Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Pitch deck : comment réussir la présentation de son pitch ?

6 min. de lecture
Mis à jour le 07 Juin 2024
Pitch deck
Accueil Devenir entrepreneur Trouver des financements

En résumé

  • Présenter un pitch deck sert à convaincre des investisseurs de vous suivre dans un projet. Il suit une structure bien définie.

  • Le pitch deck reprend les éléments clés du business plan sous forme visuelle, concise et claire.

  • Il existe de nombreux exemples de pitch deck et de templates pour créer votre propre modèle.

Quel est l’objectif d’un pitch deck ?

L'objectif d'une présentation de pitch est de capter l'intérêt des investisseurs et de les convaincre de soutenir financièrement votre projet.

La présentation s’accompagne d’un pitch deck, un support visuel sous forme de diapositives (slides) qui reprennent les éléments clés de votre pitch.

Une bonne présentation de pitch suit une trame précise (que nous allons détailler), qui présente :

  • Un problème existant et l’état du marché.

  • Une solution claire et pertinente.

  • Un modèle économique et une stratégie commerciale.

  • L’équipe fondatrice et ses atouts.

  • Les perspectives de rentabilité.

➡️ Il existe différents types de pitch selon les situations et chacun suit des modèles de pitch précis :

  • Court : 5 minutes maximum → pitcher devant un jury, elevator pitch.

  • Intermédiaire : 5 - 15 minutes → pitcher devant des comités de sélection, incubateurs de startups.

  • Long : 20 minutes → pitcher devant des investisseurs, business angels, banques.

Qu’est-ce qu’un bon pitch deck ?

Comment créer un bon pitch ?

Réussir à faire un pitch et décrocher des financements, c’est réussir à convaincre un interlocuteur de vous suivre dans votre projet. Cela nécessite de :

  • Capter l’attention ;

  • Intriguer et intéresser ;

  • Instaurer une position d’autorité et de confiance ;

  • Raconter une histoire ;

  • Proposer une offre claire.

📚D’après l’auteur Olen Klaff dans son livre L’art du pitch, bien pitcher implique de maîtriser le cadre (ou contexte psychologique) qui influence la manière dont les informations sont reçues et interprétées. Car oui, la réussite d’un pitch se joue également au niveau psychologique.

L’importance du storytelling pour réussir la présentation du pitch

Utiliser le storytelling (art de raconter des histoires) pour présenter son pitch est primordial. Le cerveau humain étant bien plus réceptif aux histoires, le storytelling rend votre pitch inoubliable et crée une connexion émotionnelle.

  • Racontez l’origine de votre entreprise à partir d’une anecdote, d’une frustration ou d’une rencontre.

  • Appuyez sur le contexte du projet, avec un discours visuel et imagé, pour le rendre vivant.

  • Appuyez sur l’importance du problème ou de la frustration : il doit être reconnu par d’autres personnes (la clientèle-cible).

  • Racontez les péripéties pour arriver à la solution au problème.

  • La résolution : expliquez votre solution et pourquoi est-elle la meilleure.

“Humanisez” votre pitching presentation. Pour qu’on s’identifie à votre projet, vous devez avant tout parler aux émotions de votre interlocuteur, puis rationaliser avec des chiffres.

Bon à savoir

Réussir son pitch ne repose pas que sur le deck, mais également sur : la tenue, la communication non-verbale, ce que vous dégagez (confiance, calme, sérieux). Travaillez votre aisance et votre posture en répétant votre pitch encore et encore !

Comment commencer son pitch ?

Réussir le début de son pitch est très important. Vous devez captiver l’attention de votre audience pour qu’ils suivent le pitch avec intérêt.

Pour cela, utilisez des techniques de pitch :

  • Commencez par une anecdote, une devinette, une mise en situation, une statistique surprenante, etc.

  • Cet élément captivant doit figurer sur le pitch deck. Il ouvre la présentation du pitch.

  • Vendez votre vision, l’importance du problème et de votre solution, en quelques phrases d’accroches.

  • Le début du pitch deck annonce la proposition de valeur de l’entreprise, sa proof of concept et ses perspectives commerciales.

Exemple

🏠 Le fondateur d’AirBnb est parti d’un constat : les hôtels sont chers et impersonnels. Avec son colocataire à San Francisco, ils ont donc commencé par proposer un matelas gonflable dans leur salon, ce qui fut un succès immédiat.

✏️Voici quelques exemples de phrases d’accroche pour commencer son pitch :

  • Solution d’investissement : saviez-vous que X % des salariés sont effrayés à l’idée de devoir eux-mêmes mettre de côté pour leur retraite ?

