Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Compte bancaire professionnel gratuit : comment en bénéficier ?

3 min. de lecture
Mis à jour le 31 Octobre 2023
Compte pro gratuit
Accueil Créer mon entreprise Compte pro

En résumé

  • Ouvrir un compte professionnel est quasiment incontournable pour les entrepreneurs.

  • Il existe plusieurs offres de compte pro gratuit sur internet, mais ces dernières proposent souvent des fonctionnalités limitées et peuvent engendrer des frais cachés.

  • À défaut de trouver un compte pro gratuit, il est parfois possible de tester gratuitement un compte pro.

  • Dans tous les cas, vous n’êtes pas lié à votre compte pro à vie : vous avez le droit de changer d’offre pour une offre payante, et même de changer de banque !

Comment avoir un compte professionnel gratuit ?

Ouvrir un compte pro sans frais

Pour ouvrir un compte pro gratuit, vous devrez vous tourner vers certaines banques en ligne et certains comptes pro en ligne (aussi appelés néobanques ou comptes pro sans banque). Vous n’en trouverez pas dans les banques traditionnelles.

Ces comptes pro en ligne gratuits s’adressent à tous les entrepreneurs mais ils sont particulièrement adaptés à certains professionnels. Par exemple, une offre de comptes pro pour jeunes entrepreneurs est idéale si vous souhaitez limiter vos frais. Ils conviennent aussi parfaitement aux professionnels travaillant exclusivement sur le web comme les freelances ou les e-commerçants.

Sachez également que si vous êtes prêt à investir quelques euros de plus par mois, il est aujourd’hui possible d’ouvrir un compte bancaire professionnel à petits prix.

Les néobanques proposent des offres spéciales à des tarifs attractifs aux environs de 10 € par mois (8 € HT chez Propulse avec l'offre Start).

Bénéficier d'un essai gratuit

Autre solution pour bénéficier de tarifs réduits : tester gratuitement une offre de compte pro en ligne. C’est un compromis intéressant car il permet de se faire une idée précise du compte pro que vous allez utiliser au quotidien tout en profitant d’un tarif privilégié.

Les caractéristiques des offres d’essai gratuit :

  • Elles sont en général de 30 jours mais peuvent être de plusieurs mois.

  • Elles sont accessibles directement sur les sites ou via un code promo ou encore grâce à un code de parrainage.

Quelles sont les limites des offres de comptes professionnels gratuits ?

Si vous optez pour l’ouverture d’un compte bancaire gratuit, vous allez certainement vous heurter à ces 3 limites.

#1 Des services inadaptés

Le problème n°1 des comptes pro gratuits est qu’ils proposent souvent une offre basique. Même si votre activité est modeste, ce type d’offre va très rapidement freiner le développement de votre activité.

➡️ Quelques exemples de services inadaptés :

  • Un IBAN non français qui peut poser des problèmes avec l’URSSAF et les impôts.

  • L’absence de moyens de paiement (pas de carte bancaire).

  • Un nombre de virements et de prélèvements extrêmement réduit.

  • Pas de possibilité de déposer des chèques ou des espèces.

  • Pas de découvert autorisé.

  • Un service client moins disponible.

  • Un accès limité aux fonctionnalités plus poussées. 

📌 Par exemple, vous ne pourrez pas profiter des services d’aide à la comptabilité et à la facturation, du cashback, des assurances, de la gestion des notes de frais, etc.

#2 Un public restreint

Dans la plupart des cas, si vous avez une société, les comptes pro gratuits ne sont pas pour vous.

Certaines banques n’acceptent pas tous les statuts juridiques et se restreignent même aux entrepreneurs individuels (EI ou EIRL) voire simplement aux micro-entrepreneurs (auto-entrepreneurs).

Vous trouverez donc souvent des comptes pro pour micro-entrepreneurs gratuits ainsi que des comptes pro pour freelances, mais finalement peu de comptes pro gratuits pour les autres formes juridiques.

#3 Des frais cachés

Cet inconvénient va de pair avec le premier : votre compte pro gratuit peut finalement se révéler n’être pas si gratuit que ça à la longue.

Si vous voulez profiter de toutes les fonctionnalités, vous pourriez ainsi devoir mettre la main au porte-monnaie. À défaut, vous devrez vous contenter d’une version basique et limitée.

Des frais peuvent aussi s’ajouter à un compte gratuit de base, tout simplement car une fonctionnalité a priori indispensable pour vous n’y figure pas. Par exemple, ce sera le cas si vous optez pour un compte bancaire professionnel gratuit sans carte bancaire alors que vous en avez besoin pour votre activité.

Quels sont les frais supplémentaires potentiels d'un compte gratuit ?

Les comptes pro gratuits ont tendance à vous facturer différents frais bancaires. Voici les frais que vous pouvez être amené à payer avec un compte a priori « gratuit » :

  • l’ouverture du compte ;

  • les virements supplémentaires si vous dépassez le nombre de virements maximums autorisés par mois ;

  • les retraits au distributeur de billets ;

  • la carte bancaire si vous ne l’utilisez pas ;

  • la carte bancaire si le compte n’en propose pas dans l’offre gratuite ;

  • les paiements en devise étrangère (non euro) : une commission est généralement appliquée sur ces paiements ;

  • l’émission de virements instantanés ;

  • la demande d’une nouvelle carte de paiement (en cas de perte ou vol), etc.

Attention

Presque toutes les banques facturent certains frais bancaires. C’est le cas des frais pour l’édition d’une nouvelle carte en cas de perte ou vol.

Compte pro gratuit : qui est concerné ?

Les comptes professionnels gratuits proposés par certaines banques en ligne le sont principalement aux travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs et auto-entrepreneurs.

L'objectif est de leur offrir une offre avec des fonctionnalités basiques pour ensuite leur vendre une offre payante ou des fonctionnalités supplémentaires.

Les sociétés (SARL, EURL, SAS, SASU…), même petites, ont des besoins bancaires plus importants et plus complexes que les entreprises individuelles. Elles ne rentrent pas dans le cadre de la clientèle visée pour les offres de compte pro gratuit.

Enfin, rappelons que pour créer une société vous devez d'abord déposer votre capital social. Cette étape n'est pas gratuite mais vous sera facturée moins de 100 € avec un compte pro en ligne.

Puis-je migrer facilement vers une offre payante si mon activité se développe ?

Tout à fait ! Comme on l’a vu, c’est même conseillé 🙌 !

Une offre adaptée au stade de développement de votre activité est indispensable si vous souhaitez limiter vos frais bancaires. Alors si vous vous rendez compte que votre offre actuelle n’est plus adaptée à vos besoins, optez pour l’offre de la gamme supérieure de votre banque ou d’une autre.

Si vous changez d’offre au sein de votre banque actuelle, la procédure est évidemment beaucoup plus simple que de changer complètement de banque.

Cependant, changer de banque n’est pas si compliqué si l’on s’y prend avec méthode. 4 étapes pour changer de banque pro :

  1. Ouvrir son compte pro en ligne (10 minutes).

  2. Informer ses clients et partenaires.

  3. Transférer ses fonds.

  4. Fermer son ancien compte.

Enfin, n’oubliez pas que vous avez tout à fait le droit d’avoir plusieurs comptes pro. Vous pouvez par exemple avoir un compte pour votre prêt professionnel et un autre compte pour votre activité professionnelle quotidienne.

Questions les plus posées

Article mis en ligne le 31 Octobre 2023