Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Ouvrir un compte pro sans Kbis : est-ce possible ?

3 min. de lecture
Mis à jour le 10 Février 2023
Ouvrir un compte pro sans kbis
Accueil Créer mon entreprise Compte pro

En résumé

  • Les documents nécessaires pour ouvrir un compte pro dépendent de votre statut juridique.

  • Pour les sociétés déjà créées, un extrait Kbis est requis.

  • Pour les entreprises individuelles, d’autres documents remplacent le Kbis, comme l’extrait K.

  • De plus en plus souvent, seul le numéro SIREN suffit pour ouvrir un compte bancaire. Les banques procèdent elles-mêmes aux vérifications.

  • Ouvrir un compte bancaire pour votre micro-entreprise se fait donc très simplement, en ligne et en quelques clics.

Quels documents sont requis pour ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Toute banque exige des justificatifs d’identité. C’est la procédure KYC (know your customer) qui impose des vérifications. Il est logique qu’un tiers ne puisse pas ouvrir un compte bancaire au nom de votre entreprise 😜

Ainsi, la banque sollicite plusieurs documents pour ouvrir un compte pro :

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour) ;

  • Un numéro SIREN (Système d'identification du répertoire des entreprises), qui constitue le numéro officiel unique d’identification de votre entreprise.

👉 Très souvent, ouvrir un compte pro en ligne requiert également un numéro de téléphone mobile français ou une adresse email. Simplement pour faciliter la communication et l’accès sécurisé à votre compte.

Les justificatifs varient selon le statut juridique de votre entreprise. La création de votre entreprise passe par son immatriculation officielle. A compter de son immatriculation, des justificatifs prouvent l’existence de votre entreprise : extrait Kbis ou extrait K.

L’extrait Kbis justifie l’existence légale d’une société commerciale (SA, SAS, SARL, etc.). L’extrait K fournit les mêmes informations pour l'ouverture d'un compte en entreprise individuelle (EI) telles que les micro-entreprises. Ces extraits sont des actes authentiques délivrés par les pouvoirs publics.

Bon à savoir

Dès 2023, le registre national des entreprises (RNE) constitue un registre unique de toutes les entreprises françaises, quels que soient le statut (EI, SA, SAS, SARL, etc.) et la nature de l’activité (commerciale, artisanale, industrielle, etc.).

Il remplace ainsi tous les registres existants tels que le RCS (registre du commerce et des sociétés), le RNM (registre national des métiers), le RSAC (registre spécial des agents commerciaux).

Comment ouvrir un compte pro sans Kbis ?

Quelle alternative à un extrait Kbis ou un extrait K ?

Les bases de données publiques permettent aux banques de vérifier l’existence légale d’une entreprise à partir d’un simple numéro SIREN.

Depuis novembre 2021, la loi PACTE (pour la croissance et la transformation des entreprises) du 22 mai 2019 allège les situations dans lesquelles la présentation d’un extrait Kbis est requise sur plus de 50 formalités. Seule la présentation du numéro SIREN reste nécessaire.

Avez-vous déjà osé ouvrir un Kbis ? Que contient ce fameux document en réalité ? Il confirme l’existence légale de votre entreprise avec son numéro SIREN, son activité avec son code APE (activité principale exercée), votre identité, l’adresse de domiciliation de l’entreprise, etc.

Tout événement qui impacte l’existence de l’entreprise est inscrit sur l’extrait Kbis ou l’extrait K : radiation, liquidation, changement d’associé ou changement de dirigeant, changement d’adresse, etc.

Bon à savoir

Si vous cessez votre activité, vous devez radier votre entreprise. L'extrait Kbis ou extrait K est alors modifié. Ce nouveau document mis à jour sera demandé pour la fermeture de votre compte professionnel comme pour vos autres démarches.

Quelle banque choisir ?

Ouvrir un compte bancaire professionnel sans présenter un extrait Kbis ou un extrait K est possible auprès de certaines banques. Mais là plupart des banques ne font pas les recherche et les vérifications. Elles exigent encore un extrait Kbis datant de moins de 3 mois.

Si le Kbis résume la vie de votre entreprise, les outils de Big Data actuels offrent un accès aux informations en temps réel, sans avoir besoin de commander un extrait Kbis tous les 3 mois !

Toute néobanque, toute banque 100 % en ligne, toute banque professionnelle, a d’ailleurs compris l’intérêt de proposer une ouverture de compte pro rapide et simple.

Pour autant, ouvrir un compte pro sans Kbis ne veut pas dire ouvrir un compte pro sans être immatriculé 😁

Une banque peut refuser l'ouverture d'un compte pro sans se justifier. Toutefois, toute personne physique ou morale en France a un droit au compte professionnel comme un droit au compte personnel. La banque doit alors vous remettre une attestation de refus qui vous permet de solliciter la Banque de France.

Faut-il ouvrir un compte pro avant l’immatriculation de son entreprise ?

Une société commerciale a besoin d’un compte pour déposer son capital social. C’est l’un des prérequis à son immatriculation. Elle ouvre alors un compte spécial simplement pour le dépôt du capital social. Libre à son dirigeant de transformer ensuite ce compte en compte professionnel ou de choisir alors une autre banque 😉

Pour les sociétés, les dépenses engagées par les associés avant la constitution sont remboursables. Une annexe aux statuts de la société peut reprendre les actes effectués au nom et pour le compte de la société avant son immatriculation.

Faites les choses étape par étape : business plan, choix du statut, immatriculation de l’entreprise, ouverture du compte bancaire professionnel. D’autant plus que l’ouverture d’un compte bancaire en ligne se réalise très vite, dès que vous avez un numéro SIREN ! Vous en doutez ? Ouvrez un compte pro au Crédit Agricole !

Vous êtes freelance ? Vous avez déjà quelques clients ? Ne tardez pas à vous immatriculer en entrepreneur individuel ou en SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) pour ouvrir un compte professionnel indépendant. Ainsi, vous pourrez facilement facturer vos premiers clients et encaisser les fonds.

👉 En micro-entreprise, vous n’avez pas d’obligation légale d’ouvrir un compte pro. Avant d’avoir réalisé 10 000 euros de chiffre d’affaires pendant 2 années consécutives, vous pouvez même garder votre compte personnel.

Toutefois, ce n’est pas l’idéal et risque de compliquer la vision de votre activité. Selon les offres, ouvrir un compte pro en micro-entreprise offre de nombreux avantages à moindre coût :

  • un compte dédié à votre activité professionnelle ;

  • la possibilité de bénéficier d’assurances pour vos achats ;

  • la possibilité de profiter d’outils de facturation directement depuis votre compte ;

  • l’accompagnement par un conseiller pour des questions juridiques, etc.

Bon à savoir

Si vous décidez d’ouvrir un compte pro, vous devez mentionner EI (entreprise individuelle) ou entrepreneur individuel aux côtés de vos nom et prénom sur l’intitulé du compte !

Cette obligation concerne les comptes de tous les entrepreneurs individuels, y compris les comptes dédiés des micro-entrepreneurs !

Questions les plus posées

Article mis en ligne le 10 Février 2023