Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Étude de marché de l’aménagement de point de vente : chiffres et éléments

2 min. de lecture
Mis à jour le 24 Novembre 2023
Étude de marché de l’aménagement de point de vente
Accueil Idées business Devenir designer d'espace

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES
  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion
SPÉCIFICITÉS
  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l''emplacement
  • Intensité de la concurrence
VIE PRIVÉE
  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Contexte

Le secteur évolue dans un contexte porteur en raison des profondes mutations des modes de commercialisation et de consommation :

– le lieu de consommation est aujourd'hui conçu comme un lieu d'expérience à part entière au sein duquel les produits et services sont mis en scène. Le cycle de vie des agencements tend donc à se réduire afin de renouveler l'expérience du client et le fidéliser.

– les magasins traditionnels se déclinent et on assiste, pour une même marque, à une multiplication des formats : flagship, concept store, pop-up stores, shop-in-shop, etc.

– l'essor du e-commerce impacte profondément les réseaux physiques. D'une part, le parcours client évolue au profit d'un parcours omnicanal (digitalisation des points de vente, click&collect, etc.). Par ailleurs, les pure players tendent à ouvrir des points de vente physiques pour se rapprocher de leurs clients : showroom, pop-up stores, etc.

– le poids des réseaux sous enseigne ne cesse de se renforcer. À elle seule, la franchise représente plus de deux mille réseaux. Or, le concept architectural d'un réseau sous enseigne est un élément primordial car il véhicule l'image de l'enseigne et lui permet d'être facilement identifiée tout en la différenciant de ses concurrents.

– aujourd'hui, les consommateurs veulent partager leurs expériences sur les réseaux sociaux. A l'heure du digital, le point de vente doit donc être « instagrammable » pour favoriser la viralité communautaire.

Toutefois, le dynamisme du marché attise les convoitises et les spécialistes de l'aménagement sont confrontés à la concurrence des professions connexes (décorateurs, architectes d'intérieur, professionnels du second œuvre).

Dans ce contexte, les professionnels du secteur doivent conquérir de nouveaux marchés (espaces de coworking, lieux de loisirs, établissements de santé) et anticiper les tendances.

Le référencement auprès d'un ou plusieurs réseaux sous enseigne peut leur assurer un volume d'activité (ouverture de nouvelles unités, rénovation des unités existantes) et une bonne notoriété, cette dernière étant essentielle à la qualité du réseau professionnel que doit constituer le spécialiste.

La tendance du marché de l'aménagement de point de vente

La progression en valeur du chiffre d'affaires du secteur sera principalement soutenue par un effet prix positif. Les professionnels du secteur seront toutefois contraints de rogner sur leurs marges en raison de l'impact du choc inflationniste (coût des approvisionnements, revalorisations salariales).

L'organisation du marché

Le secteur est segmenté par les professionnels selon :

Le type de professionnel :

• Les agenceurs : spécialistes de la décoration et de la finition, ils proposent une solution d'aménagement sur-mesure pour concevoir ou repenser un établissement. Ils interviennent au niveau de la conception du projet, de la coordination du chantier, de la fabrication des éléments et de l'installation du nouvel espace. Ils s'appuient sur des compétences internes (bureau d'études) et peuvent externaliser certaines opérations (fabrication des meubles sur-mesure, pose, etc.).

• Les décorateurs d'intérieurs : ils interviennent sur l'aménagement décoratif d'un établissement. Aucune qualification ou diplôme spécifique n'est requis pour exercer cette profession.

• les architectes d'intérieurs : ils conçoivent l'aménagement espaces intérieurs (circulation, cloisons, etc.) et sont habilités à intervenir sur la structure des bâtiments. Ils disposent d'un diplôme d'architecte.

La spécialisation :

• Les généralistes : il s'agit le plus souvent de petites structures artisanales qui interviennent dans toutes sortes d'établissements (commerces, bureaux, hôtels, restaurants, etc.). Le débouché principal de la profession concerne l'agencement de magasins (près de 60% des interventions).

• Les spécialistes : ils interviennent dans un type d'établissement (CHR, métiers de bouche, pharmacies, etc.). Ils maîtrisent parfaitement la réglementation qui s'applique aux établissements au sein desquels ils interviennent. Les grandes entreprises industrielles du secteur, qui fabriquent le mobilier professionnel en grande série, sont souvent spécialisées sur un secteur client (agencement commercial, CHR, etc.).

Bon à savoir

On compte 3 849 entreprises dans le secteur de l'agencement de lieux de vente en 2020¹.

En 2021, le chiffre d'affaires total du secteur était de 1,741 milliard d'euros².

Evolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur³
2022 132,3
2021 114,9
2020 95,8
2019 120,9
2018 116,9
2017 109,6
2016 108,8
2015 100,0

(1) Source : Insee, démographie des entreprises et des établissements 2020 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2020, Agencement de lieux de vente.

(2) Source : Insee, Esane, Agencement de lieux de vente.

(3) Source : Insee, Indice de chiffre d'affaires base 2015, Agencement de lieux de vente.

Article mis en ligne le 24 Novembre 2023