Compte Pro

Vie d'entrepreneur

Blog

Comment devenir un maroquinier ?

4 min. de lecture
Mis à jour le 05 Janvier 2024
maroquinier
Accueil Idées business

En résumé

  • Pour devenir maroquinier, vous devez faire preuve d'habileté manuelle, de créativité, maîtriser les procédés et les outils spécifiques au travail du cuir.

  • Les formations en maroquinerie sont variées. Elles vont du CAP à des diplômes de niveau Bac +3, avec des options de formation continue pour les reconversions.

  • Certains choisissent de créer leur propre maroquinerie. Dans ce cas, il faut créer un business plan solide, effectuer les démarches administratives de création d'entreprise, et ouvrir un compte pro.

L'art de la maroquinerie : maîtrise du cuir et créativité

Le maroquinier est un artisan qualifié dans la confection d'une vaste gamme d'articles en cuir. Ses créations comprennent des sacs, des ceintures, des portefeuilles, des mallettes, des valises, des étuis, des bracelets de montre, des gants, des chaussures, du matériel d'équitation, et bien d'autres. 🧥👢👜

Ce métier peut s'étendre vers des spécialisations comme la fabrication de selles, la création d'habillages pour objets ou d'aménagements intérieurs pour automobiles et bateaux. 🛋️ L'artisan du cuir peut également se spécialiser dans la reliure de sorte à sauvegarder les livres et manuscrits.

En plus du cuir, les maroquiniers maîtrisent la manipulation d'autres matériaux tels que le synthétique, le tissu, et même le "cuir végan", qui provient de sources non animales.

Compétences requises pour devenir maroquinier

Le métier de maroquinier exige un ensemble de compétences techniques et artistiques indispensables pour créer des articles en cuir de haute qualité.

Habileté manuelle et sens du toucher

✂️ La capacité à couper, coudre, coller et assembler des pièces de cuir avec précision est primordiale. Un sens du toucher développé est essentiel pour évaluer la texture, la souplesse et la qualité du cuir. La sensation de la matière sous les doigts guide le choix des zones de découpe et des techniques de travail.

Créativité et sens artistique du maroquinier

🌟 Pour réussir dans cette discipline, il est nécessaire de pouvoir concevoir des designs uniques et des pièces originales. Cela implique d'être capable d'associer les couleurs et les textures de manière créative. La créativité permet de répondre aux demandes spécifiques des clients et de suivre les tendances de la mode.

Rigueur et précision du créateur d'articles en cuir

🥸 Un maroquinier doit être capable de repérer les moindres défauts du cuir, de distinguer les nuances dans une même couleur et d'assurer des finitions impeccables. L'attention aux détails est fondamentale.

Connaissances des matériaux et des procédés de maroquinerie

📚 Les travailleurs du cuir ont une connaissance approfondie des différents types de cuirs (agneau, veau, vachette, crocodile, autruche, skaï, alcantara, etc.). De plus, ils maîtrisent les procédés de fabrication : la découpe, la couture, le piquage, le rivetage, le plaquage, le glaçage, etc. Ils doivent également être au fait des matériaux modernes (cuir vegan et matières recyclées) pour répondre aux besoins changeants du marché.

Maîtrise des outils spécifiques au métier du cuir

🪡🧵 L'artisan maroquinier doit être à l'aise avec l'utilisation d'outils spécialisés, comme le marteau à rivets, le couteau à parer, la presse hydraulique, le couteau de pelletier, l'alêne, la machine à coudre, et autres machines à refendre.

Études et formations pour devenir maître artisan du cuir

Dans le monde exigeant de l'artisanat du cuir, la formation est essentielle pour façonner des professionnels du cuir compétents et créatifs. 👩‍🎓👨‍🎓

Formation initiale pour travailler dans la maroquinerie

Pour travailler en atelier, le Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) est particulièrement approprié.

En revanche, le niveau Bac professionnel est plus adapté pour exercer comme maroquinier indépendant.

Quant aux diplômes de niveau Bac +3, ils ouvrent des perspectives plus créatives au sein de marques renommées (Vuitton, Hermès, Bottega Veneta, Fendi, etc.).

