Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Quelle est la réglementation du wedding planner en 2024 ?

1 min. de lecture
Mis à jour le 07 Juin 2024
Devenir wedding planner
Accueil Idées business Devenir wedding planner

En résumé

  • Pour exercer le métier de wedding planner, il faut posséder certains diplômes.

  • Vous devez respecter les règles du code de la consommation pour les contrats avec les clients.

  • Il est conseillé de souscrire à des assurances pour votre activité.

Les diplômes et formations requises pour un wedding planner

Le métier de wedding planner ne nécessite pas de diplôme obligatoire. Cependant, plusieurs formations sont recommandées pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de cette activité.

  • Les formations spécialisées sont proposées par divers organismes privés, tels que le Certificat de Wedding Planner ou des formations en organisation d’événements.

  • La durée des formations peut varier de quelques jours à plusieurs mois, en fonction de l’organisme et de la profondeur du programme.

  • Des institutions comme l'École internationale d'hôtellerie et de tourisme et des centres de formation en ligne tels que Event Academy proposent des cours adaptés.

Les principaux points de la réglementation pour un wedding planner

Les wedding planners doivent respecter les règles du Code de la consommation, notamment en ce qui concerne la rédaction des contrats avec les clients. Chaque contrat doit préciser les services offerts, les délais, les modalités de paiement, et les conditions de résiliation.

Il est également nécessaire de respecter le RGPD pour la gestion des données personnelles des clients.

Concernant les obligations fiscales, il est indispensable de déclarer les revenus générés par l'activité et de payer les cotisations sociales si le statut d'auto-entrepreneur est choisi.

Les autorisations pour exercer le métier de wedding planner

Tout wedding planner doit être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) pour exercer légalement.

La procédure d’enregistrement inclut :

  • La création de l'entreprise via le Guichet unique de l’INPI.

  • Un délai d’obtention généralement sous trois semaines.

  • La nécessité de renouvellement et mise à jour de l’inscription en cas de modification de l’activité ou des informations de l’entreprise.

Les assurances obligatoires pour un wedding planner

La Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) est essentielle pour couvrir les dommages corporels, matériels ou immatériels causés aux clients ou aux tiers pendant l’exécution de l’activité. Cette assurance est utile pour se protéger contre les réclamations des clients en cas de non-conformité ou de dommages pendant l’événement.

Il est également recommandé de souscrire une Assurance Multirisques Professionnelle pour couvrir les locaux et le matériel contre les risques tels que le vol, l’incendie ou les dégâts des eaux.

En cas d’accident pendant un mariage, comme une chute sur une piste de danse, la RC Pro indemnise les victimes et couvre les frais juridiques.

Article mis en ligne le 07 Juin 2024