  • Solution de transport : en 2021, j’étais coincé dans ma voiture en plein embouteillage, comme tous les jours, ça me prenait 2 h pour rentrer chez moi. Soit 40 h par mois. C’est alors que j’ai pensé à (solution).

  • Solution durable pour les océans : chaque année, c’est près de 12 millions de tonnes de déchets plastiques qui finissent dans l’océan. Voilà pourquoi (solution).

Que doit contenir un pitch deck ?

Comment mettre en page un pitch deck ?

La présentation du pitch deck doit se faire avec 10 à 15 diapos qui accompagnent votre présentation orale. Le deck ne remplace pas vos propos, mais les renforcent avec :

  • La mise en avant de chiffres concrets.

  • Des phrases courtes et impactantes : les informations clés du pitch.

Un bon pitch deck traduit des informations complexes en phrases simples et compréhensibles.

  • Des éléments visuels (images, courtes vidéos, icônes, graphiques) qui appuient le pitch.

  • Une mise en page du pitch deck épurée et claire. Idéalement une information par slide et quelques listes à puces.

  • Une mise en page variée : alternez entre phrases courtes et bullet points, images et phrases rédigées.

L’attention se maintient avec une présentation dynamique !

  • Le pitch deck doit rester visuellement cohérent (couleurs, présentation, éléments graphiques).

Bon à savoir

Les slides du pitch deck doivent se succéder de manière chronologique et se ponctuer par un appel à l’action : ce que vous attendez des investisseurs et les encourager à vous suivre dans le projet.

Quels outils avec des modèles et templates de pitch deck ?

Il existe de nombreux outils gratuits ou non, pour mettre en page votre pitch deck simplement :

  • Canva est un outil de design en ligne qui propose de nombreux templates de pitch deck à personnaliser. Ils sont simples à prendre en main et très modernes.

  • Slidebean permet de créer un exemple de pitch deck professionnel grâce à un outil dédié, ou de déléguer la création du deck à une équipe. Profitez de modèles gratuits et d’une offre payante.

  • Microsoft PowerPoint ou Apple Keynote sont des logiciels de présentation intéressants pour créer votre pitch deck. Ces logiciels sont permettent de concevoir une présentation agréable et fluide pour les investisseurs.

Comment présenter son pitch deck en 9 étapes ?

La présentation de votre pitch deck suit ces différentes étapes :

#1 L’accroche

La première slide du pitch deck capte l’attention et présente succinctement votre projet :

  • Nom de l’entreprise et des fondateurs ;

  • Proposition de valeur ;

  • Une image ou un visuel si nécessaire.

Soyez percutant et allez à l’essentiel, afin de captiver votre auditoire. Le but de l’accroche est d’éveiller la curiosité, l'intérêt et d’engager dans le pitch.

Pour aller plus loin, pensez votre accroche de pitch deck ainsi : quelle grande idée et vision, mon auditoire doit partager avec moi ?

#2 Le problème

Le second slide du pitch deck souligne un constat ou un problème que résout votre solution :

  • Exposer un constat ou décrire un problème en 1 à 2 phrases maximum.

  • Appuyer le problème avec quelques chiffres ou un graphique évocateur.

  • Montrer que vous comprenez le problème et appuyer dessus, pour que la solution paraisse plus évidente.

C’est également au début du pitch que vous commencez à dérouler votre storytelling. Donnez envie de connaître la suite, en jouant sur les émotions de votre auditoire !

#3 La solution

Vous présentez la solution en une phrase (la proposition de valeur de l’entreprise).

Vous pouvez inclure des bénéfices et fonctionnalités clés sous forme de bullet points.

À l’oral, c’est le moment de présenter la résolution de l’histoire, grâce à votre la solution idéale au problème (portée par votre entreprise).

Exemple

Pour AirBnb, la proposition de valeur était : une plateforme web pour que les utilisateurs puissent louer leur logement aux voyageurs qui souhaitent faire des économies, partager une culture locale, se faire de l’argent en louant.

#4 Le marché

Le pitch deck vient renforcer le discours émotionnel avec des éléments plus rationnels :

  • Taille du marché ;

  • Segments de clientèle ;

  • Grandes tendances sous forme de graphiques et quelques chiffres clés.

Montrez l’opportunité de marché et le potentiel de croissance, grâce à une étude de marché bien ficelée !

#5 Le modèle économique

C’est le moment d’indiquer comment votre entreprise gagne de l’argent.

Transformez votre projet en offre commerciale et expliquez votre business model.

  • Présenter la stratégie commerciale et marketing en quelques points concis.

  • Présenter quelques chiffres et perspectives de chiffre d’affaires, revenus, croissance, marges.