Niveau CAP

Après la 3ᵉ, il vous faudra deux ans pour préparer le CAP :

  • CAP Maroquinerie ;

  • CAP Sellerie générale ;

  • CAP Sellier harnacheur ;

  • CAP Vêtement de peau ;

  • CAP Cordonnier bottier ;

  • CAP Arts de la reliure.

Niveau Bac

Après le collège, un Bac pro demande trois ans de formation :

  • Bac professionnel Métiers du cuir option maroquinerie ;

  • Bac professionnel Métiers du cuir option sellerie garnissage.

Niveau Bac +2

Après le Bac, deux ans sont nécessaires pour obtenir un Bac +2 :

  • BTS Métiers de la mode : chaussure et maroquinerie

Niveau Bac +3

Après le Bac, vous pouvez préparer un Bac +3 en trois ans :

  • Diplôme national des métiers d'art et du design (DN MADE) ;

  • Licence professionnelle Métiers de la mode (avec différentes spécialités, comme la maroquinerie de luxe).

Formation continue et reconversion dans les métiers du cuir

👉 Pour les personnes qui souhaitent se reconvertir dans la maroquinerie, il est possible de préparer un CAP, un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ou un titre professionnel (TP), comme :

  • CAP Sellier harnacheur ;

  • TP Piqueur en maroquinerie ;

  • TP Préparateur monteur en maroquinerie ;

  • CQP Gainier ;

  • CQP Piqueur chaussure ;

  • CQP Metteur au point en maroquinerie.

Bon à savoir

💡 Implantées directement dans les manufactures Tolomei, les écoles Tolomei préparent les futurs artisans du cuir qui travaillent au sein de leurs ateliers. Autre exemple : l'association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) propose des formations qualifiantes dans le domaine de la sellerie et de la maroquinerie.

Quel est le salaire moyen d'un maroquinier ?

En début de carrière, les maroquiniers peuvent toucher un salaire brut d'environ 1 500 €. Dans le secteur privé, la rémunération moyenne est de 2 000 €. Les revenus varient en fonction de divers facteurs, notamment du savoir-faire, de l'ancienneté, de l'employeur, de la zone géographique, etc.

Devenir maroquinier indépendant et lancer sa propre boutique-atelier

Réaliser une étude de marché et un business plan

🔎 Avant d'ouvrir votre propre maroquinerie, vous devez comprendre le marché de sorte à définir votre vision et votre positionnement. Cela implique de réaliser une étude de marché pour déterminer la demande pour vos produits, la concurrence existante, les tendances du secteur, etc. Votre choix de créations (gainerie, ceintures, articles pour animaux, produits militaires, etc.) doit découler de cette analyse qui servira de base à la rédaction de votre business plan.

🗺️ Vos choix seront liés à l'emplacement de votre futur atelier ou boutique. Votre commerce déterminera en grande partie le public que vous pourrez attirer. Il est donc important de bien choisir votre local et son emplacement.

🤝 Une autre décision cruciale sera de choisir les fournisseurs adéquats pour votre maroquinerie. Sélectionner des fournisseurs de confiance et de qualité, en adéquation avec votre positionnement sur le marché, sera déterminant pour la satisfaction de vos clients et la réussite de votre maroquinerie.

Bon à savoir

💡 Réaliser un business plan convaincant vous aidera non seulement à peaufiner votre concept, mais également à solliciter un financement, si nécessaire.

Intégré dans le plan d'affaires, le plan de financement présente les coûts de démarrage, les investissements nécessaires pour l'achat de matériaux, la location de l'emplacement, etc. 💰 Le compte de résultat prévisionnel, également inclus dans le business plan, permettra de projeter les revenus et les dépenses sur une période donnée. Il vous aidera à déterminer la rentabilité de votre entreprise et à ajuster votre stratégie. 📊

Créer sa société de maroquinerie

Après la réalisation de votre business plan, il ne vous restera plus qu'à créer votre société. Pour cela, il faudra :

Article mis en ligne le 05 Janvier 2024