Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment ouvrir une conciergerie en 2024 ?

5 min. de lecture
Mis à jour le 04 Juin 2024
Ouvrir une conciergerie
Accueil Idées business

En résumé

  • Ouvrir une conciergerie est possible sans condition de diplôme.

  • Vous devrez vérifier la viabilité de votre projet grâce à un business plan et son indissociable étude de marché.

  • Les statuts juridiques les plus fréquents pour créer une conciergerie sont la SAS et la SARL.

  • La carte professionnelle de l’immobilier est obligatoire si vous exercez des activités de transactions immobilières ou de gestion immobilière avec votre entreprise de conciergerie.

Qui peut ouvrir une conciergerie ?

Les formations pour ouvrir une conciergerie

La conciergerie n’est pas une profession réglementée. Vous n’avez donc pas besoin de diplôme pour créer votre conciergerie.

En effet, il n’existe pas de formations spécifiques à la conciergerie, excepté certaines formations courtes telles que :

  • “Création et gestion d’une société de conciergerie“ par la CCI Nice Côte d’Azur : d’une durée de 25 heures réparties sur 5 jours, cette formation est une initiation à tous les aspects de la création d’entreprise ;

  • “Comment monter sa conciergerie Airbnb ?“ : formation en ligne sur Udemy pour connaître les bases, se fait en quelques heures ;

  • “Dirigeant de conciergerie locative“ par le réseau CLF (Conciergeries locatives de France) : s’effectue à distance pendant 2 heures ;

  • Conciergerie professionnelle : Accueil en location saisonnière par le Centre de Formation Billikers (CFB) : d’une durée de 100 heures, accessible sur site ou à distance avec un niveau BAC minimum.

Un cursus académique peut également offrir toutes les compétences nécessaires à la gestion d’une conciergerie : BTS Tourisme, BTS Management en Hôtellerie-Restauration…

Comment se reconvertir pour ouvrir sa conciergerie ?

Le secteur de la conciergerie attire de nombreux entrepreneurs en reconversion professionnelle. Toutes les formations citées ci-dessus sont conciliables avec un projet de reconversion et peuvent s’effectuer en distanciel.

Une expérience dans l’immobilier ou le service vous permettra de vous adapter encore plus vite.

Bon à savoir

Certaines formations sont finançables avec votre compte CPF. Renseignez-vous !

Étape 1 : Valider son projet de conciergerie

Faire une étude de marché

Une étude de marché du secteur de la conciergerie détaillée vous permettra de définir de façon précise votre concept et votre positionnement. Ces éléments sont indispensables à la réussite de votre projet.

Dans cette analyse du marché de la conciergerie, vous devez récolter des informations sur :

  • la concurrence existante : quel est le positionnement des conciergeries déjà implantées dans la région ? Quels services de conciergerie proposent-elles et à quel tarif ?

  • vos futurs clients : qui sont-ils (particuliers, entreprises, agences immobilières) ? Quel est leur budget ? De quoi ont-ils besoin (services de nettoyage, blanchisserie, réservation de restaurants, de transports) ? Pourquoi font-ils appel à une conciergerie ?

  • les tendances du marché de la conciergerie : comment se porte le marché immobilier dans votre zone d’implantation ? Quelles sont les opportunités du secteur ?

Il est également important de définir l’ensemble des services que vous allez proposer.

Checklist

  • Conciergerie immobilière : check-in, check-out, ménage, blanchisserie, diffusion des annonces…

  • Conciergerie d’entreprise : blanchisserie, entretien automobile, garde d’enfants, livraison de courses, coiffure et esthétique…

  • Conciergerie de luxe : réservation de taxi ou restaurant, organisation des vacances ou d’un événement particulier…

Données sur le marché de la conciergerie

Données

Chiffres clés

Chiffre d’affaires des
services de conciergerie

50 millions d’euros

Nombre d’entreprises
dans le secteur

5000

Nombre de nuitées en France proposées
par des particuliers via des plateformes

109 millions

Dépense moyenne des clients
d’un service de conciergerie

1 000 à 3 000 € par mois

Durée d’engagement envers
un service de conciergerie

6 à 24 mois

Faire son business plan pour ouvrir une conciergerie

Le business plan de votre conciergerie vous permettra de vous assurer que votre projet tient la route sur le plan financier. Il vous servira à convaincre les banques ou les investisseurs au moment de la recherche de financement.

