Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment ouvrir un bar ?

4 min. de lecture
Mis à jour le 05 Janvier 2024
bar débit de boisson
Accueil Idées business

En résumé

Pour ouvrir un bar, vous devez :

  • Obtenir un permis d’exploitation ;

  • Faire un business plan et une étude de marché ;

  • Obtenir une licence de débit de boissons ;

  • Créer une entreprise et ouvrir un compte professionnel ;

  • Réaliser l’ouverture de votre bar et le développer.

Les conditions à respecter pour ouvrir un bar

Niveau d’études et formations nécessaires

Ouvrir un bar sans expérience, c’est possible ! 👍 Aucun diplôme n’est obligatoire. Il faut simplement suivre 2 formations obligatoires :

  • Le permis d’exploitation : formation de 20 heures à réaliser auprès d’un organisme agréé.

  • La formation en hygiène alimentaire : formation de 14 heures, obligatoire si vous proposez un espace restauration dans votre bar.

Attention

Si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées entre 22 h et 8 h, il faut obtenir un permis supplémentaire.

Compétences requises pour gérer un bar

Si aucun diplôme particulier n’est requis, il est indispensable de disposer de certaines compétences propres à la gestion d’un bar.

Vous devez par exemple avoir l’esprit entrepreneurial, de bonnes capacités de gestion, des capacités managériales, etc.

Étape 1 : Valider le concept de son futur bar

Faire une étude de marché

Étape incontournable pour tout entrepreneur, l’étude de marché permet de mieux connaître les tendances et d’aiguiller le projet dans le bon sens.

Une étude de marché s’articule en 3 parties : l’analyse des tendances du marché, l’analyse de la demande et l’analyse de l’offre existante. 🧑‍💻

1️⃣ L’analyse des tendances du marché :

  • Quel est le volume des ventes ?

  • Combien de bars ouvrent dans la région chaque année ?

  • Combien de bars ferment ?

  • Quel est le chiffre d’affaires du secteur ?

2️⃣ L’analyse de la demande :

  • Qui seront vos futurs clients ?

  • Pourquoi fréquentent-ils des bars ?

  • Quels types de bar fréquentent-ils ?

3️⃣ L’analyse de l'offre existante :

  • Qui est la concurrence ? 🧐

  • Que propose-t-elle (bar à bière, bar à vins, pub, etc.) ?

  • Combien de bars sont accessibles dans votre zone de chalandise ?

Bon à savoir

En 2020 le chiffre d’affaires total du secteur du débit de boisson était de 4,970 milliards d’euros. (Source : Insee, Esane, Débits de boissons).

Rédiger le business plan

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour mener à bien votre projet : rassemblez votre étude de marché et tous vos prévisionnels financiers dans un business plan. 📊

Il servira à convaincre vos futurs partenaires et investisseurs, à communiquer sur votre projet, mais aussi à mieux piloter votre affaire.

👉 Suivez le guide, on vous aide à rédiger un business plan convaincant.

Trouver une idée originale

Grâce à l’étude de marché et au business plan, vous connaissez maintenant les concepts prometteurs et les besoins spécifiques de votre clientèle cible.

💡Quelques idées de concept à piocher :

  • Bar-tabac ;

  • Bar à vin/à bière (un classique !) ;

  • Café librairie ;

  • Bar à chat 🐈‍ ;

  • Bar à jus/soupe/smoothie (un concept original et healthy) ;

  • Bar à jeux 🎲 ;

  • Bar à célibataires ;

  • Icebar ;

  • Bar à cocktails 💃 ;

  • Bar à tapas.

Étape 2 : Choisir le statut juridique de son bar

Pour ouvrir un bar, vous devez choisir votre statut juridique. ⚖️ L’option la plus répandue est la SARL (Société à responsabilité limitée).

Si vous êtes seul, vous pouvez aussi créer une EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), une SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) ou une entreprise individuelle.

