Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Créer un hébergement insolite : guide 2024

5 min. de lecture
Mis à jour le 01 Février 2024
création hébergement insolite
Accueil Idées business

En résumé

  • ​​Aucun diplôme spécifique n'est requis pour ouvrir un hébergement insolite, mais des formations courtes pour se reconvertir dans le tourisme sont disponibles et éligibles au CPF.

  • Pour ouvrir un hébergement insolite que vous avez créé, certaines réglementations doivent être respectées, notamment en matière d'urbanisme et de sécurité, avec des démarches spécifiques selon la taille de l’hébergement. Les projets doivent respecter les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et du Plan d’Occupation des Sols (POS).

  • Une étude de marché est nécessaire pour évaluer le potentiel et la concurrence. La rédaction d'un business plan est cruciale pour évaluer la rentabilité de l'établissement et obtenir des financements.

Qui peut ouvrir un hébergement insolite ?

Quelle formation pour créer un hébergement insolite ?

Pas besoin de diplôme particulier pour ouvrir un hébergement insolite ! Il existe toutefois des formations courtes pour se reconvertir dans le tourisme insolite :

  • “Ouvrir des hébergements insolites” : une formation qui dure 1 mois, où vous apprendrez les réglementations à respecter, la stratégie, le côté financier, la communication et l’accueil ;

  • “Développer ses hébergements insolites” : cette formation vous concerne si vous souhaitez améliorer votre hébergement (en capacité par exemple) ou augmenter votre chiffre d’affaires. Elle se déroule deux fois par an pour une durée totale de 25 heures.

Elles s'effectuent à distance et sont éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

Une formation en hôtellerie/restauration ou en gestion d’entreprise peut également être un plus.

Quelles compétences pour se lancer dans la création d’hébergement insolite ?

Si aucun diplôme n’est obligatoire pour se lancer dans la création d’hébergement insolite, certaines qualités sont primordiales pour garantir la réussite de votre projet :

  • une bonne aisance relationnelle ;

  • le sens de la relation client ;

  • la patience et la tranquillité d’esprit pour faire face aux hôtes difficiles ou exigeants ;

  • une bonne capacité d’écoute ;

  • parler plusieurs langues ;

  • des notions en gestion d’entreprise et en marketing.

Les certificats obligatoires pour créer un hébergement insolite

L’ouverture d’un hébergement insolite ne s’improvise pas. Une réglementation très stricte régit l’exploitation des locations touristiques.

  • Si la surface de l’hébergement fait moins de 20 m², une déclaration préalable de travaux auprès de la commune suffit.

  • Au-delà de 20 m², il faut faire une demande de permis de construire.

  • Si le projet est mené par un professionnel du tourisme, il faut faire une demande de permis d’aménager (pour une surface supérieure à 35 m²).

Ces autorisations sont délivrées uniquement si le projet respecte les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et du Plan d’Occupation des Sols (POS). Avant de démarrer votre projet, pensez à consulter le PLU de la commune dans laquelle vous désirez vous installer.

De plus, si la capacité d’accueil de votre hébergement insolite dépasse les 15 personnes, il sera considéré comme un Établissement Recevant du Public (ERP). Il faudra donc respecter les normes de sécurité et d’accessibilité et obtenir une autorisation de la mairie pour ouvrir ou aménager un ERP.

Attention

Vous ne pouvez pas installer votre hébergement insolite sur n’importe quel type de terrain. Sur un terrain agricole ou un terrain de loisirs, il est possible de mettre en place une habitation légère de loisirs (HLL), mais celle-ci doit être démontable et ne rester que quelques mois sur la propriété.

Étape 1 : Bien définir son projet d'hébergement insolite

Faire une étude de marché de la location en hébergement insolite

L’étude de marché vous permet non seulement de valider le potentiel de votre projet, mais elle vous aide aussi à développer un concept différent de la concurrence. Vous devez analyser à la fois :

  • les tendances du marché : demande dans la région visée, saisonnalité, activités touristiques locales…

  • la concurrence : type d’hébergement insolite dans les alentours, tarifs, forces et faiblesses…

  • la clientèle cible : couples à la recherche d’une escapade romantique, familles, voyageurs solo…

Quelques astuces :

  • Offrez-vous quelques nuits dans des lieux atypiques pour vous confronter à la réalité. En jouant le rôle du vacancier, vous pouvez mieux cerner les attentes et les besoins de votre future clientèle.

