Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Financement des entreprises artisanales : ce qu'il faut savoir

2 min. de lecture
Mis à jour le 31 Mai 2024
Financement des entreprises artisanales
Accueil Devenir entrepreneur Trouver des financements

En résumé

  • La Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) propose de nombreuses aides et financements pour les artisans.

  • Le financement d’une entreprise artisanale se fait principalement grâce à des fonds propres, un prêt bancaire ou des subventions.

  • Les aides financières aux artisans peuvent être économiques, fiscales ou sociales.

Quelles sont les différentes sources de financement pour les entreprises artisanales ?

Un artisan doit financer son installation, son besoin en fonds de roulement, l’achat de matériel ou encore la reprise d’une entreprise.

Il existe de nombreux moyens de financements d’entreprises. Ces sources de financement sont cumulables et dépendent de votre projet d’entreprise artisanale (et de vos besoins financiers).

Financements

Avantages

Inconvénients

Apports personnels

  • Déblocage des fonds rapide.
  • Pas d’endettement, ni d'intérêt à rembourser.
  • Fonds disponibles limités (et impact sur la trésorerie).

Prêts bancaires

  • Levier du crédit et fonds disponibles importants.
  • Accompagnement de la banque.
  • Intérêts élevés à rembourser.
  • Le patrimoine personnel peut être mis en caution.

Investissements privés

  • Apport en capital social.
  • Conseils, réseau, exposition médiatique… L’apport n’est pas que financier.
  • Dilution de la participation du dirigeant artisan.
  • Démarches de levée de fonds parfois longues.

Financement participatif

  • Pas de caution personnelle.
  • Faire connaître son entreprise artisanale en la finançant.
  • Campagne longue et incertitude d’atteindre la somme.

Subventions

  • Pas de remboursement.
  • Pas d'intérêts à payer.
  • Procédures parfois complexes.
  • Montant fixe.

Quelles sont les conditions d'obtention d'un prêt pour une entreprise artisanale ?

Pour obtenir un prêt pour son entreprise artisanale, la banque évalue le niveau de risque pris par l’entrepreneur, ainsi que la solidité des prévisions financières.

Voici quelques conditions à remplir pour faciliter l’accord de prêt pour votre entreprise artisanale :

  • ✅Créer un business plan ambitieux mais réaliste. Vous devez maîtriser votre projet et montrer sa rentabilité.

  • ✅Des éléments financiers (plan de financement, compte de résultat prévisionnel, plan de trésorerie, etc.) bien construits. Ces perspectives reflètent la santé financière de votre entreprise artisanale, la banque y sera attentive.

N’oubliez pas d’anticiper les intérêts de l’emprunt bancaire dans vos prévisions.

  • ✅Des garanties solides : la banque apporte une aide financière aux artisans et demande des garanties sur le patrimoine professionnel de la société, une caution personnelle (pas obligatoirement) ou une garantie bancaire.

  • ✅Un apport conséquent jouera favorablement pour l’obtention de votre financement bancaire. La banque demande 30 % du montant emprunté et environ 20 % pour reprendre une entreprise artisanale (en-dessous, le banquier hésitera grandement à financer le projet artisanal).

  • ✅Obtenir un prêt bancaire en auto-entrepreneur est plus compliqué qu’en société, mais pour augmenter vos chances, présentez 3 derniers bilans et un chiffre d’affaires en croissance (ainsi qu’un apport conséquent).

Choisissez une banque qui comprenne réellement votre projet artisanal et qui vous fasse confiance (d’où l’importance d’un projet solide financièrement). C’est important pour la future relation avec votre banquier.

Enfin, soyez minutieux dans le calcul du besoin en fond de roulement (BFR) de l’entreprise artisanale. Votre trésorerie devra permettre de payer vos fournisseurs, avant que vos clients ne vous payent. C’est pourquoi la banque surveille cet indicateur financier avant de vous accorder un prêt.

Les étapes pour obtenir un financement de la banque pour son entreprise (chaque établissement a ses propres modalités) :

Checklist

  • Estimer votre besoin de financement : quel matériel ou actif/passif financer ? Pour quelle somme ?

  • Préparer votre dossier de financement (business plan, éléments financiers, etc.).

  • Pour développer une entreprise artisanale existante : le Kbis et les 3 derniers bilans de l’entreprise.

  • Rendez-vous auprès des banques pour artisans, comparer les différentes propositions.

Quelles sont les aides financières disponibles pour les artisans ? 

Voici les principales aides, financement ou prêts pour les entreprises artisanales :

Aides

Nature

L’ACRE

Exonération totale ou partielle de cotisations sociales la première année d’activité.

L’ARCE

Aide financière de France Travail : 60 % des allocations chômage en capital.

Zone franche urbaine - Territoire entrepreneur (ZFU-TE)

Exonération d'impôts sur les bénéfices pour les entreprises artisanales.

L’aide unique

Aide forfaitaire pour l’embauche d’un apprenti (6 000 €).

Fond Régional de Garantie (FRG)

Caution sur les prêts bancaires.

Les aides régionales pour artisans

ZAFR, BUD, ZRR, BER, AFR, prêt artisan et commerçant, soutien à la mobilité, aide à la reprise ou à l’installation, etc.

Selon votre région, consultez la liste sur le site de la CMA aides-entreprises.

Les prêts bancaires

Crédit de trésorerie pour entreprises artisanales, crédit bail professionnel (pour financer un local), prêt in fine ou prêt amortissable.

Les prêts d’honneur pour artisans

Prêt à taux 0 d’Initiative France et du Réseau Entreprendre (en moyenne, 10 000 € à 30 000 € par prêt).

Les garanties bancaires pour artisans

Garantie Création ou Transmission de Bpifrance, garanties de France Active.

Clubs et groupement d’artisans

Coopérative d’artisans, Club CIGALES (clubs d’investisseurs solidaires), réseau des CMA.

Bon à savoir

Il existe d’autres solutions de financements selon votre situation géographique, votre activité (innovante, à visée sociale, etc.), la taille de l’entreprise, etc.

Comment faire face aux difficultés financières de mon entreprise artisanale ?

En cas de difficultés de votre activité artisanale (remboursement de prêt, manque de trésorerie, baisse de chiffre d’affaires, procédure, etc.) des interlocuteurs peuvent vous aider :

  • Le médiateur du crédit entre l’artisan et ses créditeurs.

  • Le Comité départemental d'examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI).

  • L’URSSAF et son dispositif d’accompagnement Help ! pour les entreprises rencontrant des difficultés financières, sociales ou familiales.

  • Un besoin temporaire de trésorerie peut être financé par un apport en compte courant d'associé.

Bon à savoir

Il existe différentes procédures selon le niveau de difficulté de l’entreprise artisanale :

  • La cessation de paiement entraînant un redressement ou une liquidation judiciaire ;

  • Le mandat ad hoc ou la conciliation, sont des mesures confidentielles de négociation avec les créanciers.

Questions fréquentes

Article mis en ligne le 31 Mai 2024

Voir aussi