Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Devenir ergothérapeute : le guide pour s'installer

5 min. de lecture
Mis à jour le 23 Mai 2024
devenir ergotherapeute
Accueil Idées business

En résumé

  • Le métier d’ergothérapeute est une profession libérale réglementée. Il faut donc obtenir le diplôme d’État d’ergothérapeute (bac +3) pour devenir ergothérapeute.

  • L’étude de marché est cruciale pour définir votre lieu d’exercice et votre clientèle cible.

  • Réaliser un business plan permet d’anticiper la rentabilité de votre activité d’ergothérapeute en libéral.

  • Pour exercer en tant qu’ergothérapeute, il faut s’enregistrer auprès de l’ARS et obtenir un numéro ADELI.

Quelle formation faut-il pour devenir ergothérapeute ?

Quelles sont les études pour devenir ergothérapeute ?

Un ergothérapeute intervient à la suite d’un accident pour aider le patient à retrouver son autonomie. C’est une profession libérale réglementée.

Pour devenir ergothérapeute et exercer en libéral, le diplôme d’État d’ergothérapeute (bac +3) est obligatoire.

Il faut d’abord suivre une première année universitaire (PASS, L.AS, L1 Staps ou scientifique) avant d’être admis en institution de formation en ergothérapie (IFE).

Comment se reconvertir en tant qu’ergothérapeute ?

Le métier d’ergothérapeute se prête très bien à un projet de reconversion. Il permet de se tourner vers un métier de la santé et de la rééducation sans passer par de longues études.

Il faudra toutefois suivre une formation de 3 ans dans un IFE (public ou privé) afin d’obtenir le diplôme d’État.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle emploi et à faire le point sur votre solde CPF (compte personnel de formation).

Encadré Bon à savoir : Vous pouvez réaliser une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) si vous justifiez d’au moins un an d’expérience en lien avec le métier d’ergothérapeute.

Étape 1 : Valider son projet d’installation en libéral

Faire une étude de marché

Avant de se lancer, il est important de réaliser une étude de marché qui vous aidera à déterminer votre emplacement géographique et votre type de clientèle. Une étude de marché s'articule en règle générale autour de 3 axes :

  1. Les clients : Quels sont les besoins des patients dans votre zone géographique ? Vous pouvez vous spécialiser dans des domaines spécifiques (rééducation des personnes âgées, rééducation professionnelle, ergothérapie pédiatrique, etc.).

  2. Les concurrents : Qui sont les ergothérapeutes concurrents ? Quelles sont leurs spécialités ? Où sont-ils installés ?

  3. L'implantation : Où s’implanter ? En centre-ville, proche d’un hôpital, à proximité d’une zone résidentielle ?

Chiffres clés du marché de l’ergothérapie

Données

Chiffres clés

Nombre d’ergothérapeutes en 2023

14 930

Répartition hommes/femmes

87 % de femmes

Tarif moyen d’une consultation d’ergothérapie

50 €

Nombre d’instituts de formation

27

Âge moyen des ergothérapeutes

38 ans

Combien gagne un ergothérapeute en libéral ?

Un ergothérapeute qui exerce en libéral touche entre 2 000 et 3 000 € brut mensuel, soit un revenu moyen de 2 400 € par mois.

Pour diversifier ses revenus, il est tout à fait possible de cumuler son activité d’ergothérapeute en libéral avec un poste en institution.

Attention

Exercer en libéral est souvent plus avantageux que d’exercer en hôpital, mais il ne faut pas oublier de prendre en compte les charges, les cotisations, les impôts et le loyer du cabinet. Tout ça se calcule dans le business plan !

Étape 2 : Fixer le prix de ses consultations

La tarification des actes d’ergothérapie n’est pas encadrée. Vous pouvez donc fixer vos prix librement.

Bon à savoir

La consultation d'un ergothérapeute en libéral n'est pas remboursée par l'assurance-maladie.

Voici quelques conseils :

  • comparez les prix dans votre secteur d’exercice ;

  • évaluez vos charges et vos frais ;

  • proposez des forfaits avec des tarifs dégressifs ;

  • prenez en compte votre expérience et votre expertise.

Exemple

Séance de rééducation de 45 minutes : 50 € en moyenne

Bilan d’autonomie : entre 120 et 200 €

Visite à domicile de 2h : 180 €

Étape 3 : Choisir son statut juridique d’ergothérapeute

Pour devenir ergothérapeute en libéral, plusieurs statuts juridiques sont possibles. Voici les avantages et les inconvénients de chaque statut pour le métier d’ergothérapeute.

