Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L'activité de la location de vélos

Mis à jour le 22 Septembre 2022
Location de vélos
Accueil Idées business Le marché de la location de vélos

Créez votre business plan gratuitement

Créer un business plan

L'installation

Le choix du lieu d’implantation est primordial. Le porteur de projet doit collecter des informations sur l’économie touristique de sa future zone d’implantation (typologie des touristes, provenance, activités plébiscitées, pics de fréquentation, intermodalité train/bus/vélo, etc.) et étudier l’offre cyclable de son territoire : présence d’itinéraires cyclables aménagés (tronçons EuroVelo, voies vertes, sentiers de VTT, bases de loisirs, etc.), routes de cols réservées ponctuellement aux cyclistes, évènements sportifs, réseaux de prestataires touristiques susceptibles de proposer des services complémentaires aux touristes à vélo, etc. Enfin, il doit identifier ses concurrents (types de vélos proposés à la location, tarifs, activités complémentaires, etc.). L’emplacement lui-même doit offrir une excellente visibilité sur un axe très passant.

L’activité exclusive de location étant très saisonnière, elle nécessite de trouver un local temporaire ou de se rapprocher d’un partenaire local en capacité de mettre à disposition un espace (office de tourisme, camping, etc.).

Si le professionnel exerce également une activité de ventes de cycles et une activité de réparation, il devra disposer d’un local intégrant un espace de vente et un atelier de réparation.

En cas de reprise, le prix de cession dépendra de la diversification de l’activité (activité de vente et réparation sur l’année) et du stock de vélo (état et nombres).

Les investissements

Le principal investissement concerne l’achat des vélos. Le choix du type de vélo dépend à la fois de la typologie de la clientèle et des spécificités des terrains environnants : vélos de base pour un usage familial et de loisir, vélos techniques pour la pratique sportive, etc. Les vélos doivent être robustes pour limiter les périodes d’immobilisations inhérentes à l’entretien et aux réparations. Les vélos sont renouvelés en moyenne tous les trois ans, les vélos à assistance électrique le sont généralement avant l’expiration de la garantie constructeur de 24 mois.

L’outillage et le stock de pièces de rechange nécessaire à l’entretien et la réparation est le second poste d’investissement.

L'optimisation de la gestion de la station de location requiert également un équipement informatique et des outils digitaux spécifiques à l’activité : réservation et paiement en ligne, centralisation du planning des réservations réalisées en boutique, depuis le site Internet ou encore depuis les places de marché de location, gestion des stocks (vélos, accessoires, pièces détachées), gestion des rappels des réservations pour réduire les no-shows, etc.

Un véhicule de type utilitaire peut être nécessaire, notamment pour les structures proposant un service de livraison ou de "one way" (récupération des vélos au point d'arrivée des clients).

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit la ventilation de son chiffre d’affaires entre locations (par type de vélo), vente d’accessoires, services de réparation et prestations annexes (petite restauration, visites guidées, etc.). Il prête particulièrement attention au taux de rotation quotidien moyen par vélo. Il démarche les prescripteurs locaux (offices de tourisme, campings, hôtels, etc.) et fait référencer son activité sur les sites spécialisés. Selon sa localisation (proximité d’une véloroute très fréquentée par exemple), il se fait également connaitre des tour-opérateurs spécialisés dans le cyclotourisme.

Il veille au parfait état de fonctionnement des vélos qui composent son parc de location et apporte un soin particulier à l’accueil de sa clientèle (conseils d’itinéraire, information sur la météo, etc.).

Les recettes de l'activité

L’activité est très saisonnière. Dans les zones touristiques (stations balnéaires par exemple) l’activité se concentre pendant les vacances scolaires (printemps et été) et les weekends. La fréquentation des principaux itinéraires de cyclotourisme est plus régulière du printemps à l’automne, mais l’été concentre tout de même la moitié des séjours de tourisme à vélo. L'activité est également très sensible aux conditions météorologiques.

La location de vélos à vocation touristique ou de loisir est généralement facturée à l’heure, à la demi-journée, journée ou à la semaine. La location d’accessoires (remorques, vélos suiveurs, paniers, etc.), les services complémentaires (livraison des vélos, « one way », transfert des bagages) ainsi que la vente de produits annexes (accessoires de vélo, snacking, guides, souvenirs touristiques, etc.) permettent de booster le chiffre d’affaires.

Les charges à surveiller

Les principales charges sont constituées des charges de personnel, des loyers (besoin en surface important et nécessité de disposer d’un emplacement de premier choix) et des amortissements (achats de vélos).

La technicité croissante des vélos nécessite de disposer d’un personnel très qualifié pour assurer l’entretien et la réparation des équipements. Il est aussi possible de sous-traiter la maintenance auprès d’autres professionnels du cycle.

La maîtrise du résultat

Le taux de rotation quotidien moyen des vélos est déterminant. L’activité de location destinée au loisir et au tourisme étant très saisonnière, elle doit obligatoirement être associée à d’autres activités pour générer une activité sur l’année (vente et/ou réparation de cycle, location de ski en hiver et location de VTT le reste de l’année, etc.).

Les services complémentaires proposés par les loueurs comme la livraison des vélos ou le transfert des bagages des cyclotouristes permettent de générer un chiffre d’affaires supplémentaire mais ils nécessitent une logistique rigoureuse de la part des loueurs qu’il ne faut pas sous-estimer.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les fonds propres doivent être élevés en raison de l'importance des investissements de départ (achats des vélos, aménagement des locaux). En régime de croisière, une gestion rigoureuse de la trésorerie est indispensable du fait de la saisonnalité de l'activité.

Article mis en ligne le 22 Septembre 2022