Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

L’analyse concurrentielle : tout ce qu’il faut savoir

Mis à jour le 21 Septembre 2022
analyse concurrentielle
Accueil Devenir entrepreneur Comment faire une étude de marché ?

Créez votre étude de marché

Créer mon étude de marché

Dans le cadre d’un projet entrepreneurial, l’analyse des concurrents est un élément important et indissociable d’une étude de marché. En effet, cette étude permet à l’entrepreneur d’identifier les concurrents et de connaître leurs forces comme leurs faiblesses afin de vérifier la viabilité de son projet, puis de mettre en place la stratégie la plus efficace pour se démarquer de la concurrence tout en se positionnant sur son marché. Focus sur l’analyse concurrentielle !

Pourquoi faire une analyse de concurrence ?

Composante essentielle de l’étude de marché, et donc du Business-plan, l’analyse concurrentielle permet d’avoir une vision globale sur les entreprises déjà présentes et qui concurrencent votre offre.

Grâce à cette analyse de vos concurrents, vous allez pouvoir mesurer la viabilité de votre projet en vérifiant notamment si le marché n’est pas saturé et si vous êtes en mesure de proposer une meilleure offre que vos concurrents.

De plus, les résultats de votre analyse vont vous aider à détecter les points faibles de vos concurrents, qui pourront peut-être devenir de véritables avantages concurrentiels sur lesquels vous pourrez vous appuyer.

Enfin, l’analyse concurrentielle va également vous permettre de mettre en évidence les points forts de vos concurrents, qui pourraient constituer vos faiblesses par rapport à eux.

L’analyse de vos concurrents est donc indispensable pour aborder votre positionnement sur le marché et augmentera vos chances de réussir à vous y implanter, en vous permettant de peaufiner votre offre et de développer votre stratégie. Elle vous permet également d'affiner votre regard sur le marché pour les autres étapes de l'étude de marché.

Comment faire une analyse concurrentielle ?

Pour réaliser une analyse concurrentielle dans le cadre de votre création d’entreprise, il est nécessaire d’établir un plan d’analyse en 4 étapes :

Étape 1 : déterminer ses objectifs

La première étape consiste à déterminer le cadre de votre étude en dressant une liste des informations que vous avez besoin de collecter. Pour vous simplifier le travail, vous pouvez élaborer un questionnaire d’étude de marché, par exemple.

Étape 2 : identifier les concurrents à analyser

Il est question ici d’identifier tous les concurrents puis de sélectionner ceux que vous allez analyser durant votre étude. Votre analyse doit se concentrer sur les entreprises qui ont une activité très proche de la vôtre. En clair, ceux qui sont les plus menaçants pour votre projet d’entreprise.

Étape 3 : étudier chaque concurrent sélectionné

Cette étape correspond à l’étude de chaque concurrent sélectionné. Pour cela, toutes les sources d’informations pertinentes et existantes seront nécessaires, comme interroger des clients, récolter toutes les informations que vous trouverez sur l’entreprise, contacter les services de consommateurs et les organisations professionnelles…

Dans la mesure du possible, l’idéal est de prendre la place d’un client potentiel en consommant directement les services ou produits de vos concurrents. Car, être directement confronté à la stratégie de l’entreprise, c’est la meilleure des solutions pour comprendre le fonctionnement du concurrent.

Étape 4 : regrouper les informations et les analyser

Enfin, toutes les informations récoltées devront être regroupées dans une grille d’analyse concurrentielle. C’est cette étape qui va vous permettre d’obtenir une vision globale de votre marché et de déceler les failles comme les opportunités.

Une fois que les données sont analysées, vous allez pouvoir travailler sur votre stratégie.

Comment sélectionner les concurrents à analyser ?

Avant d’identifier les concurrents et de recueillir les données, il est nécessaire d’avoir en tête les différents degrés de concurrence : directe, indirecte et potentielle.

La concurrence directe

Les concurrents directs sont les entreprises qui proposent le même produit ou service que le vôtre. Généralement, ce sont des concurrents qui vous viennent en premier à l’esprit lorsque vous pensez à la concurrence.

Par exemple, si vous avez pour projet d’ouvrir un pressing, un concurrent direct sera un autre pressing sur le même secteur géographique. Et il faut savoir que lorsqu’elle se situe sur un même secteur géographique, la concurrence directe aura un impact bien plus important.

La concurrence indirecte

Les concurrents indirects sont des entreprises qui proposent le même type de produit ou service mais de manière différente. Par exemple, un supermarché va être un concurrent indirect pour une boucherie ou un libraire car on peut y trouver des produits équivalents.

En décidant de renforcer leur offre concurrente, les concurrents indirects peuvent conquérir plus de parts de marché, c’est pourquoi il est important de les inclure dans votre analyse concurrentielle.

La concurrence potentielle

La concurrence potentielle regroupe d’éventuels nouveaux entrants sur le marché comme de nouvelles enseignes ou des entreprises qui se diversifient. Certes, elle peut paraître hypothétique, mais « mieux vaut prévenir que guérir » !

Comment analyser la concurrence ?

Maintenant que vous connaissez les trois types de concurrents qu’il vous faut analyser, revenez à l’objectif de votre étude qui doit permettre de répondre, pour chaque concurrent, aux interrogations suivantes :

  • quel est son poids sur le marché ?

  • à quel segment du marché s’adresse-t-il ?