Statut

Avantages

Inconvénients

Micro -entreprise

  • Facilité de création et de gestion
  • Exercice en nom propre
  • Gestion comptable simplifiée
  • Franchise en base de TVA
  • Cumulable avec un emploi salarié
  • Chiffre d’affaires limité (77 700 € pour les professions libérales)
  • Imposition sur le revenu
  • Ne permet pas de déduire la TVA

Entreprise individuelle

  • Création simplifiée (pas de capital social)
  • Fonctionnement global facilité
  • Possibilité d’opter pour l’impôt sur les sociétés (IS)
  • Frais de création
  • Impossibilité de s’associer
  • Patrimoine personnel et professionnel confondu

Société (SASU, EURL)

  • Statut plus protecteur
  • Imposition à l’IS
  • Possibilité de s’associer et de créer une SAS/SARL
  • Démarches de création complexes
  • Charges sociales élevées
  • Peu de protection sociale pour le Travailleur Non Salarié (TNS)

Comme l’ergothérapie appartient au domaine de la médecine, vous pouvez également créer une société d’exercice libérale (SEL) ou une société civile de moyen (SCM).

Statut

Avantages

Inconvénients

SEL

  • Statut salarié
  • Patrimoine personnel protégé
  • Possibilité de collaborer avec d’autres professionnels
  • Formalités de création complexes
  • Structure formelle et réglementée

SCM

  • Mise en commun du local et du matériel
  • Moins de dépenses d’installation
  • Souplesse dans la gestion quotidienne
  • Démarches administratives complexes
  • Responsabilité collective

Étape 4 : Trouver un local pour installer son cabinet d’ergothérapie

Pour s’installer en libéral, il est préférable d’avoir un local pour recevoir ses patients.

Vous pouvez louer ou acheter un local. Dans un premier temps, il est préférable de commencer par la location. Pour réduire les frais, il est même possible de partager un local avec d’autres professionnels de santé dans des maisons de santé ou des locaux pluridisciplinaires par exemple.

Dans l’idéal, un local adapté à l’ergothérapie doit réunir les éléments suivants :

  • facile d’accès, avec un stationnement pratique et une proximité avec les transports en commun ;

  • situé dans un lieu calme ;

  • surface spacieuse avec une salle de consultation et une salle d’attente confortable.

Bon à savoir

Pensez à consulter les petites annonces sur des sites comme Annonces Médicales, Médecines douces ou Caducee.

Étape 5 : Connaître le coût de son installation en libéral

Quel budget faut-il pour s'installer ?

L’ouverture d’un cabinet d’ergothérapie entraîne de nombreuses dépenses. Il faut prévoir un budget pour :

  • le loyer du cabinet ou l’achat ;

  • l’aménagement du cabinet (mise aux normes, travaux, achat de mobilier et de décoration…) ;

  • les frais de gestion (logiciel de prise de rendez-vous en ligne par exemple) ;

  • les charges et les cotisations.

Chaque projet est différent, c'est donc à vous de faire vos propres calculs !

En moyenne, vous pouvez prévoir un investissement initial compris entre 10 000 et 30 000 € pour l'installation d'un cabinet d'ergothérapie en libéral.

Le matériel nécessaire pour s’installer en libéral

Équipement

Description

Prix indicatif

Table de traitement

Table spéciale pour les séances de rééducation et d'évaluation

500 €

Matériel d'évaluation

Instruments de mesure pour évaluer la force, la dextérité, etc.

300 €

Matériel de rééducation

Accessoires tels que des bandes élastiques, des balles de rééducation…

200 €

Mobilier de bureau

Bureau, chaises, armoires pour l'espace administratif du cabinet

800 €

Logiciel de gestion

Gestion des dossiers patients, prise de rendez-vous en ligne, outil de facturation, etc.

500 €/an

Matériel informatique

Ordinateur, imprimante, scanner pour la gestion administrative

1000 €

Étape 6 : Financer l'ouverture de son cabinet d'ergothérapie

Commencer par faire un business plan

Le business plan est le fil rouge de votre projet. Il vous permet d’évaluer le potentiel de votre activité et d’anticiper les investissements nécessaires.