Vous devez y intégrer :

  • la présentation du projet : présentez-vous (parcours, valeurs, compétences) ainsi que les membres de votre équipe.

  • l’étude de marché : intégrez l’étude de marché réalisée en amont.

  • le modèle économique : expliquez votre stratégie marketing, votre politique tarifaire et votre positionnement.

  • le statut juridique : quelle structure juridique avez-vous choisie et pourquoi ?

  • les prévisions financières : plan de financement, plan de trésorerie, compte de résultat prévisionnel, besoin en fonds de roulement, etc.

Est-ce qu’ouvrir une conciergerie est rentable ?

La rentabilité d’une entreprise de conciergerie va dépendre de plusieurs facteurs :

  • votre emplacement ;

  • votre clientèle cible ;

  • vos prestations ;

  • votre capacité à vous démarquer de la concurrence.

Encadré Exemple : Une entreprise de conciergerie privée qui propose des réservations de voyage et de la planification d’événements peut générer jusqu’à 50 000 € de revenus.

Étape 2 : Fixer les tarifs de sa conciergerie

Selon le concept de votre conciergerie, la manière de facturer vos clients ne sera pas la même.

Pour une conciergerie d’entreprise, il existe deux manière de se rémunérer :

  • Chaque prestation est facturée au salarié qui la demande au même prix du marché, sans qu’aucune marge supplémentaire ne soit requise.

  • La conciergerie incluse à l’entreprise est rémunérée selon un abonnement fixe versé par l’entreprise. La moyenne actuelle du marché est de 5 à 10 euros par mois et par employé. Ce prix est négociable et peut baisser si la société compte un très grand nombre de collaborateurs.

Si vous souhaitez ouvrir une conciergerie Airbnb, les frais de gestion facturés correspondent à environ 10 % à 20 % du loyer mensuel selon les secteurs. Il est également possible de proposer une rémunération au forfait mensuel pour chaque bien géré.

Une semaine de location à 700 € avec prestation complète et ménage intégral revient à :

  • 175 € pour la conciergerie (25 %) ;

  • 525 € pour le propriétaire ;

  • 55 € payé par les voyageurs via la plateforme pour la facturation du ménage.

Exemple

  • Forfait remise des clés + état des lieux : de 70 € pour un studio à 130 € pour un T4

  • Fermeture appartement en fin de saison : 50 €

  • Ménage fin de séjour : de 60 € pour un studio à 110 € pour un T4

  • Bagagerie : 10€/bagage (par jour)

Étape 3 : Choisir un statut juridique pour une conciergerie

Pour créer une société de conciergerie, vous pouvez choisir entre plusieurs formes juridiques :

  • Si vous êtes seul, vous pourrez créer une EURL, c’est-à-dire une SARL à un seul associé ou une SASU.

  • Si vous êtes plusieurs associés, vous pouvez choisir parmi les statuts de la SARL ou de la SAS.

Généralement, ce sont la SARL et la SAS qui sont choisis comme statut pour la création d’une société de conciergerie. Voici les avantages et inconvénients de chaque statut :

Critères

EURL

SARL

SAS

SASU

Formalités de création

Moins complexes que la SAS

Plus contraignantes que la SAS

Simplifiées mais rédaction des statuts complexe

Moins complexes que l’EURL ou la SAS

Nombre d’associés minimum

1

2

1

1

Responsabilité

Limitée aux apports

Limitée aux apports

Limitée aux apports

Limitée aux apports

Capital minimum

1 € symbolique

1 € symbolique

1 € symbolique

1 € symbolique

Régime fiscal

Impôt sur les sociétés (IS) ou option pour l’impôt sur le revenu (IR)

Impôt sur les sociétés (IS) ou option pour l’impôt sur le revenu sous conditions

Impôt sur les sociétés (IS) avec option pour l’IR pendant 5 ans sous conditions

Impôt sur les sociétés (IS) ou option pour l’impôt sur le revenu (IR)

Régime social du gérant

Assimilé salarié ou travailleur non salarié (TNS)

Travailleur non salarié (TNS)

Assimilé salarié

Assimilé salarié ou travailleur non salarié (TNS)

Charges sociales

Moins élevées

Moins élevées

Plus élevées

Plus élevées

Étape 4 : Trouver des financements pour créer sa conciergerie

Quel est le budget de départ ?

