Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Charges variables : définition, liste et calcul

Mis à jour le 25 Octobre 2022
Calcul des charges variables
Accueil Gérer mon entreprise Comptabilité d'entreprise

Simplifiez votre comptabilité avec Propulse

Découvrir Propulse

En tant qu’entrepreneur, vous entendez souvent le mot « charges variable ». Seulement voilà ! Vous ne savez pas ce qu'il recouvre en terme de comptabilité !

La distinction entre charges fixes et charges variables est essentielle car elle apporte la cléf de voute de la rentabilité d’une entreprise pour un dirigeant ! Elle n’est pourtant pas une mince affaire quand il s’agit de l’évaluer et donc de se pencher sur la nature des dépenses effectuées par l’entreprise.

Qu’est-ce qu’une liste des charges variables ? Quelle est la différence avec les charges fixes et comment calculer les charges variables ? Comment déterminer les charges variables ? Quand dit-on qu'une charge est variable ? Est-ce que les charges sociales sont des charges variables ? On vous explique tout.

La définition des charges variables

Aussi appelées charges d’activité, ce type de charge désigne les dépenses qui sont fluctuantes car en étroite relation avec l’activité de l’entreprise.

Prenons l’exemple d’une entreprise de boulangerie. En cas d’augmentation des ventes, les charges variables augmentent de facto alors qu’elles connaissent une baisse si les ventes de la boulangerie diminuent.

Bon à savoir

Comprenez par-là que lorsqu’un chiffre d’affaires est nul, la comptabilité de la société ne peut pas afficher de charge variable.

Les charges variables d’une entreprise sont :

  • Coût d’acquisition des matières premières,

  • Frais d’emballage,

  • Contrats de sous-traitance,

  • Frais de transport,

  • Commissions,

  • Coûts de distribution.

En résumé

Une librairie qui ne réalise aucune vente ne peut donc pas enregistrer un déficit à cause de ses charges variables. On ne peut pas comptabiliser de dépenses opérationnelles pour les denrées utilisées ou les frais de livraison à domicile des repas.

Pourquoi distinguer les charges fixes et les charges variables ?

Opérer une distinction entre les charges fixes et les charges variables de l’entreprise s’avère être une information cruciale pour le dirigeant. Il s’agit pour lui de comprendre les ratios financiers spécifiques et donc de mesurer la rentabilité de la société.

Quelle est la différence avec les charges fixes ?

Les charges fixes désignent des coûts supportés par l’entreprise même si aucun chiffre d’affaires n’a été réalisé.

Les charges fixes les plus courantes désignent ainsi le loyer, l’assurance, les intérêts sur les emprunts bancaires.

Focus : Le point sur les charges mixtes

Les charges mixtes représentent les dépenses qui comportent une partie fixe et une partie variable. On prend ainsi en exemple les dépenses de personnel pour les salariés qui perçoivent une rémunération fixe et une part variable, les frais d’électricité (composés d’un abonnement fixe et des consommations d’énergie).

Comment déterminer les charges variables ?

Le calcul des charges variables est extrêmement délicat à évaluer. Les charges variables nécessitent en effet de passer en revue l’ensemble des comptes de la balance et déterminer la nature de chaque dépense. Il y a donc lieu de ventiler les montants des charges fixes et des charges variables au sein d’un tableau à double entrée. Autrement dit : déterminer la nature de chaque poste de dépenses au sein de sa balance comptable permet d’isoler les charges fixes et les charges variables.

Intérêt et détermination d’une marge sur coûts variables

La marge sur coûts variables est essentielle à connaître pour adopter une stratégie comptable et optimale en termes de gestion pour son entreprise. L’évaluation de ce ratio permet de vérifier si le volume d’activité sera suffisant pour couvrir les charges fixes et générer des bénéfices.

Il est enfin possible de déterminer la marge sur coûts variables par produit, par famille de produits ou par activité et d’identifier facilement :

  • La rentabilité de chaque produit,

  • La part des coûts fixes que couvre chaque produit ou service,

  • Les activités à abandonner faute de rentabilité suffisante.

La marge sur coûts variables se mesure à l’aide de la formule suivante :

Marge sur coûts variables = chiffre d’affaires – charges variables

Peut-on transformer des charges fixes en charges variables ?

La maîtrise des charges fixes permet de faire face à une éventuelle baisse d’activité, et donc de préserver au maximum sa trésorerie.

On pense tout de suite au coût de la masse salariale qui représente bien souvent partie des charges les plus lourdes pour une entreprise. Ceci explique pourquoi les entreprises ont une tendance à avoir recours à l’intérim ou à externaliser leur activité auprès de freelance pour leur permettre de pouvoir rapidement diminuer les coûts si l’activité revient à la baisse.

Comprenez in fine qu’une optimisation de votre budget est même essentielle pour transformer des charges fixes en des charges variables. Cette analyse permet d’identifier les raisons d’une hausse ou d’une baisse de certaines charges variables. Clef de voûte de la rentabilité d’une entreprise, vous devez absolument vous pencher sur vos comptes ou demander à votre comptable de déterminer la liste de vos charges variables pour ajuster la gestion de votre entreprise en cas de baisse ou d’augmentation de votre activité.

Article mis en ligne le 25 Octobre 2022