  • Analyser les avis en ligne reçus par la concurrence pour bien comprendre ce que les clients apprécient ou non.

Données

Chiffres clés

Nombre d’hébergements insolites en France

4 000

Création d’hébergement insolite chaque année en France

+ 20 %

Taux d’occupation d’un hébergement atypique

75 %

Chiffre d’affaires du marché de l’insolite en 2019

260 millions d’euros

Prix moyen à la nuitée

150 €

Réaliser un business plan

Grâce aux données récoltées dans l’étude de marché, vous pouvez rédiger votre business plan pour votre hébergement insolite. Ce document permet d’être crédible face aux investisseurs afin d’obtenir plus facilement des financements.

➡️ Un business plan se réalise en 5 étapes :

  1. La présentation du projet, de vous-même et de votre équipe ;

  2. L’étude de marché ;

  3. Le modèle économique de votre activité d’hébergement insolite (comment vous allez gagner de l’argent) ;

  4. La forme juridique de votre entreprise (société ou micro-entreprise) ;

  5. Le plan financier (plan de financement, compte de résultat prévisionnel, plan de trésorerie, seuil de rentabilité, bilan prévisionnel).

🚨 Soyez précis dans vos prévisions financières. Les investisseurs y portent une attention particulière pour évaluer la rentabilité de votre projet.

Est-ce qu'ouvrir un hébergement insolite est rentable ?

Le marché de la location touristique a beau être très concurrentiel, les hébergements insolites ont une longueur d’avance vis-à-vis des hébergements classiques.

La rentabilité est d’environ 15 à 20 % sur les hébergements insolites, avec une marge intéressante liée aux coûts de production et aux charges relativement faibles.

Les tarifs à la nuit sont également parmi les plus élevés de la location touristique, avec des prix comparables à l’hôtellerie de luxe.

👉 Il faut viser un taux de remplissage de 30 % pour qu’un hébergement insolite soit rentable.

Bon à savoir

La cabane dans les arbres est le logement le plus recherché et avec le meilleur taux de remplissage (75 %).

Étape 2 : Le statut juridique d'un hébergement insolite 

Selon l’envergure de votre projet, différentes formes juridiques peuvent être envisagées. Voici les avantages et inconvénients de chacune :

Statut juridique

Description

Avantages

Inconvénients

Entreprise individuelle / micro-entreprise

Pour les projets de petite taille

  • Facilité de création
  • Peu d’obligations comptables
  • Imposable à l’IS (impôt sur les sociétés) sous conditions
  • Chiffre d’affaires limité à 188 700 €
  • Impossible de s’associer et d’embaucher des salariés
  • Impossible de déduire ses charges

SARL (Société à responsabilité limitée)

Pour les projets de grande envergure

  • Statut plus protecteur (personne morale)
  • Conjoint collaborateur possible
  • Avantages fiscaux en SARL familiale
  • Obligations comptables plus importantes
  • Protection sociale limitée pour le TNS (travailleur non-salarié)
  • Nécessite un capital de départ

SAS (Société par actions simplifiée)

  • Pour les projets importants mais statut juridique moins fréquent pour la location touristique
  • Régime d’assimilé salarié pour le dirigeant
  • Plus flexible que la SARL
  • Charges plus élevées
  • Complexité de création

SASU / EURL

  • Les formes unipersonnelles de la SAS et la SARL si vous souhaitez créer une société en solo
  • Conjoint collaborateur possible en EURL
  • Démarches de création plus lourdes

Étape 3 : Comment créer son entreprise ?

Si vous créez une société (SAS, SASU, SARL, EURL...), voici les étapes à suivre :

  1. Choisissez le statut juridique le plus adapté à votre activité ;

  2. Rédigez vos statuts, en ligne ou en passant par un avocat spécialisé ;

  3. Déposez votre capital social et ouvrez un compte pro ;

  4. Publiez votre avis de constitution dans un Journal d'Annonces Légales (l'avis vous sera demandé) ;

  5. Immatriculez votre entreprise via le Guichet unique pour recevoir notre numéro SIREN ;

  6. Souscrivez une assurance responsabilité civile professionnelle ;

  7. Effectuez une déclaration en mairie pour la taxe de séjour ;

  8. Réalisez les démarches d'accessibilité et de sécurité des locaux.

Si vous créez une entreprise individuelle (classique ou micro-entreprise), les formalités sont simplifiées et vous pouvez commencer directement à l'étape 5.

