;

  • Obtenir les registres obligatoires (comptable, registre unique, etc.).

Si vous souhaitez créer une entreprise individuelle, vous devez effectuer votre immatriculation et fournir vos justificatifs d'identité sur le site du Guichet Unique de l’INPI.

Étape 7 : Obtenir les autorisations nécessaires pour ouvrir un centre de formation

Pour ouvrir un centre de formation, vous devez déclarer votre activité auprès de la DREETS (direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités, anciennement la DIRECCTE). Cette obligation s’applique si vous faites de la formation professionnelle auprès de salariés ou de personnes en recherche d’emploi.

La déclaration est à faire dans les 3 mois suivants la conclusion de la première convention ou du premier contrat de formation professionnelle.

Cette déclaration vous permet d’obtenir un numéro d’enregistrement indispensable pour exercer votre activité légalement. Attention : il s’agit d’une déclaration d’activité, elle ne vaut pas agrément pour votre formation.

Si vous avez des locaux, ces derniers doivent être conformes aux règles imposées aux établissements recevant du public (ERP).

Checklist

Le cheminement pédagogique à suivre pour dispenser des formations :

  • Mettre en place un programme de formation clair et complet ;

  • Rédiger une convention de formation entre le centre de formation et l’apprenant ;

  • Porter à la connaissance des élèves le règlement intérieur du centre de formation ;

  • Faire circuler des feuilles d’émargement destinées à vérifier la présence effective des élèves ;

  • Proposer une évaluation des savoirs appris ;

  • Délivrer une attestation de formation à l’issue de la formation ;

  • Remplir un bilan financier et pédagogique chaque année.

Étape 8 : Prendre les assurances obligatoires pour ouvrir un centre de formation

Les centres de formation ne sont pas soumis aux mêmes obligations que les métiers réglementés. L’assurance de responsabilité civile professionnelle (RC Pro) n’est donc pas obligatoire, mais elle est vivement conseillée.

Elle couvre les dommages matériels et immatériels qui surviennent dans le cadre des activités de formation.

Encadré Exemple : Un apprenant se blesse au cours de la formation ou vous faites une erreur de prestation : la RC Pro vous couvre.

Vous pouvez également souscrire à une assurance multirisque professionnelle pour protéger votre local en cas de vol, d’incendie, de vandalisme ou de dégât des eaux.

Étape 9 : Recruter et lancer son centre de formation

Acheter le matériel nécessaire

Équipement

Description

Prix indicatif

Mobilier de bureau

Tables, chaises, armoires, étagères, etc.

500 à 2 000 €

Tableaux interactifs

Tableaux blancs interactifs ou écrans interactifs

1 000 à 3 000 €

Ordinateurs

PC de bureau ou portables pour les formateurs

600 à 1 500 €

Logiciels éducatifs

Licences pour les logiciels de formation en ligne

500 à 2 000 € (par an)

Vidéoprojecteurs

Pour diffuser des présentations et des vidéos

500 à 1 500 €

Matériel audiovisuel

Caméras, microphones, haut-parleurs, etc.

500 à 2 000 €

Équipements de salle

Tables, chaises, paperboard, etc.

300 à 1 000 €

Connexion Internet

Abonnement Internet haut débit

50 à 100 € (par mois)

Matériel de reprographie

Photocopieurs, imprimantes, scanners

500 à 2 000 €

Supports de cours

Livres, manuels, supports pédagogiques, etc.

1 000 à 3 000 € (par an)

Recruter si besoin

Selon l’ampleur de votre projet, vous pouvez embaucher du personnel pour vous accompagner au mieux :

  • formateurs ;

  • assistant pédagogique ;

  • chargé de développement commercial ;

  • responsable administratif et financier.

Comment développer son centre de formation ?

Un centre de formation doit travailler sa visibilité pour trouver des clients. Pour cela, bâtissez un solide plan de communication :

  • créez un site web ;

  • communiquez régulièrement sur les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, YouTube) pour éduquer votre audience et lui donner envie d’aller plus loin avec vos formations ;

  • diffusez de la publicité sur Internet ou sur les réseaux sociaux ;

  • participez à des salons professionnels ;

  • faites de l’e-mailing ;

  • prospectez (flyers…) ;

  • collaborez avec des partenaires.

Article mis en ligne le 14 Juin 2024