Services

Vie d'entrepreneur

Dans ma région

Levée de fonds : quand, comment et pourquoi ?

Mis à jour le 03 Novembre 2022
Levée de fonds
Accueil Devenir entrepreneur Trouver des financements

Compte pro 100% en ligne

Ouvrir un compte pro

En résumé

  • La levée de fonds est une étape de financement devenue presque indispensable pour les start-up. Elle doit permettre à l'entreprise d'atteindre ses objectifs de croissance.

  • Lever des fonds consiste à augmenter le capital social de son entreprise en y faisant entrer des investisseurs ou business angels.

  • Lors d’une levée de fonds, l’investisseur fait un apport au capital d’une start-up, permettant à celle-ci de grandir et se développer.

Quels sont les différents types d’investisseurs ?

En fonction de la phase de croissance de votre entreprise et de ses besoins, il existe différents types d’investisseurs et le financement via une levée de fonds prendra des formes différentes :

  • La love money intervient à la création de votre start-up. Famille, amis, followers… Ces premiers investisseurs vous connaissent et souhaitent vous aider à démarrer en participant à hauteur de quelques dizaines à milliers d’euros. Ça n’est pas vraiment une levée de fonds, mais un simple apport en numéraire.

Il est également possible d’utiliser le crowdfunding pour lever des fonds sous forme de love money (via des sites comme Kickstarter, Tudigo ou Indiegogo).

  • Le capital amorçage (pré-seed) intervient au début d’un projet pour financer le démarrage de votre activité et ses premiers besoins. On parle de capital-investissement (participation au capital) et de capital-risque (investissement dans des jeunes start-up innovantes et donc, investissement risqué), car il s’agit d’une augmentation du capital de la société.

  • Le capital développement intervient après le lancement de l’entreprise pour financer le développement de l'entreprise et l'accélération de sa croissance. Le product market fit et le business model est en général éprouvé à ce stade.

Quel que soit l'objet de la levée de fonds, les investisseurs prennent une participation au capital de la société. Ainsi, pour collecter des fonds, vous émettez des titres de votre société et les vendez à des investisseurs. Ces titres seront affectés au capital de votre société et serviront à financer son besoin de développement.

Ces investisseurs sont des business angels, des capital-risqueurs, ou des fonds d'amorçage, qui investissent dans des entreprises innovantes en création ou dans des start-up à fort potentiel de croissance (en early stage). Le montant d’une levée de fonds varie entre 50 000 € et 500 000 € et jusqu’à plusieurs millions pour les capital-risqueurs. L'objectif, pour eux, est la réalisation de plus-values à court terme (cinq ans par exemple).

À la suite de la levée de fonds, les investisseurs deviennent actionnaires de votre société : ils participent aux assemblées générales et disposent des droits prévus par les statuts de votre entreprise ou par le pacte d'actionnaires, notamment en matière de distribution des bénéfices de l'entreprise. Ce partage est souvent à hauteur du pourcentage du capital détenu.

Où trouver des investisseurs ?

Avant tout, recherchez des investisseurs qui correspondent au stade d’investissement et au montant souhaité. En early stage, évitez de démarcher des investisseurs qui ne font que la série B.

D’autre part, tournez-vous vers des fonds d'investissements ou business angels qui investissent majoritairement dans votre secteur d’activité.

Décrocher un rendez-vous avec un investisseur est l’étape la plus laborieuse, aidez-vous :

  • Des associations et fédérations : France invest, AFIC (association française des investisseurs en capital), France Angels (regroupe différents réseaux de business angels), la BPI (banque publique d'investissement).

  • Les réseaux régionaux : Paris Business Angels, Réseau Lyonnais des Business Angels.

  • Les fonds d’investissement : Kima venture, Entrepreneur invest, 360 capital, The Family… Le site Eldorado regroupe la plupart des fonds d’investissement français pour savoir comment trouver des investisseurs.

Bon à savoir

D’une manière générale, communiquez en cultivant l’image de votre entreprise et votre personal branding (Linkedin peut être un outil d’échange avec les investisseurs, par exemple). Le contact et le réseau sont fondamentaux pour trouver le bon investisseur.

Comment faire sa première levée de fonds ?

Se lancer dans une levée de fonds ne s’improvise pas et nécessite de respecter plusieurs étapes. Typiquement :

1

Estimez le montant à lever.

Combien allez-vous demander aux investisseurs ? Utilisez votre business plan et vos projections financières à 2 à 5 ans. Listez tous vos besoins à partir du plan de trésorerie, le compte de résultat et le bilan prévisionnel, mais aussi du plan de financement.

Il est important de prévoir vos besoins de capitaux sur plusieurs années, pour une levée de fonds efficace.

2

Valoriser son entreprise ou son projet.

Cette étape avant la première levée de fonds est compliquée, car vous n’avez pas d’éléments tangibles pour valoriser votre start-up (bilans, chiffre d’affaires). Utilisez votre étude de marché pour positionner votre produit, la concurrence, l’état du marché et les perspectives financières.

Attention à valoriser votre projet sous forme gagnant-gagnant et que l’investisseur s’y retrouve dans son investissement.

3

Préparer votre business plan et l’executive summary

Les investisseurs cherchent de l’ambition appuyée sur des éléments tangibles. C’est le rôle du business plan de reprendre les points clés du projet entrepreneurial et prouver sa viabilité.

L’investisseur s’attardera sur l’étude de marché, les éléments financiers et évidemment, sur l’executive summary, souvent lu en premier par l’investisseur qui décide (ou non) de vous rencontrer.

4

Présentez votre pitch deck

Le pitch deck est un document d’environ 20 pages qui reprend les principaux éléments du projet pour donner envie à l’investisseur de vous donner des fonds.

L’idée est de retenir l’attention et de piquer la curiosité des investisseurs avec une histoire, une personnalité et des éléments phares (financiers, solution, technologie…). Le pitch deck doit être digeste pour être présenté en quelques minutes.

Enfin, rappelez-vous, lever des fonds n’est pas une fin en soi et bootstrapper (se développer sur fonds propres) peut être tout aussi bénéfique !

Foire aux questions

Article mis en ligne le 03 Novembre 2022