  • quels sont ses points forts et quels sont ses points faibles ?

  • pourquoi son offre intéresse-t-elle ses clients ?

  • quels sont les éléments qui le distinguent des autres concurrents ?

Générer une liste de concurrents

Vous pouvez lister vos concurrents dans un tableau qui regroupe toutes les informations utiles à votre étude : leur identité, leur date de leur création, leur taille, leur gamme de prix, leur positionnement…

Il faut bien entendu commencer votre liste par les concurrents les plus évidents, les concurrents directs qui composent l’environnement de l’entreprise et ne pas mélanger les concurrents directs, indirects et potentiels.

Pour regrouper les informations nécessaires à votre étude, Internet, les sites spécialisés comme société.com ou les médias sociaux sont des sources gratuites très utiles. Il est également possible de réaliser des enquêtes, comme une enquête de notoriété, en faisant appel à un panel de consommateurs ou d’avoir recours à des moyens payants comme les bases de données professionnelles ou l’achat d’étude de marché par secteur d’activité.

Les points d’analyse de la concurrence

Pour bien analyser l’offre de la concurrence, il faut s’intéresser aux 3 aspects principaux qui définissent chaque concurrent :

1. Les produits concurrents

Certains éléments importants, comme le prix, la qualité, les caractéristiques ou la gamme de produit sont à étudier.

2. Les canaux de vente de la concurrence

Tout produit ou service passe par des canaux de vente : les points de contacts avec les consommateurs, l’existence d’une équipe commerciale physique ou d’une force de vente sur le web, la récurrence des promotions…

3. La stratégie marketing de vos concurrents

Grâce aux réseaux sociaux, aux sites Internet, aux publicités télévisées, vous pouvez tout savoir de la stratégie de vente de vos concurrents.

Comment collecter des informations sur les concurrents ?

Une fois que votre environnement concurrentiel est défini et que vous savez quels éléments vous devez rechercher, vous pouvez aller à la recherche de ces informations sur vos concurrents. Mais, bien qu’internet et les moteurs de recherche soient des outils incontournables : ce ne sont pas les seuls !

Par exemple :

Si vous être créateur d’entreprise, pensez à contacter les groupements ou syndicats professionnels qui possèdent généralement de nombreuses informations sur le marché et les concurrents.

Vous pouvez également mener une étude auprès des clients du secteur en allant les interroger directement. Cette approche se conduit en deux phases :

  • une étude qualitative pour lister les concurrents d'un marché

  • une enquête quantitative afin d'estimer la part de marché de chacun et recueillir des informations complémentaires pour analyser leur positionnement, par exemple.

Si vous êtes une entreprise, vous pouvez opter pour une autre approche en vous rapprochant de chaque service en contact avec la clientèle. Ils possèdent souvent des informations sur les concurrents du secteur.

Au fur et à mesure que vous collectez les informations, vous pouvez bâtir votre tableau de la concurrence en listant, pour chacun d’eux, les données essentielles.

Voici un exemple de tableau où collecter toutes les informations concurrentielles :

Type de données concurrentiel

Collecte des informations

Exemples de sources de données

Identité du concurrent

Nom entreprise / adresses

Registre du commerce : https://www.infogreffe.fr/

Date de création

Actionnaires (dont personnes physiques et/ou appartenance à un groupe)

Code NAF

Effectif

Implantations géographiques

Usines de production

Registre du commerce, publication des rapports d’activité, site internet du concurrent

Agences commerciales

Implantations à l’international

Données financières

Chiffre d'affaires

Registre du commerce, publication des rapports annuels

Taux de croissance

Rentabilité

Type d’offre

Gamme de produits ou de service

Site internet du concurrent, distribution sur les réseaux sociaux, brochures tarifaires, plaquettes commerciales, communiqué de presse

Positionnement prix

Stratégie marketing

Canaux de promotion

publicités, présence sur le web, posts sur les réseaux sociaux

Réseaux de distribution

Site internet, brochures commerciales

Comment analyser les données de la concurrence ?

Pour analyser efficacement les données récoltées, il existe de nombreux outils et logiciels, le plus simple étant, encore une fois, d’utiliser des tableaux afin de comparer les différents concurrents en fonction des critères qui vous semblent les plus pertinents.

Vous pouvez par exemple créer un tableau qui compare les tarifs de vos concurrents en les classant du plus cher au moins compétitif. Mais aussi créer un tableau qui classe les entreprises en fonction de leur image auprès des clients ou un tableau qui compare la part de marché détenue par chaque concurrent, etc…

Vous pouvez même regrouper toutes vos données sur la concurrence dans un même tableau comme celui-ci :

Type de données d’analyse

Concurrent n° 1

Concurrent n° 2

etc…

Type de concurrent (direct ou indirect)

Date de création

Effectif salarié

Chiffre d’affaires
(et/ou tout autre indicateur financier pertinent)

Taux de marge

Tendance (évolution de l’activité et faits marquants)

Implantation géographique

Marque
(identité, protection, notoriété…)

Caractéristiques de l’offre
(composition, qualité, critères distinctifs, SAV, garantie)

Politique de prix
(tarif, réductions, conditions de paiement…)

Canaux de distribution
(points de vente, entrepôts, zones de chalandise…)

Politique de communication
(canaux, publicité, promotions…)

Points forts

Points faibles

Autres informations

Article mis en ligne le 21 Septembre 2022