Un business plan complet comporte 5 parties distinctes :

  1. Un résumé de votre projet qui doit donner envie de lire la suite ;

  2. Une étude de marché ;

  3. Votre modèle économique : comment vous allez gagner de l’argent avec votre activité d’ergothérapeute ?

  4. Votre statut juridique : quel statut est le plus approprié à votre exercice en libéral (micro-entreprise, entreprise individuelle, SASU, EURL, SEL, SCM) ?

  5. Vos prévisions financières détaillées : compte de résultat prévisionnel, plan de trésorerie, chiffre d’affaires prévisionnel, plan de financement).

Ne négligez pas votre business plan ! Il vous sera demandé par votre banquier si vous avez besoin d'un financement pour ouvrir votre cabinet libéral.

Utiliser son apport personnel

C'est la solution la plus simple et la plus courante pour financer son entreprise. Il s'agit de l'argent que vous investissez personnellement dans votre projet.

L'apport personnel est important pour rassurer les banques et les autres organismes de financement. Il vous permet également de réduire votre besoin de financement externe et donc de limiter vos dettes.

Obtenir un prêt bancaire

Le prêt bancaire est un moyen classique de financer la création ou la reprise d'une entreprise. Il vous permet de disposer d'une somme d'argent importante sur une durée déterminée, généralement entre 5 et 15 ans. Le taux d'intérêt d'un prêt bancaire est fixé par la banque en fonction de votre profil de risque et des conditions du marché.

Aide à la création d'entreprise (ACRE)

L'ACRE est une aide financière de l'État destinée aux créateurs d'entreprise. Elle permet de bénéficier d'une exonération de cotisations sociales pendant un an.

Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions, notamment ne pas avoir été salarié au cours des 6 mois précédant la création de l'entreprise.

Étape 7 :  L'enregistrement auprès de l'ADELI

Avant de pouvoir exercer en tant qu'ergothérapeute libéral, vous devez obligatoirement vous enregistrer auprès de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de votre région.

Pour ce faire, vous devez créer un compte sur le site web de l'ADELI (Agence de Développement de l'Éducation et de la Formation en Santé) et remplir un dossier d'inscription. Il s'agit du répertoire national d’identification des professionnels de santé.

Vous devrez fournir :

  • une copie scannée en couleur de votre diplôme d'ergothérapeuthe ;

  • une copie recto-verso en couleur de votre carte d'identité.

Bon à savoir

L'enregistrement sur le site de l'ADELI doit se faire au plus tard dans le mois qui suit le début de votre activité. Le plus simple reste de s'enregistrer dès son diplôme en poche.

Étape 8 : Réaliser les formalités de création d’entreprise

Déclaration de début d'activité et immatriculation

Toutes les démarches s'effectuent en ligne via le Guichet unique. Vous devez créer un compte sur le site et remplir le formulaire correspondant au statut juridique choisi.

Vous devrez également fournir un certain nombre de pièces justificatives, dont votre diplôme d'État d'ergothérapeute et une attestation d'assurance responsabilité civile professionnelle.

L'immatriculation au RNE (registre national des entreprises) est désormais automatique.

Dès que vous avez reçu votre SIRET et votre numéro ADELI, vous pouvez exercer !

Ouverture d'un compte bancaire professionnel

L'ouverture d'un compte professionnel n'est pas obligatoire si vous exercez en entreprise individuelle. En micro-entreprise, vous devez avoir un compte dédié à votre activité si vous dépassez 10 000 € de chiffres d'affaires pendant 2 ans.

Cependant, on ne saurait vous recommander d'ouvrir un compte pro dès le début de votre activité. Cela vous facilitera vos démarches comptables car votre activité pro sera bien séparée de vos autres transactions.

Souscription d'une assurance responsabilité civile professionnelle

Pour s’installer en tant qu’ergothérapeute, il est obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Elle vous couvre en cas d’accident professionnel, de faute ou de litige avec un patient.

Comment trouver des patients pour un ergothérapeute ?

Pour développer votre activité d’ergothérapeute libéral et faire connaître votre cabinet, il va falloir cultiver votre réseau.

Checklist

  • Créer une fiche d’établissement Google My Business.

  • S’inscrire sur les plateformes en ligne spécialisées (Doctolib, Annuaire santé, Docorga, etc.).

  • Contacter d’autres professionnels de santé pour proposer des collaborations (kinésithérapeutes, orthophonistes, assistants sociaux…).

  • Tenir un blog ou communiquer sur les réseaux sociaux pour informer des méthodes pratiquées en ergothérapie.

Article mis en ligne le 23 Mai 2024