Les plus 👍

Les moins 👎

SARL

  • Responsabilité limitée aux apports
  • Création simplifiée
  • Protection du patrimoine personnel
  • Pas de capital minimum (1 € symbolique)
  • 2 associés minimum
  • Rédaction des statuts formalisée et coûteux
  • Obligation de tenir une vraie comptabilité

EURL

  • Création simplifiée
  • Protection du patrimoine personnel
  • Imposition sur le bénéfice réel
  • Encadrement juridique protecteur
  • Facilité de transmission de l'EURL
  • Pas de capital minimum (1 € symbolique)
  • Cadre juridique stricte
  • Difficile de passer de l'EURL à la SARL
  • Régime social du gérant peu favorable
  • Cotisation sur les dividendes

SASU

  • Associé unique
  • Patrimoine personnel protégé
  • Président assimilé salarié
  • Pas de capital minimum (1 € symbolique)
  • Création de statuts complexe
  • Charges sociales élevées
  • Difficulté de développement, car impossibilité d'intégrer d'autres associés

Entreprise Individuelle

  • Simple à créer et à gérer
  • Convient aux projets avec investissement réduit
  • Croissance limitée
  • Difficile d’obtenir des financements

Étape 3 : Les démarches pour ouvrir son bar

Voici les démarches administratives à suivre pour créer votre société :

  • Rédiger les statuts juridiques (à faire soi-même, en ligne ou auprès d’un avocat) ;

  • Déposer son capital social sur un compte bancaire dédié à la société ;

  • Ouvrir un compte bancaire professionnel ;

  • Publier un avis de constitution dans un Journal d’Annonces Légales (JAL) ;

  • Immatriculer l’entreprise via le Guichet Unique pour obtenir votre K-Bis.

Étape 4 : Financer l'ouverture de son bar

Ouvrir un bar sans argent est difficile. Qu’il s’agisse des formalités administratives, des travaux de remise en état et d'aménagement, la facture peut vite grimper ! 💸

En moyenne, prévoyez entre 50 000 et 200 000 € pour couvrir les dépenses initiales et passer les premiers mois plus sereinement en attendant que le bar devienne rentable.

Checklist

Formation permis d’exploitation : entre 200 et 500 €

Licence 4 (vente d’alcool supérieur à 18°) : environ 20 000 €

Frais de création d’entreprise : environ 230 € pour une SARL sans aide d’un expert comptable

Paiement des premiers employés : environ 7000 €

Si vous n’avez pas d’apport suffisant, vous pouvez faire appel à des financements :

  • 🏦 Prêt professionnel ;

  • 👪 Aide des proches (prêt, don ou entrée dans le capital) ;

  • 🤝 Prêt d’honneur (des organismes comme BPIFrance et Réseau Entreprendre peuvent accorder un prêt à taux zéro sans apport) ;

  • 🍻 Prêt brasseur (échange entre un brasseur et votre établissement) ;

  • 💕Crowdfunding.

Étape 5 : Les licences et assurances à avoir pour un bar

L'ouverture d'un bar est très réglementée. Vous devrez :

  1. Obtenir une licence de débit de boisson : il en existe de trois types, selon les boissons proposées – alcoolisées ou non. 🍷

  2. Faire un stage et obtenir le permis d'exploitation : il doit accompagner la licence de boisson et vous informera de toutes les réglementations applicables. 📋

  3. Répondre aux normes d'hygiène et sécurité : accessibilité aux personnes à mobilité réduite, interdiction de fumer, affichage des dates de péremption…

  4. Informer le consommateur : affichage des menus, provenance des produits, « fait maison », vidéosurveillance, conditions de paiement…

💡Selon le concept du bar, il existe aussi des réglementations plus spécifiques : droit de terrasse (fermée, ouverte ou contre terrasse) à demander en mairie et déclaration SACEM pour diffuser de la musique.

Bon à savoir

Il existe 3 types de boissons qui correspondent à 3 licences différentes :

  • Boissons sans alcool : vente libre, pas besoin de licence (anciennement licence I) ;

  • Boissons avec taux d’alcool inférieur ou égal à 18° : licence III ou petite licence à emporter ;

  • Boissons avec taux d’alcool supérieur à 18° : licence IV ou licence à emporter.

Étape 6 : Trouver un local et programmer l'ouverture du bar

Où installer son bar ?

Bar ambulant, brasserie sur une grande avenue, bar en terrasse… Vous devez trouver l'endroit parfait pour accueillir votre concept. 🗺️

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour l’installation de votre bar.

