Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Comment calculer le résultat net d'une entreprise ?

Mis à jour le 07 Octobre 2022
Résultat net
Accueil Gérer mon entreprise Comptabilité d'entreprise

Simplifiez votre comptabilité avec Propulse

Découvrir Propulse

Le résultat net d’une entreprise donne des indications intéressantes sur plusieurs aspects de sa santé. Comme il prend en compte tous les événements d’un exercice comptable, le résultat net doit parfois être accompagné d’explications complémentaires. La lecture du résultat net détermine l’existence d’un bénéfice ou d’un déficit que les associés décident d'affecter lors de l’assemblée générale annuelle. On vous dit tout sur le calcul du résultat net et son interprétation.

Qu’est-ce que le résultat net ?

La définition du résultat net consiste en la différence entre tous les produits et toutes les charges d’un exercice. C’est un indicateur clé de la performance d’une entreprise puisqu’il détermine si elle crée de la richesse ou si elle en absorbe. Le résultat net est un solde intermédiaire de gestion au même titre que la valeur ajoutée ou l’excédent brut d’exploitation.

Comme dans un budget familial, on ôte les dépenses des recettes pour voir si la famille est dans le vert ou dans le rouge. C’est le même principe avec une entreprise : réalise-t-elle des bénéfices ? Est-elle déficitaire ? A combien s’élèvent les pertes ? Voici le rôle du résultat net.

🔥 Les anglophones parlent de net income pour désigner le résultat net.

Comment calculer le résultat net comptable ?

Le résultat net se compose de plusieurs éléments :

  • le résultat d'exploitation ou REX (produits d'exploitation - charges d'exploitation),

  • le résultat financier (produits financiers - charges financières),

  • le résultat exceptionnel (produits exceptionnels - charges exceptionnelles),

  • puis on soustrait l’impôt sur les sociétés (IS).

Le résultat d’exploitation est lié à l’opérationnel de l’entreprise, à son cœur de métier. En additionnant le résultat financier et le résultat exceptionnel, on parvient au résultat comptable. On ôte le paiement de l’IS pour parvenir au résultat net.

Ainsi la formule de calcul du résultat net est :

Résultat net = REX + résultat financier + résultat exceptionnel - IS

👉Rassurez-vous, tous les logiciels de comptabilité calculent automatiquement le résultat net au même titre que les autres soldes intermédiaires de gestion. Mais il est important de comprendre comment est calculé le résultat net comptable pour savoir quelles actions entreprendre pour augmenter le résultat net.

Connaissez-vous le RNPG ou résultat net part du groupe ?

Le résultat net part du groupe, c’est la somme de tous les résultats nets de toutes les sociétés qui forment un groupe de sociétés, à laquelle on soustrait les dividendes versés aux actionnaires minoritaires. Le résultat net part du groupe correspond donc en réalité au résultat net revenant à la maison mère ou holding.

Que signifie le résultat net ?

Le résultat net comptable apparaît en bas de bilan et du compte de résultat. Il permet notamment de calculer la capacité d'autofinancement de l'entreprise.

Le résultat net est retraité au niveau fiscal pour déterminer le montant d’IS dû. C’est lui qui fait l’objet d’un vote par les actionnaires en assemblée générale annuelle, lors de l’examen des comptes annuels. Les actionnaires ou associés décident alors de l’affectation du résultat net.

Lorsque le résultat net est positif, les associés ont l’obligation d’affecter un minimum des bénéfices à la réserve légale. Ensuite, ils peuvent décider de verser des dividendes ou d'affecter le résultat en report à nouveau pour financer l’entreprise au cours de l’exercice suivant. Les dirigeants font des propositions en fonction des perspectives et des projets. L’assemblée générale décide souverainement de l’affectation du résultat net.

Lorsque le résultat net est négatif, il peut être absorbé par les bénéfices des exercices précédents, au moins en partie. Par exemple, à la fin d’un exercice, l’entreprise perd un client important, elle peut décider de reporter à nouveau une partie de son bénéfice pour balancer un déficit éventuel l’année suivante. Le rôle de l’expert-comptable est alors important.

Pour calculer différents ratios, on utilise le résultat net comme par exemple le BPA ou bénéfice net par action. Tout investisseur scrute donc le BPA pour connaître la valorisation de son investissement. Pour les sociétés cotées, le BPA est obligatoirement publié selon les normes comptables internationales.

Le ROI (return on investment) est un autre indicateur calculé à partir du résultat net par un investisseur. En prenant la différence entre le BPA et le coût de l’investissement, on peut calculer son ROI.

Toutefois, si le résultat net intéresse les actionnaires pour savoir si des dividendes seront possibles, il ne dit pas tout sur la performance opérationnelle de l’entreprise.

Un résultat net négatif, est-ce grave ?

Un résultat net négatif est-il une mauvaise nouvelle ? Oui, l’entreprise a un déficit à absorber et ne peut rien distribuer à ses associés. Sa valeur s’en trouve affectée.

Pourtant, dans certaines situations, le résultat net n’est pas une mauvaise nouvelle ou en tout cas peut s’expliquer par des événements positifs. En effet, imaginons une entreprise qui s’endette pour acquérir un concurrent ou créer une filiale à l’international. Cet événement exceptionnel va influer sur son résultat net. Pourtant, il peut s’agir d’un signe très positif de bonne santé et d’ambition. Le résultat net d’un groupe est ainsi influencé par celui des différentes entités.

Dans la mesure où tous les événements exceptionnels qui affectent l’entreprise apparaissent dans le résultat net, celui-ci ne reflète pas la performance opérationnelle, à la différence avec l’excédent brut d’exploitation (EBE).

Pour autant, un résultat net négatif s’appelle en langage courant un déficit, contrairement au résultat net positif qu’on nomme bénéfice. Le résultat net négatif est reporté à nouveau sur l’exercice suivant. Si ce résultat négatif impacte lourdement la trésorerie de l’entreprise, ses associés peuvent apporter des fonds via leur compte-courant d’associé pour combler les pertes et ainsi minimiser les conséquences du résultat net négatif.

Article mis en ligne le 07 Octobre 2022