🔔 Pensez simplement à vérifier que vous êtes bien éligible au statut.

Bon à savoir

L’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire au-delà de 10 000 € de CA pendant 2 ans consécutifs.

Étape 4 : Investissement et financement

Quel budget pour créer un hébergement insolite ?

En moyenne, il faut prévoir un investissement de 50 000 € pour créer entre un à trois hébergements.

👉 Le budget varie selon le type d’hébergement souhaité :

  • Yourte : 3 000 € environ

  • Tiny-house : 60 000 € environ

  • Cabane perchée luxueuse : 80 000 € environ

  • Petite cabane dans les arbres : 2000 € environ

  • Roulotte : entre 2 000 et 5 000 €.

Il faut également penser aux frais annexes :

  • accès au terrain (voirie, parking, chemin piéton…) ;

  • acheminement des réseaux (électricité, eau, assainissement…) ;

  • équipements et accessoires (spa, mobilier…).

Comment financer son projet ?

Pour compléter votre apport personnel, vous pouvez faire appel à différentes sources de financement :

  • Prêt bancaire ;

  • Crowdfunding (financement participatif) ;

  • Aides publiques : ACRE (exonération de charges sociales la première année), NACRE (Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d'entreprise), prêt à taux zéro, etc. ;

  • Love money : soutien financier de vos proches.

Étape 5 : Les assurances obligatoires pour ouvrir un hébergement insolite

Pour vous protéger des risques liés à la location d’un logement (vol, incendie, dégât des eaux, changements météorologiques, etc.), il est recommandé de souscrire à plusieurs assurances.

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle : vous couvre en cas de dommages matériels ou immatériels causés à un tiers dans le cadre de votre activité.

  • L’assurance multirisques professionnelle : peut couvrir les pertes d’exploitation, la protection juridique, les données informatiques, les locaux professionnels, etc.

Si vous avez un logement insolite nomade de plus de 750 kg, il faudra souscrire à une assurance automobile spécifique.

Étape 6 : Lancer votre hébergement insolite

Trouver le lieu adapté

Voici quelques conseils pour choisir un terrain qui permettra de vous démarquer de la concurrence :

  • Essayez d’avoir une jolie vue partout sur le terrain, et pas uniquement là où l’hébergement sera installé ;

  • Privilégiez les terrains avec beaucoup d’arbres et de végétation ;

  • Optez pour un terrain avec un point d’eau (lac, étang, ruisseau, piscine…). En période de canicule, c’est un vrai plus !

  • Voyez grand avec minimum 400 m² par hébergement.

Acheter le matériel nécessaire

Nom de l'équipement

Description

Prix indicatif

Mobilier extérieur

Tables, chaises, hamacs pour un espace extérieur accueillant

500 à 2 000 €

Éclairage solaire

Lampes solaires ou guirlandes pour une ambiance camping

50 à 200 €

Système sanitaire

Toilettes sèches ou alternatives respectueuses de l'environnement

1 000 à 5 000 €

Literie et linge de lit

Matelas confortables, draps, couvertures…

500 à 2 000 €

Décoration thématique

Éléments créatifs en lien avec le concept de l'hébergement insolite

300 à 1 500 €

Comment faire connaître votre hébergement insolite ?

Avec une bonne stratégie marketing, vous pouvez faire connaître votre hébergement insolite avant même son ouverture :

  • Organisez un week-end d’inauguration avec des prix découvertes ;

  • Publiez du contenu sur Instagram, TikTok (avancée des travaux, vue depuis les chambres, etc.) ;

  • Créez un site web avec une plateforme de réservation en ligne ;

  • Faites votre fiche établissement Google My Business et demandez aux clients de déposer des avis ;

  • Référencez votre hébergement sur des plateformes de réservation “classiques“ (Airbnb, Booking, Trivago) et des plateformes dédiées aux logements insolites (Abracadaroom par exemple) ;

  • Invitez des influenceurs spécialisés dans le voyage et le tourisme ;

  • Mettez en place des partenariats avec des restaurants locaux ;

  • Offrez un séjour via un concours sur les réseaux sociaux.

Article mis en ligne le 01 Février 2024