👉 Reprendre un bar déjà existant : vous pouvez racheter un fonds de commerce. L’avantage, c’est que votre clientèle est déjà faite. Libre à vous de conserver ou non les installations déjà existantes. ⚠️ Mais attention, si vous souhaitez modifier le concept et l'ambiance du bar, la clientèle ne vous suivra peut-être pas. Vous aurez éventuellement à vous acquitter d'un droit au bail.

👉Acquérir ou louer un local : vous devrez prévoir des travaux de mise aux normes, l'installation d'une cuisine, l'achat de matériel et l'aménagement. En location, il vous faudra signer un bail commercial, souvent de type 3-6-9. Prévoyez éventuellement un Pas de Porte pour la mise à disposition des locaux.

👉 Reprendre un local déjà occupé par un autre commerce : il faudra peut-être reprendre le bail en cours en vous acquittant d'un droit au bail.

Quel matériel prévoir pour le lancement ?

Nom de l'Équipement

Description

Prix Indicatif

Comptoir de Bar

Surface de service pour les boissons et les commandes

5 000 € - 8 000 €

Machine à Café

Préparation de cafés et boissons chaudes

1 000€ - 2 500€

Lave-Verres

Nettoyage efficace des verres

800 € - 1 500 €

Distributeur de Bière

Distribution de bière pression

3 000 € - 4 500 €

Réfrigérateurs/Chambres Froides

Stockage des boissons et ingrédients frais

3 000 € - 6 000 €

Machine à Glace

Production de glace pour les boissons

2 000 € - 3 500 €

Système de Sonorisation

Diffusion de musique et annonces

2 500 € - 4 000 €

Éclairage Ambiant

Création d'une atmosphère accueillante

1 000 € - 2 500 €

Mobilier de Bar

Tables, chaises, tabourets pour les clients

6 000 € - 10 000 €

Système de Caisse

Enregistrement des ventes et gestion des paiements

3 000 € - 4 500 €

Quels horaires d'ouverture fixer ?

Bien choisir les horaires d’ouverture de son bar permet d’attirer une clientèle variée.

Vous pouvez démarrer en début d’après-midi pour créer une atmosphère plus décontractée. Le week-end, n’hésitez pas à prolonger les soirées pour maximiser l’animation. 🌙🍸

Le plus important, c’est de rester flexible. Ajustez vos horaires selon les saisons et les événements locaux. 🎉

Encadré Attention : Veillez à respecter la législation locale. Certains arrêtés municipaux encadrent les heures autorisées pour vendre de l'alcool.

Comment gérer le personnel et le recrutement ?

Vous devez construire une équipe qui incarne l’esprit de votre établissement. Recherchez des profils dynamiques et alignés avec la vibe de votre bar. 🌟💼

👉 Il vous faudra :

  • Un ou plusieurs serveurs selon la capacité du bar ;

  • Des barmen talentueux ;

  • Un DJ créatif ;

  • Des agents de sécurité ;

  • Des cuisiniers passionnés 🧑‍🍳.

Comment gérer la comptabilité de son bar ?

Pour gérer efficacement les finances de votre bar, vous devez :

  • Investir dans un logiciel de comptabilité pour enregistrer les ventes et dépenses ;

  • Effectuer un contrôle comptable régulier ;

  • Faire une comptabilité d’exercice plutôt qu’une comptabilité de caisse ;

  • Tenir à jour les fiches de paie des salariés ;

  • Vérifier les mouvements de vos cartes de crédit deux fois par mois.

Comment faire connaître et promouvoir son bar ?

L’ouverture de votre bar approche, il est temps d’organiser l’inauguration et de penser à votre communication ! 📢 Voici quelques idées :

  • 👥 Animation de pages Facebook et Instagram ;

  • 🌐 Création d’un site web (faites apparaître vos boissons, vos menus, les actualités du bar et un système de réservation en ligne) et d’une fiche établissement Google My Business ;

  • 🎉 Organisation de soirées à thème, des concerts ou happy hours spéciaux pour attirer de nouveaux clients et fidéliser votre clientèle ;

  • 🎁 Mise en place d’un programme de fidélité et de promotions exclusives.

Article mis en ligne le 05 Janvier 2024