Le lancement d’une conciergerie ne demande généralement pas un investissement initial très important. Toutefois, il est quand même conseillé de disposer d’un apport personnel.

Pour une activité de conciergerie à petite échelle (en tant qu’entrepreneur solo travaillant à domicile par exemple), il faut prévoir entre 1 000 € et 5 000 € de budget.

Pour un projet à plus grande échelle, l'investissement initial peut varier de 10 000 € à 50 000 €. Voici les différents éléments à inclure dans votre budget :

  • location ou achat d’un local ;

  • frais de création d’entreprise ;

  • logiciels et CRM ;

  • aménagement du local ;

  • marketing et communication ;

  • charges du personnel.

Quelles sont les sources de financements envisageables ?

Si vous avez besoin de compléter votre apport personnel, vous pouvez :

  • obtenir un prêt professionnel auprès d’une banque ;

  • avoir recours au financement participatif (crowdfunding) ;

  • solliciter des investisseurs privés ;

  • obtenir des aides à la création d’entreprise (ACRE, ARCE, subventions, crédits d’impôt, etc.).

Étape 5 : Réaliser les formalités de création d’entreprise

Ouvrir une conciergerie en auto-entrepreneur

Pour ouvrir votre conciergerie en auto-entrepreneur, vous devez :

  1. Vérifier votre éligibilité au statut ;

  2. Déclarer et immatriculer votre micro-entreprise sur le Guichet Unique.

Encadré Attention : L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est obligatoire à partir de 10 000 € de chiffre d’affaires pendant deux années consécutives.

Ouvrir une conciergerie en société

Pour lancer votre activité, vous devez effectuer les formalités de création d’entreprise habituelles :

  1. Rédiger les statuts juridiques de votre société (vous-même en ligne ou avec l’aide d’un avocat) ;

  2. Ouvrir un compte professionnel en ligne (chez Propulse by CA) ;

  3. Déposer le capital social sur votre compte professionnel ;

  4. Publier un avis de constitution au Journal d’annonces légales (JAL) ;

  5. Immatriculer votre société sur le site du Guichet Unique.

Bon à savoir

Le code APE de votre activité est le 9607Z - Autres services personnels.

Étape 6 : Obtenir les autorisations nécessaires pour ouvrir une conciergerie

Si vous proposez des prestations de conciergerie classiques (check-in, check-out, ménage, blanchisserie, diffusion d’annonces, etc.), vous n’êtes pas dans l’obligation de détenir une carte professionnelle de l’immobilier.

En revanche, si vous exercez des activités de gestion immobilière (baux de location, encaissement des loyers et cautions) ou de transactions immobilières (achat, vente), vous devez obligatoirement détenir une carte professionnelle avec la mention “transactions” ou “gestion”.

Encadré Bon à savoir : La carte professionnelle de l’immobilier est valable 3 ans. Pour la renouveler, il faut suivre une formation continue.

Étape 7 : Prendre les assurances obligatoires pour une conciergerie

La conciergerie n’étant pas une profession réglementée, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). Toutefois, pour protéger votre activité, nous vous conseillons de souscrire à une RC Pro.

Une assurance annulation voyage peut également être pertinente si votre conciergerie propose des services de réservation de voyage ou d’organisation d'événements.

Une assurance automobile est obligatoire pour les déplacements à domicile.

Comment développer sa conciergerie ?

Une fois votre entreprise créée, vous devez la faire connaître et vous démarquer de la concurrence. Voici quelques conseils :

  • créer un site web avec vos services, votre expertise et vos coordonnées ;

  • mettre l’accent sur le référencement de son site web (articles de blog, textes optimisés…) et créer sa fiche Google My Business ;

  • communiquer sur les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, Facebook, Pinterest…) ;

  • le mettre sur différentes plateformes de location (Airbnb, Abritel, Entre particuliers…) ;

  • offrir un excellent service client pour fidéliser ses clients ;

  • envoyer une newsletter pour tenir vos clients informés des actualités de votre entreprise, de vos nouveaux services et des dernières offres ;

  • faire des partenariats avec des agences immobilières, des hôtels, des agences de voyages ou des entreprises de location de vacances.

Article mis en ligne le 04 Juin 2024