  • Montrer la rentabilité attendue : les investisseurs veulent des chiffres solides.

Même si vous n'êtes pas rentable la première année, montrez que vous en êtes conscient et appuyez sur la croissance et la rentabilité à moyen-long terme.

📊Pensez à toujours justifier vos chiffres à l’oral pour compléter les éléments du pitch deck.

#6 Les forces et atouts de votre offre

Vous n’êtes potentiellement pas seul sur votre marché, appuyez donc sur vos forces et atouts face à la concurrence. Le pitch deck démontre :

  • Un bon time to market et une opportunité de marché à saisir ;

  • La stratégie de différenciation et l’avantage concurrentiel ;

  • Les points forts de l’offre pour adresser le marché.

Soyez conscient de la concurrence sans la dénigrer. D’ailleurs, un marché concurrentiel est souvent plus intéressant. Montrez simplement que votre offre répond logiquement à une attente du marché.

Si vous avez déjà une proof of concept ou un product market fit, mettez en avant vos résultats et vos chiffres.

#7 La présentation de l’équipe

Présentez-vous et votre équipe pour personnaliser l’entreprise et créer une connexion avec les interlocuteurs. Ici, les investisseurs ont compris l'intérêt du projet, mais souhaitent s’assurer que vous êtes la bonne équipe pour réussir.

  • Mettre en avant votre expérience et expertise en la matière, votre légitimité en une phrase.

  • Afficher une photo des membres avec prénoms/noms et toute information pertinente.

#8 Les besoins financiers

C’est le moment d’expliquer comment vous comptez utiliser les fonds des investisseurs :

  • Combien avez-vous besoin pour financer le projet ?

  • Quelles sont les priorités et objectifs avec cette somme ?

  • Présentez un nombre et détaillez-le : “nous cherchons X € pour l’expansion du produit (50 %), le marketing (30 %) et le recrutement d’un CDI à temps plein (20 %).

Il est aussi important de projeter votre auditoire dans la suite. Vous pouvez montrer les prochaines étapes à 1 ou 3 ans, l’ambition et la nature de la relation que vous souhaitez cultiver.

#9 Le call to action

Enfin, concluez votre pitch deck en indiquant clairement ce que vous attendez de votre audience :

  • Résumer rapidement les points clés et la proposition de valeur de l’entreprise.

  • Inclure les investisseurs dans la mission : “avec nous, changez la mobilité urbaine et le quotidien des gens”, “contactez-nous par email, téléphone, Linkedin, etc.”.

  • Remercier de vous avoir écouté.

Il est important de finir son pitch en appelant à l’action votre auditoire, afin qu’ils sachent à quoi s’attendre.

Comment faire un bon elevator pitch ?

L’exercice de l’elevator pitch est encore plus concis qu’un pitch : vous disposez de 30 secondes à 1 minute pour présenter votre projet et donner envie d’en savoir plus :

  • Travaillez une accroche percutante : si vous réussissez à capter l’attention, 50 % du pitch est fait !

  • Présentez le problème DUR (douloureux, urgent, reconnu) en une phrase.

  • Expliquez clairement comment votre solution y répond (deux phrases maximum).

  • Quelle est votre valeur ajoutée/avantage concurrentiel ?

  • Utilisez la preuve sociale et l’autorité pour renforcer votre crédibilité.

  • Appelez clairement à l’action : un elevator pitch a pour but de vous accorder un entretien plus long, qui sera l’occasion de présenter le pitch deck.

❌ Ne demandez pas d’investir durant l’elevator pitch !

S'entraîner à la présentation de l’elevator pitch est une bonne gymnastique pour peaufiner votre discours.

Comment rédiger un pitch parfait ?

Le pitch parfait est un alignement entre :

  • La force de votre solution ;

  • Le business model ;

  • L’équipe ;

  • L'intérêt des investisseurs ou de l’interlocuteur.

C’est pourquoi réussir la présentation du pitch doit être votre priorité en tant qu’entrepreneur, voici quelques éléments essentiels :

  • La clarté et la concision des informations. Si votre pitch n’est pas clair, les investisseurs décrochent.

  • Aucune faute de syntaxe et d’orthographe, au risque de vous décrédibiliser.

  • Respecter une structure de discours :

  • AIDA : attention, intérêt, désir, action ;

  • PAS : problème, appuyer, solution ;

  • Storytelling en trois actes : situation initiale, problème/frustration, résolution/solution.

Utiliser une structure vous aide à construire un meilleur pitch deck, plus fluide et captivant.

Article mis en ligne le 07 Juin 2024

Voir aussi